L’état de son âme à cet instant-là

« Ma façon de chanter et d’improviser représente mon âme à cet instant-là. Elle représente mon hal : l’état de mon âme. » – Alim Qasimov

Alim Qasimov sur Sergeant Pepper Times :

On se calme. Ce monde court à la guerre

Deux Russes condamnés pour avoir aspergé d’eau bénite le mausolée de Lénine (Le Point)

Oh putain, les inconscients ! Non mais vous imaginez un peu le bordel si l’autre avait ressuscité  d’un coup, en hurlant : « Passez-moi le marteau ! Passez-moi la faucille ! »

[Qu’est-ce que des honnêtes gens pourraient bien faire d’un marteau et d’une faucille à part assommer de l’herbe coupée ? Je vous le demande.]

Pour Christine Lagarde, le roi Abdallah était « un grand défenseur des femmes » (Le Monde)

Le roi Abdallah est mort, Christine, et continuer malgré tout à lui lécher le cul s’apparente donc à de la nécrophilie, pratique sexuelle dégénérée que l’article L225-17 du Code pénal français, dans sa grande sagesse, punit de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. Et non, Christine, que le cadavre et toi-même soyez consentants ne saurait constituer une circonstance atténuante.

Décès du roi d’Arabie: chefs d’Etat et dignitaires dirigeants attendus à Ryad (L’Express)

Curieux pays que l’Arabie jurassique : le simple adultère entre deux êtres vivants y est violemment puni mais les partouzes nécrophiles, qui attirent toute la jet set internationale, y sont organisées par la monarchie et les religieux.

Arabie Saoudite. Les défis qui attendent le futur monarque (Courrier International)

Le premier de tous les défis qui attendent le nouveau monarque saoudien, pardonnez mon langage imagé, sera d’arriver à se faire sucer, parfois très adroitement, par une longue succession de « chefs d’état et de dignitaires dirigeants » sans lâcher subitement toute la purée au premier d’entre eux. Ce qui constituerait une rupture d’avec le précédent roide, fort résistant à tout ébranlement, et serait inévitablement perçu comme un insupportable favoritisme par les suivants. Que l’on imagine très bien en rester bouche bée.

« Ce monde court à la guerre », selon Edwy Plenel (francetvinfo.fr)

L’histoire du monde étant une course permanente et effrénée à la guerre, il est parfaitement impossible, quelles que soient l’époque et les circonstances, de passer pour un con ou de semer la discorde en disant que « ce monde court à la guerre ». J’ai moi-même souvent prononcé cette phrase de but en blanc lors d’apéros tumultueux afin de calmer les esprits et d’offrir ainsi à un ou à plusieurs des convives présents la possibilité de commander une ou plusieurs nouvelles tournées. Et je vous jure que ce furent toujours là de beaux instants d’unanimité.

Une survivante d’Auschwitz adopte le petit fils du commandant du camp où elle avait été victime d’atroces expériences scientifiques (Atlantico)

Je suppose qu’il faudrait lire l’article pour savoir si le geste de cette survivante est motivé par une incroyable générosité ou par une nostalgie tenace.

La police américaine dispose de radars pour voir à travers les murs (Courrier International)

Al-Qaïda fait mieux qui dispose depuis plusieurs années déjà d’avions pour passer à travers les murs.

Un des otages japonais de l’EI aurait été décapité (Les Echos)

Alors là, les fous de dieu se sont cassé le cul pour rien : le Japonais traditionnel est une créature qui se fout complètement d’être décapitée, égorgée ou éviscérée. J’en ai moi-même connu un qui s’est fait seppuku pour se punir d’avoir souillé la lunette des toilettes.

Ta parole est libre, mais ne touche pas à Dieu ! (Agora Vox)

L’auteur dit en titre, vous en êtes témoins, que la « parole est libre » dès lors que l’on ne touche pas aux idoles des uns et des autres. Et l’essentiel de son article, aussi crétin soit-il, va en effet dans ce sens : marre-toi de tout, nous dit-il, mais fiche la paix aux Mickey Mouse dont nous, croyants, avons fait nos créateurs et nos maîtres. Puis on lit la conclusion et l’on découvre soudain, toujours plus horrifié, qu’il existe un deuxième sujet tabou : « les valeurs de la République », que l’on nous décrit, non sans une emphase certaine, comme tout aussi « sacrées » que la foi des veaux. Bref, à peine quarante lignes après un titre qui nous la promettait seulement unijambiste, la liberté d’expression subit déjà une deuxième amputation. Au nom de l’intégrité physique de la parole libre, ne laissons jamais ce mec-là écrire tout un livre !

Groupe EI : l’exécution de l’otage japonais fermement condamnée dans le monde (L’Obs)

Je condamne également la décapitation.

Je suis Hara-Kiri

Des bourrins de tiercé qui auraient lu tout Lance Armstrong (et aussi un gros extincteur)

Charlie Hebdo défend « la liberté de religion », selon son rédacteur en chef (Le Parisien)

N’en faites pas trop non plus, les gars. Vous et moi savons très bien que la liberté de religion s’arrête là où commence la santé mentale.

Sarkozy ne veut pas que l’unité nationale inhibe le débat (Le Figaro)

Cent contre un qu’il s’apprête à dire une connerie !

Sarkozy impatient d’en finir avec l’Union nationale d’Hollande (20 Minutes)

Il piaffe d’impatience ?! Cent contre un que, pour une fois, il sait à l’avance quelle connerie il va dire !

Attentats de Paris: la menace jihadiste toujours prégnante en Europe (L’Obs)

Remarquez que, si l’on veut bien changer de perspective un court instant, cela donne une première idée de ce que ressentent les gens qui vivent sous la menace d’un bombardement de l’Otan ou de Tsahal.

Des musulmans franco-marocains appellent à prier « Allah préserve la France » tous les vendredis (Lemag.ma)

Vous ne préféreriez pas faire un truc de carrément concret, les mecs ? Ché sais pas, moi, vous pourriez par exemple dire bonjour en premier ou alors, puisqu’ils ne cessent ces temps-ci de se faire percuter par des voitures, aider les flics à traverser la rue. Vous voyez, ce n’est pas tellement que je doute de l’existence d’un dieu mais c’est plutôt que je n’y crois pas du tout. Du coup, j’ai bien peur que nous ne passions autant de temps à attendre sa réponse à vos prières que la voix d’un être humain sur la plateforme téléphonique d’un fournisseur d’accès à Internet. Et on n’a pas l’éternité devant nous.

Les attentats vus par des jeunes marseillais : « C’est un complot pour salir les musulmans » (Le Monde)

Je veux bien, moi, mais il faudra tout de même m’expliquer pourquoi quelqu’un de supérieurement intelligent irait s’emmerder à minutieusement fomenter, avec tout ce que cela comporte de difficultés logistiques, de frais et de risques politiques majeurs, ce que des milliers de crétins font déjà spontanément et de manière désintéressée.

116 actes antimusulmans recensés depuis l’attentat contre « Charlie Hebdo » (L’Obs)

Islamophobie_femmesVoici un cruel pourcentage qui nous dit tout ce que nous devons savoir des auteurs de ces actes antimusulmans : ce sont essentiellement des merdes de sexe masculin.

« Charlie Hebdo » : le monde musulman est en ébullition (Les Echos)

On s’imagine que les fondamentalistes musulmans en sont encore à l’âge de pierre et l’on découvre subitement, au hasard d’une référence fortuite à l’« ébullition », qu’ils en sont déjà à l’âge du feu. Ils partent de très loin, certes, mais ils semblent évoluer plus vite que prévu. Sans compter que, maintenant qu’ils ont la flamme, ils pourraient avoir envie de brûler les étapes. Du coup, j’hésite entre m’abonner à Charlie Hebdo et acheter un gros extincteur.

Un journal chinois s’offusque de la Une de Fluide Glacial (JDD)

Ah non ! Là, ça commence à bien faire ! Ni une ni deux, sortons l’artillerie biblique lourde et répliquons à ce gredin : Mon jaune ami, pourquoi vois-tu la Une sur le magazine de ton frère et n’aperçois-tu pas la corne de rhinocéros qui est dans ton cul ?

Djihadistes_Chinois

Une religieuse française enlevée en république centrafricaine (Sud-Ouest)

Je ne voudrais pas casser inutilement le moral de mes lecteurs chrétiens mais j’ai assez peur que leur sœur ne soit une captive par trop étroite dans une contrée généreuse et gorgée de sève où les simples viols ne sont pas sans rappeler le bon gros supplice du pal. Ceci dit, il y en a qui aiment.

Hollande appelle les acteurs économiques à être « à la hauteur » (Les Echos)

Il ne faudrait surtout pas que Hollande, parce qu’il vient de faire un bond de 21 points dans les sondages, croit qu’il est définitivement entré en lévitation ou qu’il peut faire voler les tapis. N’empêche qu’une hausse de 21 points (soit 1,23 point par cadavre) pour avoir marché 500 mètres dans la rue au côté de criminels et de scélérats est une performance tout à fait remarquable. Dont il faut rappeler que tout le mérite revient aux sondés.

[Question : En quoi un homme ou une femme qui décroche le téléphone pour répondre pendant cinq minutes à des questions dont tout le monde se fout pourrait-il être représentatif de gens qui, comme moi, ne décrochent jamais le téléphone pour répondre pendant cinq minutes à des questions dont tout le monde se fout ? Je vous le demande.]

François Hollande à Tulle : « la vie continue ». Visite à suivre en direct (Larep.fr)

J’ai suivi pour vous cette visite en direct : Un bon cent cinquante mètres après « la vie continue », il a dit : « il en est toujours ainsi… » Puis, arrivé au coin de la boucherie et du pressing, il a ajouté, sur un ton de fataliste qui viendrait de découvrir l’espoir, ou inversement : « … pour tous ceux qui restent. » Enfin, il a vigoureusement serré la main du boucher qui n’en demandait pas tant.

Hollande: « Nous n’insultons personne lorsque nous défendons nos idées » (L’Express)

Parle pour toi-même, mon gros !

1,6 million d’euros remboursés par l’Etat à Nicolas Sarkozy (France Info)

Ah, parce qu’en plus, on lui devait du pognon ?!?

Le prix des carburants continue de baisser (Le Parisien)

Si cela doit faire deux fois plus chier les Saoudiens, sachez que je me tiens prêt, quoi qu’il m’en coûte, à payer encore deux fois moins cher mon essence. Je répète : Si cela doit faire deux fois plus chier les Saoudiens, sachez que je me tiens prêt, quoi qu’il m’en coûte, à payer encore deux fois moins cher mon essence.

Les policiers réclament plus de moyens (francetvinfo.fr)

Ne serait-ce pas plutôt le moment de réclamer plus de bons ?

Pourquoi le Niger est-il autant mobilisé contre Charlie Hebdo ? (Europe 1)

Parce que l’Arabie saoudite y vend des sachets de wahhabisme pur au coin des rues. Du coup, les mecs sont remontés comme des bourrins de tiercé qui auraient lu tout Lance Armstrong.

Le Qatar : « valet des Américains » ou « club Med des terroristes » ? (Challenges)

L’un n’exclut surtout pas l’autre. On peut parfaitement servir un homme et coucher avec sa femme. C’est même d’autant moins répréhensible quand l’homme lui-même, dont il faut rappeler qu’il couche aussi avec sa femme, vous fournit les préservatifs par boîtes entières.

Le dessinateur Riss devrait succéder à Charb à la tête de Charlie Hebdo (Le Parisien)

Prems !

Je suis Riss

Je vais, devant vos yeux admiratifs, braver la loi (et aussi dire « bite » et « cul »)

Charlie Hebdo : manifestations violentes dans le monde musulman (Midi Libre)

Contre la Une de Charlie Hebdo, la colère dans le monde musulman (Libération)

Des manifestations anti-Charlie Hebdo dégénèrent dans le monde musulman (Europe 1)

Manifestations, colère, violence, affrontements, saccages, pillages, incendies, menaces, blessés et morts : je ne vous cacherai pas que je suis plutôt soulagé de constater que la dernière caricature de Mahomet n’a pas bouleversé outre mesure le « monde musulman » et que la population a pu vaquer à ses occupations. Du coup, j’espère que nous allons tous très vite pouvoir reprendre une vie normale.

Charlie Hebdo : « Bien fait » déclarent certains sur les réseaux sociaux, créant la polémique (Huffington Post)

Il ne saurait y avoir de polémique : La liberté d’expression permet aux individus qui croient que la mort des provocateurs était méritée de dire et d’écrire « bien fait » aussi souvent qu’ils le souhaitent. J’ose cependant espérer que ces personnes seront toujours sur la même ligne de pensée le jour où leurs femmes, leurs mères, leurs filles ou elles-mêmes, parce que décolletées ou vêtues d’une jupe suggestive, prendront une méchante bite dans le cul et des rafales de coups dans la gueule au détour de quelque rue sombre où ne circulent que de rares passants emmitouflés dans de l’indifférence.

Prison pour apologie du terrorisme : les juges font une application rigoureuse de la loi (L’Obs)

Je vais, devant vos yeux admiratifs, braver la loi et les juges et, quoi qu’il puisse m’en coûter dans les minutes ou les heures qui viennent, écrire une indiscutable apologie du terrorisme : Tsahal est l’armée la plus morale du monde.

Dieudonné défendu en Amérique (Gala)

Apologie d’un apologiste ? Mettons l’Amérique en garde en vue et interdisons-la de télévision et de spectacles !

La liberté d’expression n’est pas négociable selon François Hollande (Linfo.re)

Sauf, bien sûr, si celui qui s’exprime dit quelque chose à même de heurter la sensibilité exacerbée des autorités, de l’opinion publique bien-pensante, des journalistes qui font l’opinion publique bien-pensante, du Mrap, de la Licra et/ou du Crif.

4 Français sur 10 estiment qu’il faut éviter les caricatures de Mahomet (L’Obs)

Comme quoi la Kalachnikov semble favoriser les conversions.

Coulibaly a conduit cinq personnes à Madrid (Le Soir)

Dommage qu’il n’ait pas disposé d’un grand car : il aurait pu prendre cinquante plutôt que seulement cinq de ses potes.

Netanyahu se recueille devant le supermarché casher (Tribune de Genève)

« Devant le supermarché » ?!? Est-on en train de nous dire que, au moment même où des millions de Français achetaient Charlie Hebdo en signe de soutien, Bibi, lui, n’a pas daigné entrer dans le magasin pour y acheter un symbolique paquet de nouilles ?

Pape François: « Si un grand ami parle mal de ma mère, il peut s’attendre à un coup de poing » (lalibre.be)

Contrairement au pape, il ne me viendrait jamais à l’idée en pareille circonstance de recourir à la violence physique mais il faut dire que, moi, je ne suis pas un enfant de pute.

Un couple chrétien brûlé vif dans un four au Pakistan (Direct Matin)

Non, non et non, à la lecture de cette info, Dieudonné M’bala M’bala n’a jamais dit : « Voilà à quoi mène le manque de douches ! » Ni fait le moindre salut nazi inversé en ne le disant pas.

49% des Français pour limiter la liberté d’expression (Le Figaro)

Vu de l’espace, ou même seulement de l’étranger, nous devons être parfaitement ridicules car voilà que nous réclamons le 18 janvier la limitation que nous rejetions encore le 11 non sans un certain panache. Ceci dit, il faudrait analyser de plus près les résultats pour voir si ce ne sont pas très exactement ceux qui la ferment qui veulent qu’une loi fasse taire ceux qui l’ouvrent.

À Strasbourg, Dieudonné multiplie les provocations (Le Figaro)

Ses adversaires, qui ne sont pas non plus en reste de miracles, vont donc multiplier les pains. De noir, Dieudonné va devenir tout bleus. Ce qui lui fera un bel avatar sur les réseaux sociaux où il sévit.

Reprise du trafic dans le tunnel sous la Manche (Le Figaro)

C’est bien évidemment du trafic ferroviaire que l’on parle. Le trafic de shit coupé aux hydrocarbures et d’héroïne mélangée de plâtre, lui, ne s’est jamais interrompu et a toujours lieu au grand jour.

Un auteur français de BD interdit de séjour en Israël pendant 10 ans (Rfi)

Cette info date d’octobre 2014, à une époque où mon nouvel ami Bibi (Netanyahu, pour les rares détracteurs qui subsistent encore) n’était pas encore Charlie. Aujourd’hui, Maximilien Leroy, puisque tel est le nom de notre dessinateur, peut raisonnablement s’attendre à une levée imminente de l’interdiction. Je ne serais d’ailleurs pas très étonné que les papiers soient déjà en route. Qu’il surveille donc attentivement sa boîte aux lettres.

La popularité de François Hollande remonte après les attentats (France Info)

Après le pédalo, voici venu le temps du surf…

Nigeria : Boko Haram « raye de la carte » des villes entières (JDD)

Il faudrait lire l’article pour savoir s’il ne s’agit pas d’une simple réforme territoriale visant à lutter contre le millefeuille administratif.

La fédération d’associations juives demande de permettre aux juifs de porter une arme (lalibre.be)

« Le rabbin de Bruxelles Menachem Margolin, président de la fédération européenne d’associations juives (EJA), a appelé les différents ministres de l’Intérieur européens à modifier la législation sur les armes afin de permettre aux membres de la communauté juive de porter des armes. »

Je m’étonne que cet homme intelligent, qui sait sûrement combien il peut être dangereux d’armer des civils, n’ait pas plutôt demandé la venue de Tsahal.

Des milliers d’Algérois sortent dans la rue pour fustiger les atteintes répétées contre l’Islam (Lemag.ma)

« Atteintes répétées à l’Islam » ? J’ai pensé aux attentats-suicides, aux lapidations, aux mutilations génitales, aux prises d’otages, aux décapitations, aux flagelations, aux égorgements, aux esclaves sexuelles, aux homosexuels que l’on pend à des grues de chantiers, aux villages du Nigeria que l’on rase, aux blogueurs que l’on bastonne, aux athées et aux apostats que l’on enferme et à tout un tas d’autres trucs. Et puis j’ai lu l’article.

« On ne peut provoquer, on ne peut insulter la foi des autres, on ne peut la tourner en dérision » – le pape François, en direct des Philippines

Je comprends qu’un religieux défende farouchement son secteur d’industrie. Mais, malgré l’immense admiration que son combat héroïque m’inspire, je me dois de rappeler à ce putain de gros con d’enculé de sa race que si on accorde à la religion cette immunité qu’il demande, il nous faudra alors, par souci de justice, également accorder l’immunité à tous ceux qui, à la suite, en feront la demande. Et ils seront tellement nombreux que nous en serons tous vite réduits à des blagues sur la météo – à condition, bien sûr, de ne pas rigoler des climats étrangers. Merde, ce n’est pas parce d’aucuns n’aiment pas que l’on rit d’eux que les autres doivent cesser de s’en moquer. Ce sont là deux questions distinctes et sans le moindre rapport.

Raif Badawi : 1000 coups de fouet pour un blog (Amnesty International)

1000 coups de fouet et 10 ans de prison. Cela peut paraitre beaucoup, je l’admets, mais il faut malgré tout rappeler que son blog était bien meilleur que le mien.

Cliquez pour aider Raif Badawi

Cliquez sur la photo pour aider Raif Badawi

Je ne serai plus Charlie mais j’ai mal (et autres conneries)

Ne vous fiez surtout pas à tous ces « je suis Charlie » car, même si nous n’en sommes pas encore conscients, nous sommes maintenant entrés dans une ère nouvelle qui, à mon avis, connaitra bien peu de Charlie. Mais ce n’est pas la peur d’être assassiné comme un chien galeux par un fou de dieu ou par un cinglé de la patrie qui émoussera les crayons ou asséchera les stylos. C’est le politiquement correct – et l’autocensure qui va de pair – qui nous bâillonnera. Dans les mois et les années à venir, nous allons être saisis, que ce soit par peur des procès, par obsession de ne froisser aucune sensibilité communautaire ou par souci de plaire à une audience ou à un lectorat devenu d’une extrême susceptibilité, par l’urgence de modérer la vigueur de nos opinions ou la virulence de nos traits. Il ne sera plus question de rire de tout. Quiconque osera évoquer les sujets qui fâchent, que ce soit avec des mots ou des dessins, devra marcher sur des œufs et ne pas s’aventurer trop loin, au risque de n’en jamais revenir, tué par une balle ou par l’opprobre collectif. L’humour « bête et méchant », féroce, déjanté, surtout aux dépens des religions, sera bientôt de l’histoire ancienne. C’est d’autant plus certain que, déjà, lors de « l’affaire Dieudonné », les représentants des cultes, pour une fois unanimes, profitaient d’un passage à l’Elysée pour réclamer de la liberté d’expression encadrée par des lois répondant à de strictes normes d’étanchéité. Aujourd’hui, la France, otage de divers crétins vindicatifs, engluée dans la crise, profondément dépressive, est en équilibre si instable qu’il y a fort à parier que les autorités politiques, religieuses, intellectuelles et télévisuelles de ce pays – bref, tous ces gens qui ne s’expriment que par formules consacrées – vont vite et solennellement, une fois l’émotion retombée et la mobilisation essoufflée, en appeler à la responsabilité et à la retenue de tout un chacun. Soyez cependant certains qu’il y aura de la liberté, de l’égalité, de la fraternité, de la laïcité, du vivre ensemble et de l’attachement aux valeurs de la République dans leurs leçons éclairées quand ils nous expliqueront que la paix sociale nécessite que nous la baissions tous d’un ton. Ou de deux. Déjà, je le sais car je les ai lues, les premières voix s’élèvent qui le réclament : « oui, c’est terrible, c’est inadmissible, c’est inacceptable mais… allait trop loin… exagérait… bien cherché… islamophobiesensibilités… limites… décence… »

De toute façon, feu Charlie Hebdo, dont la qualité et la liberté de ton n’étaient plus les mêmes que dans les années 70 et 80, était déjà l’un des derniers survivants d’une période de licence et d’impunité aussi brève que révolue, un dinosaure voué à disparaitre par manque de lecteurs et de joyeux semblables. Un anachronisme. Charlie Hebdo est aujourd’hui définitivement mort, aussi raide que les cierges qu’il vomissait, mais ce ne sont pas deux frangins aussi cons que paumés qui l’ont assassiné d’une rafale tonitruante. Ces fous, aussi ignobles soient-ils, n’ont fait que porter le coup de grâce à un journal moribond, à un canard lentement étouffé par l’ennemi-même qu’il combattait autrefois avec panache et bonne humeur : une société aseptisée dans laquelle les réacs se reproduisent comme des lapins.

En ce quatrième jour de l’ère nouvelle, alors que des centaines de milliers de gens plus ou moins sincères – et, donc, plus ou moins hypocrites – défilent pour la liberté d’expression, voyons voir si l’on peut encore, afin de mieux dénoncer l’horreur, la crétinerie et l’absurde, exagérer et rire de tout et de tous sans passer pour une ordure sans cœur. Il va sans dire que, dans la revue de presse ci-dessous, certains sont peut-être « éreintés » plus durement et plus souvent que d’autres. Ne voyez cependant rien de personnel dans ce pilonnage car c’est l’actualité seule qui dirige les spots et puis, de toute façon, votre serviteur, qui est bien trop misanthrope pour s’abaisser à donner dans un vulgaire racisme (vous voyez ? je prends déjà des précautions), s’est imposé pour règle de ne jamais épargner aucune communauté afin de ne surtout pas la stigmatiser.

***

« Ceux qui ont attaqué Charlie Hebdo ne sont pas musulmans » (Lyoncapitale.fr)

Dans ce cas, je dis « chapeau » car c’était rudement bien imité.

L’islam face au terrorisme (Le Monde)

Pour être aujourd’hui « face au terrorisme », l’islam a dû changer de place pendant la nuit car, hier encore, il était derrière.

Charlie Hebdo : la communauté musulmane sous le choc (francetvinfo.fr)

Quel choc ? Il n’y avait pourtant pas eu de nouvelle caricature du prophète (que Son nom soit loué sur le Bon Coin) dans le dernier numéro de Charlie Hebdo.

Les musulmans de France s’attendent à des lendemains difficiles (Libération)

Comment pourraient-ils être sujets demain à une gueule de bois alors même qu’ils ne sont présentement pas à la fête ?

Charlie Hebdo : 1 500 musulmans observent une minute de silence à Lille (France Bleu)

Vous prendrez cette information au conditionnel mais il parait que, pour mieux distinguer ce silence exceptionnel de leur mutisme habituel, ils se tous sont raclés la gorge au début et à la fin de ladite minute.

« Les musulmans doivent sortir massivement dans la rue » – Tareq Oubrou, recteur de la grande mosquée de Bordeaux

Voilà une reddition bienvenue : s’ils sortent d’eux-mêmes, le GIPN et le Raid n’auront pas à les déloger.

Les religions condamnent l’attentat contre Charlie Hebdo (La Vie)

Ah non, c’est l’inverse qui est vrai : de par sa nature, l’attentat contre Charlie Hebdo condamne les religions.

Malgré les manifs de soutien, les musulmans européens sont inquiets (Rfi)

Bénie soit cette inquiétude qui leur permet enfin de se mettre à la place très inconfortable des athées, des apostats et des femmes adultères coincés en terre d’islam, du sable un tantinet abrasif plein les fesses.

Hollande reçoit les représentants de la communauté juive (Les Echos)

Tant mieux pour le spectacle. Allez savoir pourquoi mais j’ai toujours l’impression que, sans la présence des « représentants de la communauté juive », les tragédies sont imparfaites.

Charlie Hebdo : Rajoy à la manifestation de dimanche à Paris (Romandie.com)

Rajoy_Charlie

Nigéria : une fillette de 10 ans explose sur un marché, faisant 19 morts (L’Obs)

Diantre ! Pour se faire sauter en public à seulement 10 ans, il faut que la salope ait été remarquablement précoce.

Une marche contre la terreur (JDD)

Je ne suis pas certain que cette marche ait une quelconque incidence positive sur la terreur. Ou sur l’unité nationale. Par contre, pour ce qui est de lutter contre le cholestérol, ce devrait être tout bénef.

Un journal allemand ayant publié des caricatures de Mahomet attaqué (Le Point)

Charlie Hebdo

« Situation de guerre » pour le Crif qui réclame un meilleur contrôle des réseaux sociaux (TF1 News)

En plus d’un meilleur contrôle des réseaux sociaux et des télévisions arabes, le Crif réclame également que « tous ceux qui sont supposés être des djihadistes » soient collés en « détention provisoire » ou affublés de « bracelets électroniques ». Il n’exige cependant pas, et c’est là un oubli pour le moins inexplicable de la part d’une organisation ayant une telle mémoire, que ces mesures soient étendues aux centaines de jeunes Français qui rejoignent l’armée israélienne pour casser du Palestinien comme au ball-trap.

L’armée pourrait protéger écoles juives et synagogues (TF1 News)

Les mosquées, quant à elles, se verront remettre la liste complète des numéros d’urgence ainsi que des trousses de premier secours.

Fabius : « Paris, capitale mondiale de la résistance contre le terrorisme » (Europe 1)

Et troisième ou quatrième exportateur mondial d’armes. Qui, d’une manière ou d’une autre, nous reviennent si souvent dans la gueule que l’on devrait peut-être songer à carrément se lancer dans le boomerang.

A Metz, des musulmans : « la religion n’a rien à voir avec ces drames » (Lor’Actu.fr)

Sans jamais avoir été à Metz, je puis d’ores et déjà dire que cette ville ne dispose pas d’assez d’ophtalmologistes. Ou de psychiatres.

Vincennes : l’identité des quatre victimes de la prise d’otages dévoilée (Europe 1)

J’aimerais beaucoup, alors que nous sommes encore tous contusionnés de la branlée précédente, que la presse n’use pas d’un terme aussi provocateur que « dévoilée ». On ne sait jamais qui vous lit.

Hollande à ses ministres: « Paris est aujourd’hui la capitale du monde » (France-Guyane)

Il est à craindre que ni Hollande ni ses ministres ne puissent tenir toute la journée sans éjaculer prodigalement dans leurs pantalons.

« Nous vomissons sur ceux qui, subitement, disent être nos amis », affirme l’un des dessinateurs de Charlie Hebdo (20 Minutes)

Je vomis de conserve avec toi, Willem. Je ne veux ni ne puis plus être Charlie maintenant que tous les puissants et les aspirants au pouvoir prétendent l’être aussi.

Nigeria: des centaines de personnes tuées dans le « massacre le plus meurtrier » de l’histoire de Boko Haram (Slate)

Ne vous faites surtout pas chier à lire cet article : toutes les victimes sont noires et aucune ne dessinait pour un journal parisien.

***

Aux dessinateurs de Charlie Hebdo, aux flics et à toutes les autres victimes, mortes ou vivantes, des récents massacres. A vous qui me lisez. A moi-même. A nous qui, faute d’avoir mal de la même manière, avons mal tous ensemble.

Rideau.

Les SDF meurent par manque de pots

L’inhumation refusée pour un bébé rom indigne (20 Minutes, Suisse)

Cela ne me choque absolument pas que l’on refuse d’inhumer un « bébé rom indigne » : quel que soit leur âge ou leur origine, j’ai toujours été d’avis que l’on ne devrait enterrer que les gens honorables.

Enterrement d’un bébé refusé à Champlan : le maire sort de son silence (Le Parisien)

« J’ai juste rappelé aux parents les horaires d’ouverture de la déchetterie municipale. Ces crouilles auront mal compris. »

[Bon, ok, j’avoue : je n’ai pas lu l’article.]

Les Français adoptent moins d’enfants étrangers (Europe 1)

Il faut dire que ça devient sacrément compliqué de s’en débarrasser quand ils claquent.

Cinq arrestations pour le viol répété d’une Japonaise (20 Minutes, Suisse)

Un « viol répété » est un viol commis sur une personne ayant des problèmes d’audition ou de compréhension. C’est plus pédagogique que sexuel.

Metz : un homme étrangle un policier en criant « Allaouh Akbar » (Loractu.pro)

Mais le policier s’en est sorti indemne. Moralité : On ne fait pas deux choses à la fois. Soit on étrangle proprement, soit on crie des insanités.

Etes-vous choqué que des jeunes militants UMP et FN réveillonnent ensemble ? (Le Parisien)

Oui, je suis choqué que des gens qui, hier, s’opposaient farouchement au mariage homosexuel pour une question de morale puissent aujourd’hui s’adonner ouvertement à l’inceste. Qu’on laisse cela passer et ces dépravés enculeront bientôt des animaux.

Grossesse : les femmes enceintes ont peur de la réaction de leur patron (Terrafemina)

Tous les patrons ne sont pas des salauds, mesdames, et certains d’entre eux, notamment parmi les célibataires, sont tout à fait prêts à assumer joyeusement leur paternité. De toute façon, dans le cas contraire, il vous est toujours possible d’introduire une action en reconnaissance de paternité devant le tribunal de grande instance. Une autre solution consiste à ne rien dire de votre grossesse à votre boss et à laisser votre mari ou compagnon se bercer d’illusions sur les origines du bâtard qui clapote dans vos entrailles. Si vous n’avez pas les moyens d’engager un avocat, je vous conseille d’ailleurs de privilégier cette dernière option.

Etats-Unis : un garçon de 2 ans tue sa mère avec un pistolet (Europe 1)

Il a peut-être découvert qu’il était en fait le fils du patron mais qu’il n’hériterait pas de la boîte.

Le FN s’offusque du passage du Club Med sous pavillon chinois (BFMTV)

Pourquoi tant de haine ? Ce n’est pas non plus comme si le Club Med passait sous pavillon vraiment méditerranéen et devenait ainsi la propriété des bronzés.

P.S. : j’aimerais beaucoup savoir si le FN, parti financé par des banques russes et dont les dirigeants sont régulièrement reçus au Kremlin ou à la Douma, se serait offusqué d’un passage sous pavillon russe.

Athènes inquiète à nouveau l’Europe (JDD)

Pour savoir ce qui inquiète l’Europe, il suffit de lire la toute première phrase de l’article : « Le pays organise des élections législatives à la fin du mois. » Oui, oui, vous avez bien lu : ce sont des élections, c’est-à-dire l’expression même de la démocratie, qui mettent l’Europe dans tous ses états. Figurez-vous que le petit peuple grec, laminé par la crise d’abord et par les remèdes à la crise ensuite, s’est mis en tête de voter pour un parti – de gauche – qui a tellement peu l’imprimatur des banques et des ultralibéraux qui ont pris le pouvoir en Europe que sa participation aux élections doit friser l’illégalité.

Israël « ne permettra pas que ses soldats soient traînés devant la CPI » (Le Monde)

Est-ce que Netanyahou se rend compte que c’est un aveu de culpabilité qu’il livre là ?

Vague de froid : comment aider les sans-abri ? (Europe 1)

On peut, bien sûr, leur donner de l’argent, de la nourriture, des vêtements, des couvertures ou, selon la place dont on dispose, en accueillir un ou plusieurs chez soi. Mais, aussi généreux soient-ils, ces gestes ne seront jamais que des pis-allers, des expédients. La seule solution durable est que nous contribuions tous plus et mieux au réchauffement climatique.

SDF_CO2

Des équilibrés ?

Tous aux sans-abris, ça va chier !

En ce 2 janvier, quelques heures à peine après notre entrée dans l’année dite nouvelle, je suis catégorique : il n’y a pas la moindre putain de différence entre 2014 et 2015. On peut donc dire que, le 31 décembre au soir, des millions d’individus ont, une fois encore, chèrement et bruyamment fêté la continuité tout en étant persuadés qu’ils célébraient un changement.

La classe politique française présente ses vœux aux Français (francetvinfo.fr)

Tout est dans l’adjectif possessif « ses » : la classe politique se souhaite des trucs à elle-même. Vos bonheurs et vos malheurs ne lui importent que s’ils lui rapportent. Si le président en exercice aurait plutôt tendance à vous souhaiter du bonheur tout simplement parce qu’il veut être aimé du plus grand nombre et reconduit à son poste, tous les autres aspirants espèrent très fort que vous allez en chier. Mais ils ne pensent pas à mal, loin de là. Ils veulent au contraire, plus que tout, poser leur gros cul sur le trône d’où l’on peut seul vous souhaiter du bonheur en veux-tu en voilà.

Douai : ivre le soir de Noël, un policier percute deux voitures (La Voix du Nord)

Voilà une affaire de « voiture-bélier » qui tendrait à prouver qu’il n’y a guère de différence de comportement entre un policier saoul comme un cochon et un islamiste sobre comme un chameau.

Pour 2015, Sarkozy veut du « rassemblement » (Les Echos)

Les mots sont importants, certes, mais il ne faut pas non plus leur accorder une importance indue. En l’occurrence, Sarkozy a dit « rassemblement » mais, de son point de vue, il aurait tout aussi bien pu opter pour « marchepied » ou « escabeau ».

Le FN, ravi par 2014, regarde 2015 avec appétit (Le Point)

Avec le FN, c’est très simple : les emmerdements des Français lui donnent de l’appétit là où leur bonheur le laisserait sur sa fin.

Deux tonnes de pétards saisis en Alsace (Le Figaro)

Puuutain, qui a bien pu s’emmerder à en rouler autant d’avance ?

En 2014, l’émigration des juifs de France a doublé (Le Point)

« Plus de 7 000 juifs de France ont émigré vers Israël en 2014, soit plus du double de l’année précédente. »

Ben dis donc, pour que tout ce monde ait du travail, il va en falloir des vacances dans les colonies.

Suède : une troisième mosquée attaquée en huit jours (Le Monde)

Après autant d’attaques sur une si courte période, il serait peut-être temps de se demander si l’épais brouillard de testostérone qui se dégage des mosquées n’agit pas comme un déclencheur de violence chez le passant alpha, créature d’ordinaire équilibrée et pacifique.

Frictions entre Israël et la France sur la résolution palestinienne (Le Figaro)

« L’État hébreu se dit « déçu » que Paris ait soutenu le projet de texte palestinien qui a échoué au Conseil de sécurité de l’ONU. »

L’Etat hébreu ne sait-il donc pas que si l’Etat gaulois a soutenu la résolution palestinienne, c’est uniquement parce que ce dernier savait pertinemment que celle-ci serait rejetée ? Ils ne prennent donc pas de cours de comédie politique à Tel Aviv ?

Israël : l’adhésion à la CPI pourrait se retourner contre la Palestine (Rfi)

L’adhésion de la Palestine à la Cour pénale internationale pourrait aussi et surtout se retourner contre Israël, ses responsables politiques, ses militaires et certains de ses entrepreneurs. Et c’est du reste pour cette raison, et uniquement pour cette raison, que les Israéliens font des pieds et des mains que pour la demande palestinienne soit rejetée. Vous pensez bien que, s’ils avaient les mains aussi parfaitement propres qu’ils l’affirment, les Israéliens ne pourraient pas jouer de tour plus pendable à l’Autorité palestinienne, qu’ils qualifient d’« entité liée à une organisation terroriste […] auteur de crimes de guerre », que de soutenir sa demande d’adhésion à la CPI afin d’être en mesure de la poursuivre ensuite devant cette même CPI. Bref, je ne sais pas si les responsables israéliens prennent des cours d’hypocrisie mais ils pourraient assurément en dispenser.

« Il est faux de prétendre que nous donnons la Légion d’honneur à n’importe qui » – général Jean-Louis Georgelin, grand chancelier de la Légion d’honneur

Ce général-là, je viens de l’apprendre lors d’une débilitante lecture de sa biographie, a reçu 28 médailles et distinctions dans sa carrière mais, tenez-vous bien, n’a pourtant jamais approché ni de près ni de loin le moindre théâtre de guerre (si ça peut vous aider, n’hésitez pas à imaginer un boucher qui n’aurait jamais coupé de barbaque). Mieux encore, ce scintillant militaire vierge de tout combat est commandeur des Arts et des Lettres alors même qu’il n’a jamais écrit le moindre livre, peint le moindre tableau ou composé la moindre chanson. De plus, malgré qu’il soit le grand mamamouchi de la Légion d’honneur, il confesse dans cette interview au Figaro qu’il n’a pas la moindre putain d’idée de ce que peut être l’honneur. En résumé, ne comptez surtout pas sur lui pour vous expliquer quels peuvent bien être les « mérites éminents » de Mimi Mathy, héroïne sans talent d’une chaîne sans la moindre disposition à la qualité.

SDF : Valls appelle les Français à la « vigilance » (Le Figaro)

Si Valls appelle les Français à être attentifs au triste sort des SDF, c’est parce que lui-même, pour cause de vitres teintées et de cordon de sécurité, est à peu près certain de n’en rien voir. Et puis, de toute façon, quand bien même il voudrait prendre son tour de garde qu’il ne le pourrait plus : il a fait virer tous les SDF qui squattaient dans sa rue dès qu’il est devenu ministre de l’intérieur (voir le Canard Enchaîné du mercredi 24 octobre 2012 pour de plus amples informations).

Valls qui rit

Conférence climat 2015 : Hollande veut une « déclaration sur les droits de l’humanité pour préserver la planète » (Le Figaro)

C’est bien beau de faire le cake à dimension globale et de prétendre protéger l’humanité et la planète par une déclaration qui, de toute façon, n’aura jamais plus de poids que le papier sur lequel elle sera imprimée mais je préférerais, plutôt que cette pâle imitation de Sarkozy l’universel, qu’il commence par veiller, à coups de pelle derrière les oreilles s’il faut en arriver là, à ce que les prérogatives d’une poignée d’ultralibéraux et de patrons sans scrupules ne passent pas avant les droits et la santé de 510 millions de citoyens européens. Pour savoir de quoi je parle, cliquez donc sur la capture d’écran ci-dessous.

Pollution_UE

U2 : Bono privé de guitare ? (Le Monde)

C’est un bon début. Il ne reste plus maintenant qu’à le priver de composition, de chant, de pubs, d’interviews, d’exil fiscal, de sommets internationaux, d’accords faisandés avec Monsanto, DuPont ou Unilever et de confiscation des voix africaines.

Doutes sur la « sécurité » d’un médicament coupe-faim américain (Le Point)

Réveillez-moi le jour où l’on doutera du bien-fondé de l’existence d’un médicament coupe-faim plutôt que de sa « sécurité ».

Un bébé de deux mois meurt en gare de Lille (Metro News)

Deux mois ? Ben, compte tenu de la récurrence des grèves à la SNCF, il est tout à fait possible que ce môme n’ait jamais vu un putain de train de toute sa vie.

Irak, Syrie : 2014, l’année la plus meurtrière (Europe 1)

J’allais vous en parler. J’avais pour projet de vous en parler. Et puis, soudain, l’actualité-qui-n’attend-pas s’est imposée une fois encore, me charriant telle une feuille morte dans son tourbillon impétueux d’émotion et de drame. Et c’est impuissant que, devant vos yeux, je suis emporté loin du martyre de l’Irak et de la Syrie par une fraîche mais terrible annonce :

Gastro