Des ondes à la surface d’un visage

Une table, un livre, une femme. La femme – elle s’appelle Stoya, Alicia, Stormy, Teresa… – se présente, présente le livre qu’elle a elle-même sélectionné et commence à en lire un extrait. Sous la table, invisible aux yeux du spectateur, un assistant, dont on ne connait ni l’identité ni le sexe, manipule un vibromasseur entre ses cuisses.

Une table, un livre, une femme. Ici, point de nudité qu’un gros plan écartèle, point de geignements savamment usinés, point de mépris brutal, point de pénis tyrannique et capricieux. Le spectacle, pareil à des ondes à la surface de l’eau, se joue sur le visage et dans la voix d’une femme sans fard et sans mensonges, seule devant un fond noir.

Au-delà du discours de l’artiste, j’ai principalement retenu deux choses du projet Hysterical Literature de Clayton Cubitt : les femmes sont incroyablement belles quand elles lisent et elles sont incroyablement belles quand elles jouissent.

Et Clayton Cubitt est un funambule admirable qui maintient un équilibre parfait sur la « ligne de démarcation entre l’acceptable et l’interdit, entre le haut et le bas, entre ce qui peut être approuvé et ce qui doit rester dissimulé. »

Note : si vous ne comprenez pas l’anglais, vous pourrez faire apparaitre les sous-titres français en cliquant sur l’icône idoine de chaque vidéo.

Bendito Machine IV

Bendito Machine sur Sergeant Pepper Times :

Bendito Machine I (février 2010)

Bendito Machine II & III (mars 2010)

Note : Les fans de Bendito Machine seront certainement heureux d’apprendre qu’un cinquième épisode est en cours de préparation. Pour de plus amples informations sur les épisodes passés, le ou les épisodes à venir et les gens derrière ces films d’animation aussi poétiques qu’étranges, visitez donc le site Benditomachine.com

La raison commande d’avoir Tor

Ne nous faisons strictement aucune illusion : la loi sur le renseignement, qui ne fait que légaliser des pratiques de surveillance généralisée déjà existantes, sera votée. Elle sera votée par la gauche, par la droite et, puisque 69 % d’entre eux pensent que cette loi est « utile », avec l’assentiment de la vaste majorité des Français.

Il s’agit maintenant, plutôt que de lutter en vain contre le vent, de savoir comment se protéger au mieux de la surveillance de masse que nos députés vont bientôt approuver. Je vous engage très fortement à visiter des sites spécialisés pour de plus amples informations sur les différentes techniques existantes mais, en attendant, je vous livre trois moyens simples ou relativement simples d’échapper autant que faire se peut aux yeux indiscrets ou aux algorithmes intrusifs :

Téléchargez et installez le navigateur Tor. Gratuit et d’une simplicité enfantine. Vous veillerez toutefois, contrairement à un navigateur normal, à ne lui adjoindre aucun plugin. Tor, et là je pense particulièrement à mes lecteurs et amis basés en Thaïlande, permet d’accéder aux dizaines de milliers de sites Web censurés par la junte actuellement au pouvoir dans ce beau pays qui ne la mérite pas. Tor, pour dire les choses plus simplement encore, c’est le minimum syndical pour ne pas être vu(e) et être à même de voir ce que l’on voudrait que vous ne voyiez pas.

Installez un VPN (réseau privé virtuel) qui, de préférence, ne soit ni français ni américain. Il y a pléthore d’offres dans ce domaine. Je vous engage toutefois, si vous en avez les moyens ou en sentez vraiment la nécessité, à choisir un VPN payant plutôt qu’un gratuit et, surtout, à lire sa politique quant à l’enregistrement des historiques et la protection de votre vie privée. Personnellement, je paie 39 € par an pour le mien et il me permet bien plus que de surfer anonymement ou d’obtenir une adresse IP dans le centre-ville de Pyongyang ou au cœur de l’Antarctique. Je puis, par exemple, en sélectionnant le serveur adéquat, visionner des contenus qui, de par ma géolocalisation, me seraient autrement inaccessibles. Tout comme Tor, un VPN permet également de court-circuiter une éventuelle censure étatique du Net.

Pour une protection plus poussée, chiffrez vos emails et/ou tout ou partie de vos données. Là, je l’admets, c’est un brin plus compliqué, sans être pour autant insurmontable. Dans ce domaine aussi, comme vous le montrera n’importe quel moteur de recherche, il existe nombre de logiciels, souvent gratuits, pour protéger vos communications et/ou vos disques durs (en cas de vol de votre ordinateur, vous serez certainement très content(e) de savoir que votre chiffrement rend vos données inexploitables par le voleur). Un bon point de départ, en ce qui concerne le chiffrement des emails sensibles, est de laisser tomber sa messagerie habituelle et d’opter pour le client de messagerie Mozilla Thunderbird (logiciel libre) avec les applications GnuPG et Enigmail. En fait, peu importe la méthode utilisée tant qu’elle est utilisée par tous ceux qui ont intérêt à l’utiliser. A commencer, puisque cet enculé de législateur refuse de ne pas surveiller leurs communications, par les bloggeurs et autres lanceurs d’alertes qui sont en contact direct avec des « sources ».

Vous devez enfin savoir que l’utilisation d’une ou de plusieurs des techniques légales mentionnées ci-dessus fait déjà de vous un suspect aux yeux du gouvernement. En tous cas, c’est ce qu’ont récemment laissé entendre les ministres de l’intérieur et de la défense. Mais je vous somme de rester ferme et de ne surtout prêter aucune attention à ce que peuvent dire ces enfants de putes.

Les plus optimistes, dont je ne suis pas, pourront toujours, comme je le fis ce matin-même, aller signer la pétition.

Il est également possible, ce que je ne ferai pas pour des raisons que je décrirais comme philosophiques, de contacter son député pour lui demander de rejeter la loi lors du vote solennel du 5 mai 2015. Pour cela, cliquez ICI

Note : ce n’est pas la naissance mais la somme des actions et des dires qui fait l’enfant de pute. Les mères, furent-elles vraiment des putes en leurs temps, ne sont absolument pour rien dans l’affaire.

Oeil-pjl-renseignement

Sheep in the Island

Mercredi, c’est le jour des gosses, non ?

La maison en petits cubes

Edmond était un âne

Le copilote, la chèvre et la complète intégralité du fin mot de toute l’histoire

CRASH EN FRANCE : LE COPILOTE A ACTIONNE LA DESCENTE DE L’AVION (ROMANDIE.COM)
Si je n’en sais pas plus que cela sur cette affaire, je me suis tout de même laissé dire que l’avion venu s’écraser de son plein gré sur nos montagnes était rempli de touristes allemands, sur le chemin du retour après avoir salopé l’Espagne comme au temps de Guernica. Mais c’est bien là la seule note un tant soit peu positive que j’ai pu dénicher dans cette triste affaire et il faudra vous en contenter.

***

CRASH A320 : « OUVRE CETTE FOUTUE PORTE ! » A HURLE LE PILOTE (SUD-OUEST)
Mais l’autre n’a pas ouvert. Ce qui ne laisse que deux explications possibles : il ne voulait vraiment pas ouvrir la « foutue porte » ou bien il ne comprenait pas le français, même hurlé à gorge déployée par un type qui va mourir.

***

EN IMAGES. CES LIEUX QUE LE COPILOTE A FREQUENTES (LE PARISIEN)
J’ai dû me battre contre des journalistes fondamentalement fous à lier mais j’ai réussi à dégotter une photo de ses chiottes.

wc #1
Et non, il n’existait pas de version avec dédicace et avant actionnement de la chasse d’eau.

***

TOULOUSE : PROTESTATIONS APRES L’AGRESSION D’UNE FEMME VOILEE ENCEINTE (TF1 NEWS)
INDIGNATION A TOULOUSE APRES L’AGRESSION D’UNE FEMME ENCEINTE VOILEE (FRANCE 24)

Attention, une « femme voilée enceinte », ce n’est pas du tout la même chose qu’une « femme enceinte voilée ». La première est une bou… une migrante en cloque depuis un simple bonjour au coin d’une cage d’escalier de quelque cité de béton aveugle, tandis que la seconde est une future maman pleine de pudeur. Dont il est toutefois permis de regretter l’orientation religieuse.
Et, pour ce que j’en sais, il pourrait tout aussi bien s’agir de deux faits divers toulousains sans le moindre rapport.

***

CRASH DE L’A320 : ANDREAS LUBITZ A SCIEMMENT CACHE SON ARRÊT DE TRAVAIL (EUROPE 1)
Dans les salles des professeurs, certains les placardent au panneau de liège comme autant de diplômes, en attente de l’épaisseur au tenace parfum de café recuit qui signalera l’imminence de la retraite. Le genre humain est très varié. C’est en tous cas la seule conclusion à peu près cohérente que j’ai réussi à extraire de l’aventureux parallèle.

***

CAZENEUVE CONDAMNE L’AGRESSION D’UNE FEMME VOILEE ENCEINTE A TOULOUSE (L’EXPRESS)
Z’avez remarqué ?! Cazeneuve condamne l’agression d’une « femme voilée enceinte » et non d’une « femme enceinte voilée ». Lui, et c’est du reste peut-être pour cela qu’il est ministre des cages d’escalier, il sait d’entrée à qui il a affaire.

***

VALLS AUX PAYSANS : « VOUS ETES LES MEILLEURS ECOLOGISTES DE FRANCE (LA DEPECHE)
Mon cul, ouais ! Ils sont parmi les pires pollueurs. Plus ou moins contraints et forcés par la marche d’un monde qui leur échappe sûrement autant qu’à vous ou à moi mais, des plus petits aux plus gros, pollueurs d’envergure tout de même. Il suffit, si l’on en doute encore, de se rendre dans n’importe quelle région où l’on pratique l’agriculture intensive ou l’élevage industriel pour se convaincre du saccage dont ils sont à l’origine. Et Valls est un lâche et un incompétent, qui dit aux syndicats paysans ce qu’ils ont envie d’entendre et ne comprend rien des pressants enjeux environnementaux de notre époque.

***

L’ONU REAGIT AUX ATROCITES DE L’EI ET DE BOKO HARAM (ROMANDIE.COM)
En fait, l’Onu a pondu un énième papelard avec en-tête et tampon. Sauf que ce papelard-là est d’une rare violence et que, dans un paragraphe particulièrement agressif, les Nations Unies n’hésitent plus à dégainer « les termes les plus forts ». On est désormais, vous en êtes témoins, très loin du diplomatique « préoccupé » que télégraphie habituellement le Ban des nations entre deux tasses de thé fumé et une partie de jeu de go. Autant dire que les jours de l’EI et de Boko Haram sont maintenant comptés.

***

NIGERIA : LE CHEF DE BOKO HARAM AVAIT ORDONNE DE « TUER TOUTES LES FEMMES » A GWOZA (L’YONNE)
Mais ça, c’était avant la résolution de l’Onu dont il est question dans la précédente brève. Depuis, effrayé par le vocabulaire particulièrement définitif de ladite résolution mais aussi très dépité de ne pouvoir pratiquer la position du missionnaire avec des chèvres, l’agité du Boko a promis qu’il n’ordonnerait plus que la mort de quelques femmes à la fois. Mine de rien, on progresse vers une sortie de crise.

***

DEPARTEMENTALES : LA DROITE REVE DE MAJORITE, LE FN DE VICTOIRES, LA GAUCHE D’UN SURSAUT (MARTINIQUE.FRANCEANTILLES.FR)
Ce titre, sans peut-être qu’il n’y paraisse de prime abord, contient en fait la complète intégralité du fin mot de toute l’histoire : tous ne pensent qu’à leur gueule et à leur carré de pouvoir. Et j’en viens à me demander si aller voter, ce n’est pas finalement les conforter dans l’idée que nous ne sommes que des rectangles de papier. Et comme qui dirait, dans le doute, mieux vaut s’abstenir.

***

EN THAILANDE, VINGT-CINQ ANS DE PRISON POUR AVOIR CRITIQUE LE ROI SUR FACEBOOK (LE MONDE)
Sans possibilité d’appel car jugé, en pleine dictature militaro-royaliste, par un tribunal militaro-royaliste. Il est plus que temps que le très branlant Bhumibol (d’or) décède, que l’avènement de son incapable de fils achève la monarchie et que toute la famille, rendue à la vie civile, soit finalement jugée et dépossédée, au profit du pays, de sa scandaleuse richesse. Vive le krao phat kung, vive le phat kapao, vive le tom sep, vive le nam tok nua, vive le lap moo et vive la République de Thaïlande !

***

« MARINE LE PEN, CE SERA NOTRE BOUT DU TUNNEL » (LE MONDE)
Cela ne me gêne pas outre mesure qu’on la déifie maintenant. Si on la crucifie plus tard.