La raison commande d’avoir Tor

Ne nous faisons strictement aucune illusion : la loi sur le renseignement, qui ne fait que légaliser des pratiques de surveillance généralisée déjà existantes, sera votée. Elle sera votée par la gauche, par la droite et, puisque 69 % d’entre eux pensent que cette loi est « utile », avec l’assentiment de la vaste majorité des Français.

Il s’agit maintenant, plutôt que de lutter en vain contre le vent, de savoir comment se protéger au mieux de la surveillance de masse que nos députés vont bientôt approuver. Je vous engage très fortement à visiter des sites spécialisés pour de plus amples informations sur les différentes techniques existantes mais, en attendant, je vous livre trois moyens simples ou relativement simples d’échapper autant que faire se peut aux yeux indiscrets ou aux algorithmes intrusifs :

Téléchargez et installez le navigateur Tor. Gratuit et d’une simplicité enfantine. Vous veillerez toutefois, contrairement à un navigateur normal, à ne lui adjoindre aucun plugin. Tor, et là je pense particulièrement à mes lecteurs et amis basés en Thaïlande, permet d’accéder aux dizaines de milliers de sites Web censurés par la junte actuellement au pouvoir dans ce beau pays qui ne la mérite pas. Tor, pour dire les choses plus simplement encore, c’est le minimum syndical pour ne pas être vu(e) et être à même de voir ce que l’on voudrait que vous ne voyiez pas.

Installez un VPN (réseau privé virtuel) qui, de préférence, ne soit ni français ni américain. Il y a pléthore d’offres dans ce domaine. Je vous engage toutefois, si vous en avez les moyens ou en sentez vraiment la nécessité, à choisir un VPN payant plutôt qu’un gratuit et, surtout, à lire sa politique quant à l’enregistrement des historiques et la protection de votre vie privée. Personnellement, je paie 39 € par an pour le mien et il me permet bien plus que de surfer anonymement ou d’obtenir une adresse IP dans le centre-ville de Pyongyang ou au cœur de l’Antarctique. Je puis, par exemple, en sélectionnant le serveur adéquat, visionner des contenus qui, de par ma géolocalisation, me seraient autrement inaccessibles. Tout comme Tor, un VPN permet également de court-circuiter une éventuelle censure étatique du Net.

Pour une protection plus poussée, chiffrez vos emails et/ou tout ou partie de vos données. Là, je l’admets, c’est un brin plus compliqué, sans être pour autant insurmontable. Dans ce domaine aussi, comme vous le montrera n’importe quel moteur de recherche, il existe nombre de logiciels, souvent gratuits, pour protéger vos communications et/ou vos disques durs (en cas de vol de votre ordinateur, vous serez certainement très content(e) de savoir que votre chiffrement rend vos données inexploitables par le voleur). Un bon point de départ, en ce qui concerne le chiffrement des emails sensibles, est de laisser tomber sa messagerie habituelle et d’opter pour le client de messagerie Mozilla Thunderbird (logiciel libre) avec les applications GnuPG et Enigmail. En fait, peu importe la méthode utilisée tant qu’elle est utilisée par tous ceux qui ont intérêt à l’utiliser. A commencer, puisque cet enculé de législateur refuse de ne pas surveiller leurs communications, par les bloggeurs et autres lanceurs d’alertes qui sont en contact direct avec des « sources ».

Vous devez enfin savoir que l’utilisation d’une ou de plusieurs des techniques légales mentionnées ci-dessus fait déjà de vous un suspect aux yeux du gouvernement. En tous cas, c’est ce qu’ont récemment laissé entendre les ministres de l’intérieur et de la défense. Mais je vous somme de rester ferme et de ne surtout prêter aucune attention à ce que peuvent dire ces enfants de putes.

Les plus optimistes, dont je ne suis pas, pourront toujours, comme je le fis ce matin-même, aller signer la pétition.

Il est également possible, ce que je ne ferai pas pour des raisons que je décrirais comme philosophiques, de contacter son député pour lui demander de rejeter la loi lors du vote solennel du 5 mai 2015. Pour cela, cliquez ICI

Note : ce n’est pas la naissance mais la somme des actions et des dires qui fait l’enfant de pute. Les mères, furent-elles vraiment des putes en leurs temps, ne sont absolument pour rien dans l’affaire.

Oeil-pjl-renseignement

2 réflexions sur “La raison commande d’avoir Tor

  1. Rhâ, merci, Sarge ! J’ai également chopé des adresses de VPN et autres astuces sur Contrepoints – chez eux, ça gueule tant que ça peut aussi, comme sur la Quadrature du Net, mais on se sent bien seuls face à cette montée totalitariste, car tout le monde a l’air de s’en foutre, c’est hallucinant. Pour ceux qui ont la flemme de se transformer en geeks, il vaut en tout cas déjà mieux, au minimum, utiliser les moteurs de recherche Firefox ou Opera. J’utilise déjà Duck Duck Go, pour ma part, et il n’est pas si mal. (Tor sera le prochain, j’imagine.) Enfin bref, « back in USSR », comme disait l’autre… Ou « Bienvenue à Gattaca ». 😦

    • Oui, tout le monde ou presque s’en fout et c’est d’ailleurs parce que tout le monde ou presque s’en fout que cette loi sera votée et que, dans les années à venir, d’autres lois du même acabit, ou plus dangereuses encore, seront également votées. Nous pensons être un peuple éclairé mais nous ne sommes que des crétins ignares, près à troquer nos dernières libertés contre un chèque en bois libellé en monnaie de singe. [Il est des jours où je nous hais.]

      P.S. : Il n’est absolument pas nécessaire d’être un geek ou d’en devenir un pour se protéger un minimum : le navigateur Tor et les VPN sont des outils d’une simplicité enfantine, qui ne réclament guère qu’un clic sur un bouton pour fonctionner.

Z'avez un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.