Rideau ?

Quand on croit ne plus comprendre le monde qui nous entoure, quand notre vision se trouble au point que l’on ne distingue plus rien qui ait encore un minimum de netteté, quand les peu nombreuses certitudes que l’on pensait avoir se transforment en doutes, quand on ne sait plus où sont les mensonges ni même s’il existe encore une vérité, quand on n’a plus idée si l’on est bon, si l’on est mauvais ou même si cela a la moindre importance, quand on ne s’accorde plus guère de crédit, quand les mots que l’on aimait en viennent parfois à vous terrifier, quand on ne désire plus participer à la laideur de peur de devenir difforme, quand on en a ras le bol d’être un des multiples bruits qui font l’insupportable cacophonie, quand on se fout de tout, il se pourrait qu’il soit temps d’arrêter de bloguer.

J’ai besoin pour l’instant de silence, le monde aussi.

Ensuite, je mourrai ou renaîtrai, ici ou ailleurs.

Crépuscule