Vous prendrez bien un chouïa d’islamophobie et un doigt d’antisémitisme ?

Un homme condamné à mort pour apostasie en Mauritanie (Le Monde)

Ni apostat, ni encore moins blasphémateur, cet homme, ce jeune homme de moins de trente ans, a tout simplement publié sur Internet un texte dans lequel il dénonce le terrible système mauritanien des castes et s’interroge sur l’influence que les enseignements du prophète (que Son nom soit loué contre un dépôt de garantie) ont ou auraient pu avoir sur ce qu’il décrit avec justesse comme un « ordre social injuste ». Lui-même est un forgeron, c’est-à-dire un être impur que sa condition condamne à être un porte-malheur qu’il ne fait pas bon croiser au lever et au coucher du soleil, un paria qui ne pourra jamais se présenter à la moindre élection ni se marier hors de son groupe. Ce triste sort, ce destin étriqué, n’est cependant pas réservé aux seuls forgerons : tisserands, potiers et cordonniers, entre autres intouchables, vivent la même injustice et subissent les mêmes mauvais traitements aux mains de ceux qui, parce que leur peau est plus blanche, se sont proclamés « nobles » ou « notables ». Cette ségrégation, principalement entre arabo-berbères et subsahariens, trouve certainement plus ses origines dans des considérations ethniques que spirituelles mais il se trouve tout de même que les autorités politico-religieuses mauritaniennes (allez dissocier le politique du religieux dans un pays qui applique la charia) usent et abusent de l’islam pour perpétuer le statu quo, préserver leur pouvoir et étouffer toute critique. Et cela fonctionne à merveille puisque, dans le cas présent, il a suffi qu’un responsable politique et/ou religieux hurle « apostasie » ou « blasphème » pour que des hordes de crétins, qui auraient pourtant eux-mêmes tout à gagner d’un abandon de ce système de castes qui les asservit et les humilie, descendent dans la rue et réclament à cor et à cri la mise à mort du trublion. La charia, et les musulmans encore en capacité de penser par eux-mêmes feraient bien de réfléchir à cela, a su créer, en mélangeant intimement le divin et le temporel, des sociétés sclérosées où, pour reprendre les mots de Bertrand Russell, « toute critique » est « psychologiquement impossible » puisque critiquer équivaut à remettre en cause dieu et tout le putain de cosmos.

Quant à notre apostat qui n’en est pas un, et que certains citoyens mauritaniens épris d’harmonie et de paix proposaient de faire assassiner contre récompense sonnante et trébuchante, il s’appelle Mohamed Cheikh Ould Mohamed. A noter que l’annonce de sa condamnation à mort « par sabre » a été saluée dans plusieurs villes de Mauritanie par de « bruyantes scènes de joie », des « concerts de klaxons » et, bien sûr, les inévitables « Allah U Akbar » grâce auxquels ceux qui les hurlent ne s’entendent plus ne pas penser.

« Daech se prépare pour le plus grand nettoyage religieux de l’Histoire » (L’Express)

Un « nettoyage religieux », c’est un peu comme un génocide. La seule différence réside dans le fait que le nettoyage religieux, de par sa nature pieuse, part d’un très bon sentiment. A noter qu’il sera possible aux Européens et aux Chiites, qui sont les premiers individus que Daech se propose de zigouiller, d’échapper à la grande lessive en payant une « taxe islamique ». Je crains toutefois que cette idée passe fort mal auprès de Français déjà imposés jusqu’au trognon. A mon avis, Daech devra offrir une ou plusieurs contreparties s’il veut que l’argent rentre dans les caisses. Nous pourrons toujours en discuter plus avant quand les djihadistes se seront emparés du ministère des finances mais je tiens d’ores et déjà, pour preuve de ma bonne volonté, à leur proposer deux ou trois pistes : la gratuité des autoroutes et des parkings, une baisse significative des impôts locaux et, Allah U Akbar, la suppression pure et simple de la redevance télé.

Suède : un engin incendiaire jeté dans une mosquée, cinq blessés (RTL Info)

Attendons avant de crier à l’attaque raciste car, voyez-vous, après l’annonce par Daech de la mise en place d’une taxe islamique dans l’Europe bientôt conquise, cet attentat pourrait fort bien être l’œuvre d’un ou de plusieurs contribuables en colère.

Deux conductrices saoudiennes renvoyées devant un tribunal antiterroriste (i24News)

Il ne semble pas si aberrant que cela d’user d’un tribunal antiterroriste si l’on songe que l’une ressemble à la terrifiante Lady Gaga et que l’autre a tout d’une bombe.

Arabie Saoudite

Malawi : les musulmans prônent la coexistence active (Ajib.fr)

A première vue, je vous l’accorde, on se dit que ces musulmans-là sont forcément tombés sur la tête pour prôner la coexistence avec des infidèles. Et puis on lit l’article et, soudain, tout s’éclaire : au Malawi, les musulmans sont minoritaires.

Arf, arf !

Menaces de l’Etat Islamique : « Écrasez-les avec vos voitures » (Vidéo de Daech, novembre 2014)

Laissons les djihadistes, puisque c’est ce qu’ils souhaitent, en revenir aux temps anciens du prophète (que Son nom soit loué près du bord de mer avec vue sur le port) car, en vérité je vous le dis, s’ils remontent avec succès le coran, il viendra forcément un moment, vers l’an 600, où ils devront, pour autant que ça les amuse encore, nous écraser avec des ânes. Pas gagné.

Cinq pays du Sahel appellent l’ONU à intervenir militairement en Libye (Le Monde)

Ils ne savent donc pas, ces cinq pays, que l’ONU est déjà intervenue militairement en Libye et que c’est très exactement depuis cette intervention que la Libye a sombré dans le chaos le plus total ? Non mais allô quoi, z’ont pas le téléphone au Sahel ?

Libye : des islamistes tentent de prendre le contrôle d’un terminal pétrolier (Le Monde)

Pour les Tours jumelles, je n’ai rien dit. Pour les attentats-suicides, je n’ai rien dit. Pour les lapidations, je n’ai rien dit. Pour Rushdie, je n’ai rien dit. Pour Malala, je n’ai rien dit. Pour les Yazidis, je n’ai rien dit. Pour les chrétiens, je n’ai rien dit. Pour les otages, je n’ai rien dit. Mais là, je sens que ça devient personnel et je ne veux ni ne peux plus me taire : trop, c’est trop !

« J’ai été stigmatisé pendant des années en tant que juif » – Paul Amar

Et moi qui croyais qu’il n’était qu’un journaliste de merde !

2 réflexions sur “Vous prendrez bien un chouïa d’islamophobie et un doigt d’antisémitisme ?

Z'avez un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.