Nous sommes tous Yézidis. Nan, je rigole

« Les djihadistes ont tué des Yézidis avec des hachoirs » (Le Matin)

Non mais quelle fracassante entrée en scène des Yézidis ! Il y a encore un mois, personne, hormis eux-mêmes et peut-être quelques satellites météorologiques, ne savait qu’ils existaient et, aujourd’hui, v’là-t-y pas que ceux d’entre eux qui ne meurent pas de faim et de soif dans le désert à une heure de grande écoute se font mitrailler, assommer, débiter, enlever, violer et que la presse internationale, unanime, leur consacre des articles dithyrambiques. Putain, on n’avait pas vu passage aussi instantané de l’anonymat à la gloire depuis Marion Cotillard.

Irak : les Yazidis, boucs émissaires des djihadistes, obligés de fuir la région (TF1 News)

S’il n’est certes pas amusant d’être les boucs émissaires des djihadistes, il existe cependant un destin mille fois pire : être leurs chèvres. Reste à savoir si, comme moi, les boucs en question sauront voir le bon côté de la chose.

Mort depuis au moins six ans, un homme est retrouvé momifié à son domicile (20 Minutes)

S’il s’était agi de Giscard, comme j’admets l’avoir d’abord pensé, le titre aurait été légèrement différent : « Momifié depuis au moins six ans, un homme est retrouvé mort à son domicile ».

Bientôt la fin du cauchemar pour les Yézidis ? (L’Alsace)

Bah… au moins, ils auront eu leur quart d’heure de célébrité.

Yézidis_TV

Israël/Palestine: pour un « J’aime Israël » sur Facebook, un étudiant malaisien risque la prison (Huffington Post)

Les Européens s’insurgent lorsqu’un Malaisien risque la prison pour un « J’aime Israël » mais, en même temps, ils trouvent normal qu’un des leurs surpris en flagrant délit d’apologie du nazisme soit puni. Va-t’en comprendre.

[J’admets avoir opté un parallèle qui ne choquerait pas outre mesure car il est des sujets qui, de par la nature exceptionnellement chatouilleuse des gens qu’ils impliquent, réclament une extrême prudence et un grand sens de la modération.]

Penelope Cruz et Javier Bardem placés sur la liste noire à Hollywood (Rfi)

« Penelope Cruz et Javier Bardem seront désormais interdits de certains studios, à Hollywood. Leur faute, c’est d’avoir pris position en faveur des Palestiniens, fin juillet, dans la presse espagnole. Certains producteurs ne veulent en effet plus jamais les voir dans leurs films. »

Si prendre position en faveur de la Palestine ne conduit pas encore en prison de ce côté-là du monde, il semblerait bien que cela mène déjà au bannissement.

Crash de Malaysia Airlines en Ukraine : 127 victimes identifiées (Air-Journal)

Est-ce que vous aussi avez remarqué l’étrange silence qui, depuis quelques semaines, s’est abattu sur les capitales occidentales ? Et ben, ce n’est pas parce qu’elles seraient maintenant saisies d’un doute quant à la véritable identité des responsables du crash mais simplement pour des raisons de santé : hurler des imprécations leur a filé une extinction de voix dont elles profitent pour se taire.

Tunisie, Ghannouchi rassure les femmes (TSA – Tout Sur l’Algérie)

La frontière entre « rassurer » et « faire flipper grave » doit être bien plus tenue et poreuse que je ne le pensais car Ghannouchi, dont je rappelle qu’il est un islamiste, a plus ou moins déclaré que le salut des divorcées, des veuves et des « femmes à l’âge avancé » que personne ne daigne besogner se trouvait dans le mariage avec de jeunes étalons, qu’il a engagés pour le coup à ne pas être « rebutés » par cette engeance délaissée. Tout ça à l’occasion de la Journée de la femme. Quelle conne, ce mec !

Mouvement de blindés russes près de la frontière ukrainienne (Le Soir)

« Mouvement de blindés russes » ? La propagande est telle dans ces contrées-là que, s’il s’en tourne, il ne s’agit que de poivrots qui vacillent.

La France entend rester « la 5e puissance économique du monde » (Le Figaro)

Ce sont bien évidemment des conneries. Tout le monde le sait, à commencer par Hollande, leur auteur. N’empêche qu’entendre rester sa place, dès lors que celle-ci n’est pas la première, dénote un manque d’ambition caractérisé qu’aucun professeur, par exemple, ne supporterait de ses élèves. D’un autre côté, si Hollande avait dit qu’il comptait faire de la France la plus grande puissance économique du monde, l’hilarité planétaire aurait été telle que les Yézidis retombaient immédiatement dans leur anonymat originel.

Corée du Sud: le pape dénonce les affres du matérialisme devant 45 000 fidèles (RTL.be)

Combien vous pariez que cette dénonciation devant des dizaines de milliers de témoins ne l’empêchera nullement de rentrer à Rome à bord de son confortable et bel avion de métal plutôt qu’à pied ?

Irak : l’ONU adopte des mesures contre les jihadistes (Nouvel Obs)

« L’ONU a adopté vendredi soir une résolution visant à… »

Depuis quand une résolution de l’ONU, qui est un texte qui ne mange pas de pain, s’apparente-t-elle à des mesures, qui sont des moyens que l’on met en œuvre ?

Ebola : Médecins sans frontières débordé par l’épidémie (Le Parisien)

A mon avis, il faudrait lire l’article pour savoir si, par ce « débordé », MSF avoue son impuissance ou se plaint égoïstement de la surcharge de travail. A noter que l’agence de notation Moody’s, dont j’ai découvert pour l’occasion qu’elle s’intéressait autant aux virus tropicaux qu’à la mauvaise Grèce, vient de publier un rapport dans lequel, au risque de s’enliser dès l’introduction dans les sables émouvants d’une compassion handicapante, elle a courageusement consacré à l’aspect humain de l’épidémie six mots chargés d’une émotion difficilement contenue : « Beyond the tragic loss of life…»

Hollande célèbre l’union de la France et l’Afrique dans les combats en 1944 (20 Minutes)

70 ans plus tard, l’exploitation par la puissance coloniale d’une chair à canon africaine qui n’a ni voulu ni déclenché la guerre est devenue une sublime « union de la France et de l’Afrique ». Faudra pas s’étonner si les Africains n’adhèrent pas à cette patine.

Irak, Gaza, Ebola : peut-on tout montrer lors des journaux télévisés ? (Le Figaro)

Si l’on interdit aux journaux télévisés de montrer tout et n’importe quoi, ça va vite se voir qu’ils n’ont rien à dire.

Comment apaiser corps et esprit le soir au coucher (Le Figaro Madame)

Je ne ferai aucun commentaire sur cet article dont la publication dans Le Figaro Madame me laisse à penser qu’il est uniquement destiné à des femmes de droite.

Quand BHL lit Hôtel Europe à Odessa (La Règle du Jeu)

Je ne vois absolument aucune raison de vous épargner les passages les plus insoutenables de cet article gonzo à la gloire de BHL alors que j’en ai moi-même subi la totalité. Non mais !

« Le puissant Dniepr coulait non loin.

[…]

Bernard-Henri Lévy […] acteur improvisé de lui-même, cœur et âme mis à nu, homme solitaire égaré dans une nuit de sainte colère où le monde se défait jusqu’à la lie, jusqu’à parfois la folie.

[…]

Le public est resté, happé par la véhémence et l’ordre impérieux du discours d’un homme seul […] sentinelle hallucinée des catastrophes.

[…]

Quant à Lévy, costume noir, mèche folle, corps dandy infatigable, les Dieux du Théâtre, ce soir-là, étaient au-dessus de sa tête, grand rebelle. »

Blindés russes en Ukraine : Washington et l’UE montent au créneau (Metro News)

Profitons de l’occasion pour réviser l’architecture militaire ukrainienne.

Créneaux

Créneaux

Pont Lévy

Pont Lévy

« Je suis peut-être en sécurité maintenant, mais j’ai perdu mon âme dans cette fuite. S’il vous plaît, aidez-nous » – Un réfugié yézidi

Il veut que nous, Occidentaux, l’aidions à retrouver une âme, c’est ça ? Il ne préfèrerait pas plutôt un iPod ou de la crème anti-rides ?

Z'avez un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s