Americana bis

Après l’intense Shakey Graves, voici l’intense Parker Millsap, des boutons d’acné sur le visage et une maîtrise qui laisse à penser qu’il a vécu plus longtemps, et plus souvent, que des types deux fois plus âgés que lui. Le talent de ce jeune homme est époustouflant.

Contrairement au monde qui l’entoure, l’Americana (fusion de différents styles américains) a un putain de bel avenir devant elle.

Musique !

Je kiffe Graves

Après avoir planché quelques minutes sur une introduction qui rende à Shakey Graves (né Alejandro Rose-Garcia) l’ardent hommage qu’il mérite indéniablement, j’ai fini par arriver à la conclusion que je ne ferais jamais mieux ni plus imagé qu’une youtubeuse particulièrement enthousiasmée par la délicieuse expérience : « I need to remove my panties. »

De plein fouet !

J’ai pris Gary Clark Jr de plein fouet. A vous de morfler maintenant. One, two, three…

With many thanks to A. K. and R. C.

ДахаБраха!

Il y a quelques jours, DakhaBrakha donnait un mini-concert (quatre morceaux) dans le studio de la radio KEXP (Seattle). Je viens juste de tomber dessus, alors que je cherchais autre chose dont j’ai maintenant tout oublié. Putain, quel pied !

 

DakhaBrakha sur Sergeant Pepper Times :

DakhaBrakha (Live 2013)

The Khmeleva Project (Dakha Brakha & Port Mone)

Dakha Brakha

Houria Aïchi

Ce matin encore, je ne connaissais pas plus la chanteuse algérienne Houria Aïchi que le genre musical berbère que l’on nomme Chaoui. Mais ça, c’était avant ma troisième tasse de café éthiopien. Et avant que je ne découvre que mon mug attitré, que je croyais fabriqué en Chine, provenait en fait d’une poterie anglaise.

Dialogues de civilisations (9ème partie)

Permettez-moi de vous emmener vers un rivage, encore non répertorié dans les atlas de ce bas monde, où se rencontrent, s’entrelacent et s’unissent l’Espagne, l’Iran et la Syrie.