Chuchotements (Escale au Burundi)

On dit que les chanteurs du Burundi ont développé un chant à voix chuchotée afin de ne pas couvrir le son de l’inanga, une cithare en forme de cuvette qui produit des sonorités plutôt faibles, bien que très mélodieuses. Je ne saurais toutefois vous certifier que cette explication soit la bonne ou la seule à prendre en compte puisqu’il se trouve que, dans le Rwanda voisin, où l’on joue aussi de l’inanga, les chanteurs ne chuchotent point. Mais, quand bien même je serais assez versé dans les musiques atypiques, ce n’est pas tant la singularité de ce chant burundais que son extraordinaire beauté qui m’incite à vous en proposer aujourd’hui.