De la bile, de la haine et des sex toys

Démission d’une députée européenne FN (Le Figaro)

Cette illustre inconnue a évoqué « de la déprime » pour justifier sa démission. Mais cela tient d’autant moins debout que c’est avant tout par excès de bile que l’on rejoint les rangs de l’extrême-droite.

Nemmouche se pourvoit en cassation contre son extradition (7 sur 7)

Nemmouche, vous le savez certainement si vous n’êtes ni sourd ni aveugle, est l’ordure islamiste responsable de la tuerie du musée juif de Bruxelles. Arrêté dans le sud de la France, il refuse maintenant d’être remis à la Belgique parce qu’il tremble de peur à l’idée d’être finalement extradé vers Israël, où on ne rigole pas avec les « antisionistes » de son triste acabit. Personnellement, même si ce n’est sûrement pas très légal ni peut-être même très moral, je suis d’avis que l’on expédie cette saloperie directement à Tel Aviv sans escale préalable chez nos voisins belges. Pourquoi ? Parce que, de mon point de vue de type passablement énervé par un abus de café éthiopien, qui tue des juifs parce qu’ils sont juifs et qu’ils ont le dos tourné devrait avoir le courage d’affronter ceux des juifs qui font face. Et puis, soyons honnêtes aussi bien avec lui qu’avec nous-mêmes, ce n’est pas comme s’il allait nous manquer ce Nemmouche qui pleure sa mère alors qu’il tient enfin une possibilité non négligeable de devenir un martyre, hein ?

Le ramadan commence officiellement dimanche (Le Monde)

Chimulus_Ramadan

Val-de-Marne : un policier et sa femme roués de coups devant leurs enfants (Le Parisien)

Roués de coups et – en tous cas, c’est ce qu’affirme le roué – insultés parce que blancs. Dans un premier temps, un des agresseurs, arrêté par la police, n’a eu droit qu’à un simple « rappel à la loi » avant d’être renvoyé tout penaud chez lui. La rumeur veut que SuperMarine, follement excitée par tant de pubs gratuites qu’elle n’aurait autrement pas les moyens de se payer, mouille si souvent à la lecture de la presse qu’elle a décidé, pour éviter plusieurs lessives quotidiennes, de ne plus porter de culotte jusqu’en 2017. Si j’étais Louis, son concubin, je crois que je vivrais très mal qu’elle vibre autant avec des canards. Mais Louis, lui, se réjouit plutôt d’économiser sur les sex toys.

Tué à coups de tournevis dans le parc (Le Parisien)

Nous nous enfonçons tant et si bien dans l’absurde qu’un jour prochain, vous verrez, quelqu’un se fera tuer à coups de râteau ou de tondeuse à gazon dans une usine ou chez un garagiste.

Syrie : l’EIIL [Etat islamique en Irak et au Levant, ndlr] exécute et crucifie un de ses membres pour extorsion (RTBF)

N’en déplaise aux ripoux sans foi qui nous gouvernent mais il est parfois des infos venues du Moyen-Orient qui me font très sérieusement douter de la supériorité de la laïcité à la française.

Le maire FN du Pontet veut supprimer la gratuité de la cantine pour les plus pauvres (France Bleu)

Ce maire FN, « gestionnaire soucieux des deniers publics » au point de s’être augmenté de 1 000 €/mois dans les deux ou trois jours qui ont suivi son investiture (j’avais déjà, dans une précédente revue de presse, signalé mon bonheur de le voir prendre ses électeurs pour les crétins qu’ils sont), devrait retourner sur les bancs de l’école : à l’écouter, faire payer 1,57 € à 65 enfants 4 jours par semaine (pas de cantine le mercredi) pendant 36 semaines ferait économiser environ 30 000 €/an à la commune. Or, chez moi, mais peut-être ai-je une calculatrice bien moins patriotique que la sienne, 1,57 x 65 x 4 x 36 = 14 695,2 €. Voire même moins si l’on déduit les jours fériés chrétiens ou militaires (et donc propres sur eux, n’est-ce pas ?) qui émaillent l’année scolaire.

P.S. : En ce qui concerne la conséquente hausse de salaire que s’est octroyé ce maire économe, des ténors du FN, dont le très épouvantable Bruno Gollnisch, se sont efforcés de faire croire à une « augmentation mécanique », arguant que « c’est la loi à cause de l’augmentation de la population de la commune ». Hélas, le dernier recensement connu (2011) fait apparaitre une baisse de la population par rapport au précédent recensement de 2006 (16 889 habitants en 2011 contre 17 365 en 2006). Putain de faits, hein ?

Sondage : les Français veulent du changement à l’UMP (Le Parisien)

Pas moi car je suis à peu certain que jamais ils ne pourront être aussi désopilants qu’à l’heure actuelle.

UMP : les élus rechignent à payer leurs cotisations (Le Parisien)

Je peux tout à fait comprendre que les clowns qui assurent le spectacle n’aient pas envie de payer l’entrée de leur cirque.

La police en alerte pour le match Algérie-Allemagne (Le Figaro)

Ils font bien de changer l’équipe. Les dernières fois où nous avons aligné l’armée face aux Allemands et aux Algériens, nous avons fait des matchs nuls, l’un à domicile et l’autre à l’extérieur, qui se sont achevés en défaites.

Incidents suite au match Algérie-Russie: Ces faux supporteurs qui font honte aux vrais (La Voix du Nord)

Les « vrais » supporteurs algériens ont tous à cœur de dire, avec raison, que les casseurs sont une « minorité » qui ne représente pas la majorité des Français d’origine algérienne et des Algériens de France. Par contre, pas un d’entre eux, qu’il soit interrogé par ce journal ou par un autre, n’a le courage de reconnaitre que les intenables merdeux en question sont leurs frères, leurs fils, leurs cousins ou leurs voisins (les soeurs, les filles, les cousines et les voisines, va-t’en savoir pourquoi, ne cassent pas). Ils sont en plein déni. A les entendre, on a l’impression que les vandales sont une génération spontanée qui n’est issue ni de leurs familles ni de leurs quartiers. Et ça, c’est d’autant plus inquiétant que la solution dont nous avons tous besoin pour mieux vivre ensemble passe d’abord par eux avant d’être politique (je suis de ceux qui pensent que l’on n’a pas grand-chose à attendre de la politique). Inculquer un minimum de respect et de discipline à leurs mômes infernaux (en leur collant une baffe au retour de leurs razzias si nécessaire) est le tour le plus pendable qu’ils pourraient jouer à l’extrême-droite et à son cortège grandissant de racistes. Et qu’ils ne viennent pas nous dire, pour tenter de justifier leur impuissance ou leur inaction (leur démission ?), que la crise économique et le désespoir qu’elle entraîne sont à l’origine de tous les maux : de la Thaïlande au Viêtnam, je suis passé par des bidonvilles dépourvus de tout où les mots « autorité parentale » et « respect des autres » ont encore un sens (et gare à celui qui, par ennui, colère ou découragement, vandaliserait les biens communs ou privés). Je suis bien conscient que remettre les petits cons dans un chemin à peu près rectiligne ne réglera pas tout et qu’un certain nombre des habitants de ce pays continuera à percevoir les Maghrébins comme une méprisable sous-race mais je veux croire que ces « faux » Français (« qui font honte aux vrais », croyez-moi) sont également une « minorité » non-représentative (si la xénophobie ne cesse de grimper, c’est certainement qu’elle fût autrefois moins répandue, non ?). D’aucuns diront peut-être que je dédouane un peu trop vite les souchiens de leur évidente responsabilité dans la merde actuelle en enjoignant aux derniers arrivants de reprendre en main leurs effrayants rejetons mais ceux-ci sont devenus tellement crétins qu’ils sont incapables de comprendre que l’on ne fête pas une victoire sportive en détruisant et que les bagnolées brûlées et les abribus saccagés ne font, grâce à la complicité d’une presse de plus en plus versée dans le sensationnalisme, que le lit de l’extrême-droite. En contrepartie, car je suis bien évidemment redevable d’une contrepartie puisque je demande un effort, je m’engage, moi, à faire barrage au FN lors de toutes les élections à venir. Alors, chiche ?

P.S. : ceux de plus de 18 ans que leur haine absolue de la France rend totalement irrécupérables devraient très sérieusement songer à s’expatrier. Pourquoi, alors que la planète est si vaste, rester dans un pays (quand bien même il serait le leur) où ils sont aussi profondément malheureux ?

Perpignan. Violée en plein centre-ville par des agresseurs qui filment la scène (La Dépêche)

Au début – et que celui qui n’a jamais fait de rêve de gloire lui jette la première caméra – la jeune femme a cru avoir été sélectionnée pour le casting d’une émission de télé-réalité. D’où son enthousiasme initial et sa déception ultérieure.

Ma femme est parfois imbuvable mais elle a toujours bon goût

Bien que très peu inspiré (et assez occupé) ces derniers temps, je vais tout de même prendre le risque de vous livrer mes dernières idioties. Soyez indulgent(e)s.

Nicolas Sarkozy : « Il faut tout changer » (Le Figaro)

Sauf lui. Et tant qu’il n’est pas de retour aux commandes de la nation, bien sûr. En revanche, le jour où il sera de nouveau assis dans le poste de pilotage (les Français sont assez crétins pour l’y inviter encore, n’est-ce pas ?), combien vous pariez que ce péremptoire « il faut tout changer » deviendra alors un tout aussi tranchant « nous devons garder le cap » ?

« Fracassés ! », « Echec mondial » : la presse espagnole sous le choc (Le Point)

Je ne vous le cacherai pas : j’aime les presses et les nations « sous le choc », surtout au petit matin. Rien ne me rappelle plus l’époque où, encore en culottes courtes, j’allais depuis des ponts en pierre lâcher des cailloux de trois kilos sur des poissons dont le déficit d’attention inquiétait grandement l’enfant alerte que j’étais alors. Plus tard, vêtu de mes premiers pantalons longs, ce sont des automobilistes tout aussi inattentifs et impréparés aux défaites soudaines qu’inflige la vie que, sous une pluie de gravillons bleutés, je tenterai de maintenir dans un état d’éveil maximal. En pure perte, hélas, puisqu’aucun ne vit jamais rien venir. Le rapport entre la défaite de l’Espagne et les campagnes d’information que je menais autrefois aux quatre coins de mon village peut certes paraître plus que ténu mais, et en cela réside son évidence manifeste, j’en suis, moi, parfaitement conscient.

Bug Facebook : le réseau social inaccessible, les internautes paniquent (Huffington Post)

Si ces internautes paniqués étaient autrefois passés sous les ponts d’où je dispensais mes avertissements, ils seraient peut-être aujourd’hui d’un calme olympien face à cette panne soudaine. Il se pourrait même, comme ce fut mon cas, que le bug ait choisi d’aller effrayer quelqu’un d’autre qu’eux.

Espagne : Felipe VI, le prince élevé pour devenir roi (Le Point)

Ah bon ? Ce prince-là n’a pas été élevé pour devenir plombier ou assureur ? Merde alors…

L’aviation syrienne bombarde des villes à la frontière irakienne et fait 16 tués (RTS Info)

« L’aviation syrienne a bombardé samedi des zones […] proches de la frontière avec l’Irak sous le contrôle de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). »

On en vient à se demander si, sur cette question syrienne, l’Occident n’aurait pas tout intérêt à s’associer avec son ennemi déclaré pour combattre ses alliés effectifs. Autrement, bien que je lui préfère « fabriquer des morts » d’une très courte tête, j’aime beaucoup l’expression « faire des tués ».

Pornographie : pourquoi les hommes en consomment plus que les femmes (Atlantico)

Pour la même raison qu’ils achètent bien plus d’énormes cylindrées que les femmes : éjaculations faciales ou bagnoles surdimensionnées, ces crétins adorent tout ce qui en met plein la vue.

Non, plus sérieusement, comment voulez-vous que les femmes aient envie de regarder des « œuvres » dont la conclusion la plus courante consiste à décharger une quantité considérable de substance hautement poisseuse dans les yeux et les narines d’une de leurs semblables ? Je vais être certes un peu vulgaire, et aussi un brin aventureux dans le parallèle, mais peut-on imaginer une seule seconde qu’un magazine automobile dans lequel les pilotes finiraient par chier sur les carrosseries ou les sièges ait quelque chance de faire de l’audimat auprès des mâles férus de mécanique ? Je vous le demande.

Sexe : comment rallumer la flamme après des années de vie commune (Atlantico)

Après 16 ans de lit commun, je n’ai jamais eu à « rallumer » une flamme qui ne s’est jamais éteinte. Mais il faut dire que j’ai une bagnole d’occasion tout ce qu’il y a de plus ordinaire et que je suis raide dingue du cunnilingus. Dans une société moins prude, je pourrais même, c’est vous dire, aller jusqu’à coller cette divine pratique dans la rubrique « Hobbies » de mon CV, juste après « Lecture » mais bien avant « Ne rien foutre ».

P.S. : ma femme, consultée via Skype (elle est en vacances sous les tropiques), me suggère de l’ajouter également dans la rubrique « Compétences ».

Nabilla : « Patrick Sébastien, il faut qu’il arrête avec son cabaret et ses chansons sur les sardines » (Metro News)

Les Bleus et leurs flamboyantes victoires accaparant presque tout le temps d’antenne, j’ai bien failli ne pas remarquer la non moins spectaculaire montée en puissance de Nabilla.

Mondial 2014. Après Corée du Sud-Algérie, un mort et 28 interpellations en France (Le Parisien)

N’ayant pas lu l’article, je ne suis pas en mesure de vous garantir que le mort et les interpelés ne sont pas des Sud-coréens expatriés en France.

Manuel Valls veut aider les Français à accéder à un logement (Le Point)

Cette accession se fera bien évidemment par palier puisque l’ascenseur social est toujours en panne.

Mondial 2014 : La Grèce crucifie la Côte d’Ivoire (Le Figaro)

Tandis que, ce soir, l’Iran va tenter de lapider la Bosnie.

(Réjouissons-nous que l’équipe d’Israël ne soit pas présente à cette coupe du monde et ne puisse ainsi être carbonisée par l’Allemagne.)

Fête de la musique : les politiciens poussent la chansonnette (Huffington Post)

Je demande à voir la facture du piano.

Copé_piano

Harlem Twoubadou Goes to New Orleans

Leyla McCalla, New-Yorkaise d’origine haïtienne, se destinait à la musique classique. Mais ça, c’était avant. Avant qu’elle ne parte à La Nouvelle-Orléans, un violoncelle sur le dos et des poèmes de Langston Hughes plein le cœur.

Cette biographie, de laquelle j’ai exclu un passage de deux ans au Ghana, les « esprits fermés », le métro de New York, le busking, les jobs de serveuse, un concert aux côtés d’un célèbre musicien de hip hop, Bach sur le pavé de Royal Street, la manche, l’amour du jazz, le coup de foudre de la Music Maker Relief Foundation, la bénédiction de Taj Mahal, une collaboration avec des musiciens de Caroline du Nord, une étape dans un studio de Nashville, la redécouverte de ses racines Twoubadou (troubadour, bien sûr) et deux ou trois autres trucs d’une terrible importance, peut sembler succincte et caricaturale et, succincte et caricaturale, je l’admets, elle l’est certainement. N’empêche que, comme vous allez le vérifier dans la minute qui suit immédiatement la minute présente, les principaux ingrédients de la richesse de la musique de Leyla y sont tous présents. Le tour de force, car tour de force il y a, cela aussi vous allez très vite le constater, c’est d’avoir su ne conserver, de toutes les influences qui l’ont fertilisée, que la substantifique moelle. C’est-à-dire – n’ayons pas peur du gros mot – l’âme.

Bref, je viens de faire une découverte dont j’ai pensé qu’elle valait bien quatre vidéos. Pour info, sachez que Leyla McCalla, qui sera bientôt en tournée en France, a sorti son premier album solo fin 2013.

With many thanks to Greg and Rousselle (mwa bizwen di mèsi)

 

On ne peut pas être au four et Jean Moulin

Inde : deux adolescentes retrouvées pendues après avoir été violées (Quotidien du Peuple)

Je vous avertis tout de suite, pour que les choses soient claires dès le départ : je casserai la gueule au premier qui osera dire en ricanant que les violeurs ont pendues ces deux gamines afin de les égoutter. Il est, voyez-vous, même sur ce blog, des limites à ce que l’on peut débiter.

Le viol, « parfois, c’est légitime », juge un député indien (L’Express)

Je suppose que, pour ce crétin indien, le viol est d’autant plus légitime quand les femmes sont Intouchables.

Une collision entre un avion de ligne et un drone évitée de justesse (TF1 News)

Les collisions évitées ne sont-elles pas finalement de formidables actualités que l’on rate ?

Hollande : « sortir de l’Europe, c’est sortir de l’Histoire » (Europe 1)

Sortir de l’Europe permet aussi et surtout d’entendre des conneries dans des langues que, fort heureusement, l’on ne comprend pas toujours.

Poutine espère « qu’il n’y aura pas une nouvelle Guerre froide » (Le Parisien)

N’est-ce pas plutôt à nous, figurants anonymes de l’histoire, de l’espérer et à lui, protagoniste d’entre les protagonistes, de tout faire pour qu’il n’y en ait pas ?

Franck Ribéry : « C’est la mort dans l’âme que je dois renoncer » (Sud-Ouest)

J’ai remarqué que, si Ribéry n’échappe pas toujours aux erreurs grammaticales lorsqu’il parle, il arrive par contre systématiquement, dès lors qu’il s’en tient à l’oral, à éviter toutes les fautes d’orthographe. Etonnant, non ?

Sarkozy entretient le flou… (7 sur 7)

Rien de nouveau donc puisqu’il n’a jamais été net.

Pour Sarkozy, « on n’échappe pas à son destin » (JDD)

Je n’ai jamais beaucoup cru au « destin » en tant que puissance supérieure et mystérieuse qui déterminerait d’avance et de manière définitive le déroulement des existences. En revanche, je n’ai jamais douté qu’il soit parfaitement impossible d’échapper à son égo. Je suis du reste très surpris qu’il n’ait pas plutôt dit : « on n’échappe pas à mon destin ».

L’UE n’est pas prête à intégrer l’Ukraine, répète Fabius (Le Parisien)

La Russie, en revanche, semble tout à fait décidée à la désintégrer.

Mikhaïl Khodorkovski : « Poutine se fout des sanctions » (Le Monde)

Si Khodorkovski avait utilisé le verbe « se moquer » plutôt que « se foutre », je n’aurais pas immédiatement pensé à quelque forme d’auto-masochisme anal. Il est également possible que l’absence prolongée de la femme que l’on dit mienne ait une influence non négligeable sur mon imagination.

Irak : la violente offensive des jihadistes inquiète l’Occident (Le Parisien)

Ce qui différencie véritablement l’Occident du docteur Frankenstein, ce sont les remords que ce dernier a fini par éprouver.

Un ardent défenseur de la colonisation élu président d’Israël (Le Monde)

Compte tenu de la susceptibilité extrême des intéressés, déjà plus qu’échaudés par les récents sous-entendus de Jean-Marie Le Pen, je ne suis pas certain que l’adjectif « ardent » soit le plus approprié.

Paris : une femme meurt happée par un bus bondé (Le Parisien)

S’il faut être précis, précisons alors que le bus en question, en plus d’être bondé, était également vert. Ceci dit, lorsqu’on se fait happer par un bus, je ne crois pas que cela fasse beaucoup de différence que celui-ci soit vert plein ou vert vide.

Un jeune homme happé par un train alors qu’il écoutait de la musique (DNA)

Combien vous pariez qu’il n’écoutait pas Jimi Hendrix ?

« Je supporte assez bien les coups de face mais pas ceux qui sont donnés dans le dos, lâchement » – Jean-Marie Le Pen

Je crois qu’on vient enfin de trouver le talon d’Achille de Jean-Marie : lui botter le cul dans le noir.

Sans nouvelles de sa fille, Jean-Marie Le Pen entre en résistance (Le Figaro)

Je l’envie d’être « sans nouvelles de sa fille » : personnellement, je ne me souviens pas du dernier jour où j’ai pu regarder la télé ou lire un journal sans entendre parler d’elle encore et encore. Pour ce qui est de l’entrée en résistance de Jean-Marie, je n’y crois pas une seconde car, comme le dit fort justement le proverbe, on ne peut pas être au four et Jean Moulin.

Dessin du jour :

Chimulus UMP

 

Jimi HendrixWikipedia: James Marshall « Jimi » Hendrix was an American musician, singer, and songwriter. Although his mainstream career spanned only four years, he is widely regarded as one of the most influential electric guitarists in the history of popular music, and one of the most celebrated musicians of the 20th century. The Rock and Roll Hall of Fame describes him as « arguably the greatest instrumentalist in the history of rock music ».

Carte postale du paradis

Cliquez sur l’image ci-dessous pour être immédiatement téléporté(e) vers le documentaire (qui ne dure qu’une dizaine de minutes). Pendant ou après le visionnage, vous pourrez cliquer sur le signe + dans le coin inférieur droit de l’écran pour obtenir quelques informations supplémentaires.

Île-poubelle_Maldives

Merci !

Merci ! est un court-métrage (salutaire) de Christine Rabette.