Entrer sans recul dans ce qui ressort de l’histoire

Avec quelle équipe Nicolas Sarkozy compte-t-il revenir en politique ? (Le Monde)

La même équipe, très exactement la même équipe. Je ne vois d’ailleurs pas comment il pourrait faire autrement puisque l’UMP est toujours affublée des mêmes gueules. Et si on nous dit que Sarkozy « compte », c’est certainement que les donateurs, que je n’imagine pas non plus très différents de la première fois, ont déjà été sollicités avec bonheur. Je rappelle toutefois que, ce coup-ci, les visites chez la Bettencourt seront plus discrètes et que Kadhafi sera forfait.

De nouvelles manifestations pro-palestiniennes prévues en France (Libé)

Encore ?! Je me demande si, afin de prévenir toute indigestion chez les spectateurs que nous sommes, une quelconque haute autorité ne devrait pas imposer un temps d’antenne maximal aux événements. Je ne veux pas dire par là que les tragédies qui traînent en longueur doivent cesser au bout d’un certain laps de temps – mon dieu, qui suis-je pour dire aux Israéliens et aux Palestiniens qu’ils ne peuvent tuer et encore moins mourir éternellement ? – mais plutôt que, au-delà d’une certaine durée, on ne devrait plus les couvrir du tout. Je sais bien que, compte tenu de la faible capacité d’attention des journalistes et des audiences, c’est déjà plus ou moins le cas mais ce que je propose ici, c’est que l’on impose des dates officielles de péremption aux actualités afin qu’elles restent des actualités. A nous attarder des semaines ou des mois sur des nouvelles qui, par définition, ne sont nouvelles que dans leurs premières heures, nous sortons du domaine de la nouveauté et de l’exécution en cours pour entrer sans recul dans ce qui ressort de l’histoire et des achevés.

Réserve de l’opinion française face au conflit israélo-palestinien (Libé)

Qu’est-ce que je vous disais : les gens en ont soupé du réchauffé ! Ils réclament à cor et à cri qu’on leur montre maintenant des hécatombes dont ils ignorent encore tout. Ils veulent être surpris, dépaysés et peut-être même carrément désorientés. A trop les bassiner avec la même tragédie, on finit inévitablement par les pousser dans les bras de la circonspection.

Manifestations pour Gaza : mobilisation en baisse en France (Le Parisien)

Tiens, même les manifestants en ont marre de se voir à la télé et en unes des journaux !

Gaza : Israël et le Hamas ont conclu un cessez-le-feu de 72 heures (Metronews)

Eux aussi sentaient que le public commençait à se lasser et ils ont décidé d’un commun accord d’interrompre leur sitcom. Ce n’est certes que momentané mais, en 72 heures, on devrait avoir le temps d’aller pisser, de casser une graine et de zapper sur les chaînes où se jouent d’autres drames tout aussi prenants. Ils auraient certes pu faire plus long mais ils craignaient que les téléspectateurs, trop reposés, ne finissent par oublier l’intrigue.

En plein conflit en Irak, Obama part en vacances (L’essentiel)

Il ne va pas non plus rester chez lui, planté devant la télévision, pour regarder un truc dont même lui, qui en est pourtant co-scénariste et accessoiriste, ne sait plus s’il s’agit d’un énième remake ou d’un ixième épisode. A sa place, j’irais moi aussi ramasser des douilles de mollusques sur la plage de Martha’s Vineyard.

Irak : la France prête à prendre toute sa part pour aider les civils (Romandie)

C’est à toute la part que la France se dit prête à prendre pour aider ces civils qu’un observateur non-averti peut apprendre à faire la distinction entre des chrétiens d’Irak et des musulmans de Palestine. Les premiers, qui de par leur confession ont déjà fait la moitié du trajet sur le chemin de la rédemption, méritent assistance et compassion. Quant aux derniers… ben, ils sont toujours doublement bougnoules.

Gaza – Ce mot me fatigue, m’irrite et m’agace (Dreuz.info)

C’est un « chrétien néo-conservateur et pro-israélien » qui le dit et il précise, au cas où la fatigue, l’irritation et l’agacement qu’il avoue ne clarifieraient pas immédiatement sa position chrétienne, néo-conservatrice et pro-israélienne, que les enfants tués à Gaza, quand bien même ils sont effectivement tués par des missiles « juifs israéliens », ne sont pas tués par « la faute des juifs israéliens » qui leur tirent en veux-tu en voilà des missiles de même confession et de même nationalité sur la gueule mais uniquement à cause de « la politique hallucinée des sociopathes du Hamas ». Cet auteur a cependant pour circonstance atténuante à la fatigue, à l’irritation et à l’agacement que fait naître en lui la mort de quelques centaines d’enfants gazaouis d’avoir été le porte-parole de Nestlé. A noter que je n’ai pas réussi à m’inscrire sur le site Dreuz.info et n’ai donc pas pu lui demander si, de son point de vue, on pouvait totalement disculper les tronçonneuses et les bulldozers de Nestlé et rejeter l’entière responsabilité de la disparition des forêts primaires sur la seule gourmandise « hallucinée » des amateurs de confiseries dans lesquelles Nestlé introduit de l’huile de palme.

D’un autre côté, il se peut aussi que, loin d’être le mauvais bougre que suggère sa position chrétienne, néo-conservatrice et pro-israélienne, l’agacé ne soit qu’un de ces nombreux spectateurs avides de nouvelles nouvelles que le rabâchage fait sombrer dans la plus extrême des circonspections. En fait, cela se peut d’autant plus que, dans les derniers paragraphes de son article, il semble militer en faveur d’un renouvellement de l’info. Renouvellement auquel j’admets souscrire en partie : si, comme lui, je suis particulièrement excité à l’idée que la presse nous transporte enfin vers d’autres latitudes pleines de « lapidées », de « crucifiés », de « décapités » et d’inertes enfants chrétiens, kurdes ou – c’est nouveau, ça vient de sortir – yézidis que je subodore tous photogéniques, je préférerais par contre me taper l’épisode le plus lent de l’inspecteur Derrick plutôt que de regarder des inconnus en train de mourir par manque « d’eau et de nourriture ». Mais il faut dire que je ne supporte pas les agonies qui, de par leur format, ne s’insèrent pas entre deux pages de pub.

Yézidi

Nos amis ce sont les soldats israéliens et non pas les terroristes du Hamas (Dreuz.info)

Personnellement, j’ai un avis très différent de l’agacé (et oui, c’est encore lui qui commet cet article) et jamais je n’inviterai à ma table ni ne financerai des psychopathes, qu’ils émargent au Hamas ou à l’armée israélienne. A noter que cet article a pour but de recueillir des fonds auprès de lecteurs français afin de pourvoir, entre autres, « aux dépenses d’équipements médicaux non prévues par les budgets de l’armée israélienne ». Autrement dit, nous avons là une force militaire qui, malgré son surarmement, à moins que ce ne soit justement à cause de son onéreux surarmement, n’a pas pensé à acheter suffisamment de sparadrap et de mercurochrome pour soigner les bobos de ses propres soldats et doit maintenant faire la manche en France. Putain, même dans la pacifique petite école rurale où je travaille, on est plus prévoyant que ça. Et c’est fort heureux car je ne crois pas que notre ministère de tutelle nous autoriserait à chercher un financement auprès de donateurs israéliens.

Israël devra peut-être reprendre quelques parties de Gaza (Times of Israel – France)

« Une bande déjà étroite que l’on rétrécit encore finira inévitablement par ressembler un jour à une jugulaire. » – Lao Tseu, Ecrits apocryphes.

« Nous n’allons pas régler le problème [iraquien] en quelques semaines » – Barack Obama

Cela est même d’autant plus plausible que semer la merde vous a pris des années.

La France s’apprête à livrer des équipements de premier secours en Irak (France 24)

Je ne voudrais pas dire trop de mal d’Israël, surtout quand le fait d’en dire très peu fait déjà de vous un antisémite, mais je ne crois pas qu’Israël, dont nous savons maintenant qu’elle manque de pansements pour ses propres soldats, enverra quoi que ce soit aux chrétiens d’Irak et à ces nouveaux venus sur la scène internationale que sont les Yézidis.

Déficit : l’UE doit tenir compte de l’aide militaire en Irak de la France (Challenges.fr)

Faut-il que nous soyons bons – et que la région regorge de pétrole – pour que nous soyons prêts à nous endetter encore plus que ce n’est déjà le cas pour des gens dont nous nous foutions encore royalement le mois dernier, quand les islamistes étaient toujours assez loin des puits de… des populations aujourd’hui en danger.

Nigeria : atterrissage d’urgence d’un vol Air France après une fausse… (Google Actualités)

Sur le portail de Google Actualités, on ne voit pas le dernier mot de ce titre, remplacé par des points de suspension, et il faut donc le deviner. Pour ma part, je penche pour « blonde » plutôt que pour « alerte ». Non pas parce que cela n’aurait pas le moindre sens mais parce que je veux croire dur comme fer qu’il existe çà et là des nouvelles inédites et pleines de bonne humeur.

Z'avez un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s