Gone in sixty minutes

Il va être très difficile de me faire croire que ce n’est pas toute une population qu’Israël cherche à briser.

This Land is Mine

Le conflit israélo-palestinien et, bien plus universellement, la connerie humaine expliqués aux enfants, petits ou grands.

Les paroles de la chanson Exodus (This Land is Mine) :

This land is mine

God gave this land to me

This brave and ancient land to me

And when the morning sun

Reveals her hills and plains

Then I see a land

where children can run free

So take my hand

And walk this land with me

And walk this lovely land with me

Tho’ I am just a man

When you are by my side

With the help of God

I know I can be strong

So take my hand

And walk this land with me

And walk this golden land with me

Tho’ I am just a man

When you are by my side

With the help of God

I know I can be strong

To make this land our home

If I must fight

I’ll fight to make this land our own

Until I die this land is mine!

Pour de plus amples informations (en anglais) sur les personnages de ce petit film réalisé par Nina Paley, cliquez ICI

Odes à la vie, leçons de courage

Au Ladakh, il est des enfants qui, parce qu’ils rêvent de devenir professeur, médecin ou pilote, risquent leur vie sur un fleuve de glace pour rejoindre leur lointain pensionnat : Chemins d’école, chemins de tous les dangers – l’Himalaya

Note : Ce remarquable documentaire, comme c’est presque toujours le cas pour les remarquables documentaires, a été produit en collaboration avec Arte, la seule chaîne du paysage audiovisuel capable de faire aimer la télévision. Cependant, afin de ne pas pénaliser les lecteurs basés dans des pays exagérément exotiques où Arte n’est pas disponible, j’ai choisi de vous le proposer sous forme d’une vidéo Youtube.

Et, de par le monde, il est bien d’autres de ces enfants intrépides et joyeux :

Chemins d’école, chemins de tous les dangers (1/5) – le Népal (Youtube)

Chemins d’école, chemins de tous les dangers (2/5) – le Kenya (Youtube)

Chemins d’école, chemins de tous les dangers (4/5) – le Pérou (NemesisTV)

Chemins d’école, chemins de tous les dangers (5/5) – la Sibérie (Youtube)

Carte postale du paradis

Cliquez sur l’image ci-dessous pour être immédiatement téléporté(e) vers le documentaire (qui ne dure qu’une dizaine de minutes). Pendant ou après le visionnage, vous pourrez cliquer sur le signe + dans le coin inférieur droit de l’écran pour obtenir quelques informations supplémentaires.

Île-poubelle_Maldives

Merci !

Merci ! est un court-métrage (salutaire) de Christine Rabette.

 

Majorité opprimée (Woman is the nigger of the world ?)

Un court-métrage français de 2010 dont je n’aurais peut-être jamais entendu parler sans un journal anglais (The Guardian) et un ami franco-ibéro-argentino-thaïlandais (il se reconnaitra).

Ce film, pour mieux dénoncer la misogynie, repose sur une inversion des rôles : les femmes dominent totalement la société et ce sont les hommes qui sont victimes du sexisme, ordinaire et moins ordinaire. Il est bien sûr exagéré en ce sens qu’il condense tout un éventail d’abus plus ou moins ignobles sur une seule journée. Exagéré, il l’est probablement aussi parce qu’il part du principe qu’une société dominée par les femmes serait aussi crétine que celle où les hommes font réellement la pluie et, plus rarement, le beau temps. Mais il l’est uniquement pour être plus effrayant et pour mieux nous alerter. Un bon point de départ pour une réflexion sur ce que nous faisons subir aux femmes, parfois (souvent ?) sans même nous rendre compte que nous les blessons.

Fallen Art

 

The Fantastic Flying Books of Mr Lessmore

Une superbe célébration des livres, de la lecture, de l’écriture et de la vie.

The_Fantastic_Flying_Books_of_Mr._Morris_Lessmore

Note : J’avais déjà publié cette vidéo en janvier 2013 mais, pour une question d’atteinte aux droits d’auteur, elle n’était plus disponible. La revoici. Pour plus d’informations sur les livres volants de M. Lessmore, allez sur Wikipédia.

Gnus R Us

The Blasphemer shall be stoned!

Je ne crois pas qu’il soit nécessaire de comprendre l’anglais pour entendre The Blackwater Gospel.

Je ne radote pas, je réitère

Oui, je sais : j’ai déjà publié Train of Thought, le remarquable film d’animation de Leo Bridle et Ben Thomas. Je puis même vous dire que c’était le 5 janvier 2011. Je pense cependant qu’entreprendre à nouveau ce petit voyage poétique ne pourra que nous faire le plus grand bien – surtout en ces jours où homophobes, hétérosexistes, hétéronormistes, hétérocentristes et autres chrétins cherchent à faire le plus grand mal.

Attention au départ !

Zero

Un remarquable petit film d’animation  (avec happy end !) par Christopher Kezelos, le réalisateur de The Maker.

Il est en anglais mais, si vous le souhaitez, vous pouvez activer les sous-titres français (voir la capture d’écran ci-dessous pour voir où se trouve cette fonction).

Zero