Toiles

Le week-end dernier, je l’avoue, je le confesse, j’ai écrit une longue revue de presse que, finalement, j’ai décidé de ne pas publier.

Que j’ai décidé de ne pas publier car je n’étais point très sûr et de sa forme et de son contenu.

Je n’étais point très sûr et de sa forme et de son contenu mais, surtout, de son contenu sur une question : celle de la réaction des musulmans de France face aux exactions des combattants de l’Etat Islamique. Réaction bienvenue mais, à mon goût, tardive, trop tardive. Le mal est fait depuis longtemps : les trop nombreux silences des musulmans ont permis à la presse et à l’extrême-droite – les vendeurs de peur – de dire ou de suggérer n’importe quoi sur leur compte et les ont déjà condamnés aux yeux d’une nation dont une part non négligeable des habitants a le racisme à fleur de peau.

Que j’ai décidé de ne pas publier car la presse et la populace, sur qui je n’avais rien écrit de spécifique, s’en tiraient à bon compte.

Que j’ai peut-être décidé de ne pas publier car j’avais de l’herbe, un canapé, de la musique, un livre et, par conséquent, une furieuse envie de ne rien faire de tout ce qui réclame un effort.

Par contre, lundi matin, profitant de ce que j’étais muni de mon appareil, j’ai pris deux photos sur mon lieu de travail, près de la clôture. Enfin… quatre photos. Dont deux étaient un bon brin trop floues. Voici les deux qui le sont moins :

Toile_1Toile_2

 

Z'avez un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.