Fraises et crème fraîche

Je viens de m’apercevoir que sept remarquables vidéos de Rabih Abou-Khalil que j’avais autrefois publiées sur mon ancien blog (la totalité de son concert au festival de Crest 2008) ne sont plus disponibles sur Youtube pour une question relative aux droits d’auteur. Je n’ai pas encore passé en revue tous les articles musicaux que j’ai publiés à mon ancienne adresse et qui, pour la plupart, attendent encore d’être déménagés ici-même mais il me semble bien, à l’heure où je vous écris, que Rabih Abou-Khalil ne soit guère présent sur le nouveau Sergeant Pepper Times. En fait, une première recherche rapide me laisse à penser qu’il n’y ferait qu’une seule et unique apparition (Rabih Abou-Khalil, février 2011). Ce qui est une injustice flagrante si l’on songe à son immense talent et au respect non moins immense que je lui voue. Attendez-vous donc, dans les jours et les semaines qui viennent, à ce que je mette en ligne autant de vidéos de Rabih Abou-Khalil qu’il en faudra pour que je me sente enfin pardonné de l’avoir quelque peu laissé au bord du chemin.

Dialogues de civilisations (8ème partie)

Gani Mirzo Band avec Ibrahim Keivo (chant), Rony Barrak (percussions) et Kinan Azmeh (clarinette).

Pour retrouver Keivo, Barrak ou Azmeh dans d’autres aventures, cliquez donc sur les tags appropriés qui sont sous cet article. Les autres « Dialogues de civilisations » sont aussi bien ICI que LA.

Saints et autres demeuré(e)s

Commençons par une blague parvenue jusqu’à moi grâce à Marie B. (celle de Tunis et non celle de Bruxelles) mais que j’ai légèrement modifiée :

Un immigré, un banquier et un électeur FN sont assis autour d’une table sur laquelle se trouvent 12 biscuits. Le banquier en prend immédiatement 11 puis il se tourne vers l’électeur FN et lui dit : « Faites attention à l’immigré, il va vous voler votre biscuit ».

François Hollande hué à son arrivée à Carmaux (Europe 1)

Pire encore que son arrivée huée : son départ aurait été applaudi.

Deux-cents néonazis réunis en Alsace pour fêter Hitler (Libération)

Cela ne me gêne absolument pas que des nostalgiques fassent la fête à Hitler : je préfère mes néo-nazis ostensiblement néo-nazis plutôt que discrets et propres sur eux. C’est un peu la même chose avec les crottes de chiens dans la rue : je préfère qu’elles soient apparentes plutôt que dissimulées sous une feuille morte ou sous quelque papier gras.

Lille : une femme agressée sexuellement dans le métro, personne ne réagit (TF1 News)

Dire que personne n’a réagi à l’agression de cette femme par un homme seul est peut-être exagéré : je ne serais pas étonné, voyez-vous, que plusieurs des embusqués présents aient soudainement décidé de reprendre leur destin en main et de courageusement voter pour l’ordre et la sécurité aux prochaines élections.

Comment devient-on un saint ? (Europe 1)

Un peu comme on devient une égérie publicitaire : le modèle sélectionné doit correspondre parfaitement à la stratégie de la marque et combiner logique d’altérité et logique de familiarité. C’est-à-dire qu’il doit tout à la fois être un idéal lointain et inaccessible mais aussi représenter un individu dont on puisse se sentir suffisamment proche pour que l’idée de partager avec lui un Nespresso ou de se lancer dans un torride 69 aux effluves de Chanel N° 5 ne paraisse pas totalement incongrue. Je vous accorde cependant que, dans les cas de Jean-Paul II et de Jean XXIII, la plupart des consommateurs privilégient l’altérité à la familiarité là où ils privilégieraient certainement la familiarité à l’altérité si c’était George ou Marylin que l’on canonisait.

Jean-Paul II : Santo Subito ! (Causeur.fr)

Non, ce n’est pas le nom d’un nouvel expresso.

Les maires FN du Var commencent par… s’augmenter (Mediapart)

J’approuve la mesure. Les maires en question ont tout à fait raison de prendre leurs électeurs pour les cons qu’ils sont.

Wauquiez, Guaino et 40 parlementaires UMP veulent « changer d’Europe » (francetvinfo.fr)

A quoi reconnait-on une ancienne majorité ? C’est uniquement quand elle est devenue opposition qu’elle parle de tout changer.

Vol MH370 : les recherches pourraient prendre plusieurs années (francetvinfo.fr)

Par ce titre, la presse signale que, sauf rebondissement, elle va désormais se foutre officiellement de ce fait divers, dont il faut bien dire qu’il a déjà mis notre capacité d’attention à très rude épreuve.

Nouvelle hausse du chômage en mars (Le Figaro)

Si la presse continue, semaine après semaine, mois après mois, année après année, décennie après décennie, à nous entretenir du chômage, c’est très certainement qu’elle doit assimiler les hausses à des rebondissements.

« Ma mini-jupe ne veut pas dire oui » (20 Minutes)

J’en suis tout à fait conscient – et n’entrerai donc jamais sans y être invité – mais j’aime tout de même à croire qu’elle susurre « peut-être ».

Corse : le statut de résident obligatoire pour être propriétaire (La Voix du Nord)

Si j’en juge par le nombre de stars plus ou moins crétines qui possèdent une maison en Corse, je suppose que, jusque-là, il suffisait d’y être demeuré.

Fusion des Régions. Elle pourrait se faire sans consulter la population (Ouest-France)

« C’est l’un des fondements du projet de loi en préparation : les Régions vont pouvoir fusionner sans demander l’avis de leurs habitants, qui pourront toutefois être consultés. »

C’est l’histoire d’un violeur qui demande à sa victime : « alors, heureuse ? ».

Boutin : « Je suis à la mode » (JDD)

Evitez donc de lui coller au cul si vous ne voulez pas être dans le vent.

Viol présumé au quai des Orfèvres : un des policiers reconnaît un rapport sexuel (Le Parisien)

Et alors ? Nous sommes des millions à savoir reconnaitre un rapport sexuel du premier coup. J’eus été bien plus impressionné si ce fin limier avait affirmé savoir immanquablement distinguer un boletus edilus d’un boletus reticulatus. Ou un Japonais d’un Coréen.

Putain, même le sable !

Si vous n’étiez pas devant Arte mardi 22 avril à 20h50, vous pourrez vous rattraper samedi 26 (12h05), lundi 28 (9h50) ou vendredi 9 mai (10h00). Si ces dates et ces heures ne vous convenaient pas, vous cliquerez ICI ou bien LA pour accéder directement à la vidéo. Ce documentaire, qui vous apprendra peut-être bien des choses que vous ignoriez totalement sur l’état de notre planète, est à ne surtout pas manquer. Il s’agit bien évidemment – comment pourrait-il en être autrement ? – de mauvaises nouvelles.

Pauvre comme un Job mal payé et autres impressions de déjà-vulve

Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature en langue espagnole (Nouvel Obs)

Je sais bien que Gabriel Garcia Marquez écrivait en espagnol mais je crois que « géant de la littérature », sans mention aucune de la langue qui lui servait de médium, eut suffi à le qualifier assez précisément.

P.S. : je n’ai pas tout lu de Garcia Marquez mais si je devais recommander un titre qui ne soit pas Cent ans de solitude, ce serait assurément L’Amour aux temps du choléra.

Les anti-mariage gay portent le combat à Strasbourg et Bruxelles (L’Express)

Ces anti-mariage se déclinent en deux entités : la Manif pour tous et un machin nommé Force Vie. Si la Manif pour tous ne semble pas avoir d’autre objectif que d’évoluer naturellement en « Homophobes sans Frontières », Force Vie, elle, voit beaucoup plus large et, en se positionnant également sur « l’identité nationale » et « l’immigration », parait ambitionner, non sans ironie, de devenir « Racistes sans Frontières ».

« L’Algérie est une pièce de théâtre, nous en sommes les spectateurs » (Nouvel Obs)

La France et sa vie politique n’étant guère différentes, il se pourrait fort que, de ce côté-ci de la Méditerranée, nous soyons nous aussi des bougnoules.

[Si vous ne voulez pas lire des horreurs, visitez donc les Pages jaunes plutôt que ce blog.]

La Manif pour tous veut peser à Bruxelles (Le Figaro)

Si peser est le seul but, c’est la très catholique Christine Boutin qu’il leur faut comme tare. Cette bonne femme est aussi lourde au propre qu’au (trans)figuré.

Jean-Marie Le Pen : en 2002, « nous n’étions pas prêts à prendre le pouvoir » (Le Figaro)

Mais ni l’impréparation ni l’incompétence qu’il reconnait aujourd’hui ne les ont empêchés de faire croire à des millions de Français que, prêts, ils étaient. Si cela ne s’appelle pas du foutage de gueule, je ne sais pas ce qui mérite cette appellation. Ceci dit, le FN d’aujourd’hui n’est pas plus prêt que celui d’hier, que ce soit pour assumer le pouvoir ou pour avouer qu’il n’est pas prêt à assumer le pouvoir. Mais, pour cette nouvelle confession, je suppose qu’il faudra encore attendre une douzaine d’années.

Le divorce entre la classe politique algérienne et sa jeunesse (Le Figaro)

Je ne sais pas grand-chose de l’Algérie mais mon petit doigt me dit que, dans ce divorce, c’est la classe politique qui a obtenu la garde non-alternée du pognon et de la belle vie.

Les chrétiens du monde célèbrent la Semaine sainte (Le Figaro)

Dans 2 000 ans, par Thor, on rira avec Raison de ce culte idolâtre.

Trois ans avant la présidentielle, les sondages sont-ils fiables ? (Europe 1)

L’essentiel n’est-il pas plutôt qu’ils soient lucratifs ?

Comment l’UMP veut éviter la cacophonie (Le Point)

Un parti politique qui veut éviter la cacophonie n’a qu’une seule solution : parler de la même voie.

Il urine dans un réservoir d’eau potable, la ville impactée (Europe 1)

J’aime tellement peu le verbe « impacter » et ses participes passé et présent que j’en viens à penser que la ville en question devrait s’estimer heureuse de ne pas avoir été carrément emmerdée.

[La scène ayant été filmée et montrée en boucle sur toutes les chaînes américaines, l’expression « émission d’urine » trouve enfin tout son sens.]

Syrie : une religieuse dénonce des crucifixions de chrétiens par des jihadistes (Le Parisien)

« [Les chrétiens] subissent le martyr. Et le martyr d’une façon extrêmement inhumaine. »

Voyons les choses du bon côté : la crucifixion est peut-être « extrêmement inhumaine » mais elle est aussi et surtout, pour qui sait prendre de la hauteur, passionnément divine.

Les musulmans de France se rassemblent au Bourget ce week-end (BFMTV)

Je me demande si se rassembler près d’un aéroport et ne pas prendre l’avion n’est pas en fait un hilarant pied de nez que les musulmans adressent à leurs détracteurs.

Algérie : Abdelaziz Bouteflika réélu président sans surprise (L’Express)

Et alors ? Nous aussi, nous avons un « président sans surprise ».

Ikea va revoir ses recettes de boulettes (L’Express)

Après les croquettes de bœuf au cheval, les lasagnes d’élan au porc et les tartes chocolat aux matières fécales, il va falloir qu’Ikea fasse preuve de beaucoup d’imagination pour faire des boulettes qui nous surprennent encore.

Pour Copé, un « smic jeunes » comme tremplin ferait sens (Boursier.com)

Je me méfie toujours de ce qui fait sens pour ce crétin de Copé, par principe et non par antipathie. Se défier des opinions de cet abruti et n’éprouver aucune animosité envers sa personne traduit d’ailleurs une objectivité dont on pourrait aller jusqu’à dire, si cela valait que l’on se déplace pour en parler, qu’elle n’est pas exempte d’une certaine tendresse. Dans le cas du « smic jeunes », qui est le cas qui nous occupe comme en atteste le titre de Boursier.com ci-dessus, Copé affirme donc que cela aurait du sens de moins payer les jeunes au prétexte évident qu’ils sont jeunes tout en ayant grand soin de préciser, parce qu’il n’oublie pas qu’il est des jeunes qui votent UMP ou pourraient être tentés de le faire dans un moment d’abandon, que « ça n’a pas de sens » de « sous-payer » les jeunes « parce qu’ils sont jeunes ». Je note toutefois, car cela est assurément à porter à sa décharge, qu’il ne pousse pas sa passionnante réflexion giratoire jusqu’à spécifier si cela aurait du sens que les jeunes touchant ce « smic jeunes » soient autorisés à payer un « loyer jeunes », de « l’électricité jeunes », un « chauffage jeunes », de « l’essence jeunes », des « aliments jeunes », des « vêtements jeunes » et toutes ces babioles dont raffolent les fauchés en pleine jeunesse.

Hollande lie son sort à la baisse du chômage (Le Figaro)

Lie ton sort mais, surtout, sors de ton lit.

Comment savoir si ce que vous mangez est bon pour votre santé (20 Minutes)

Prenez donc rendez-vous pour une autopsie.

Météo : quel temps fera-t-il pour Pâques ? (TF1 News)

« You got a window? OPEN IT! » – Good Morning Vietnam

Etes-vous pauvre, êtes-vous riche ? Un tableau pour vous situer (Rue 89)

Je suis pauvre mais, fort heureusement, j’ai toujours aimé le mauve.

niveau_de_vie_menage

UOIF [Union des Organisations Islamiques de France, ndlr] : « L’éducation, c’est notre sujet d’avenir » (Le Figaro)

C’est-à-dire un sujet que les musulmans se proposent de traiter plus tard ?

Laurent Fabius se dit « très inquiet »… (Blog de JM Morandini)

Rien de nouveau donc : Fabius a toujours eu tendance à se faire du mauvais sang.

Oise : l’ouette d’Egypte, l’oie qui effraie les chasseurs (Le Parisien)

Jeu de mots oiseux : une hirondelle ne fait pas le printemps mais l’oie musulmane fait toujours charia (arf, arf !)

Rihanna : surprise nue lors d’un shooting (Le Parisien)

Elle vend tellement d’albums qu’il nous faut bien admettre qu’elle gagne à être con nu.

Ivresses, le Sacre de Khayyam

Si, en ce week-end de Pâques, vous disposez de 73 minutes, alors n’hésitez pas à les consacrer à la vidéo ci-dessous. Il se pourrait bien que vous en ressortiez absolument conquis.

« L’islam et l’ivresse, l’arabe et le persan, un homme et une femme… De quoi mettre sens dessus dessous les simplifications en vigueur. Lui est ­iranien, elle est tunisienne. Ils chantent les Rubaiyat, les ­fameux quatrains d’Omar Khayyam, illustre savant et philosophe persan du XIe siècle qui écrivit, en catimini, des poèmes sur le vin et ses vertus, publiés seulement après sa mort.

Pour mettre en musique ces odes à la tolérance et à l’hédonisme (« le vin pur de l’amour et de la liberté »), le compositeur et joueur de luth tar Ali Ghamsary s’est appuyé sur les modes communs aux musiques arabe et persane. Pour les interpréter, deux voix d’exception. Le Téhéranais Alireza Ghorbani a déjà amplement fait ses preuves dans le grand répertoire persan, qu’il revisite avec un charisme envoûtant, aux frontières de l’extase. La Tunisienne Dorsaf Hamdani se spécialise, avec un réel talent, dans l’ornementation moyen-orientale, parfois teintée d’arabo-andalou du Maghreb… [Ce concert] consacre leur audacieux duo sur les enjôleuses envolées de la vièle kamantché de Sohrab Pournazeri, tandis que l’oud de Sofiane Negra égrène ses pérégrinations méditatives. Le tout ponctué par les percussions fines de Hussein Zahawy et de Keyvan Chemirani. » – Eliane Azoulay, Télérama, septembre 2013.

Ici, avec un peu de pain sous les branches, une cruche de vin, un livre de Vers, et toi, chantant près de moi dans la solitude sauvage, oh ! cette solitude serait pour moi un paradis ! (Illustration : Edmond Dulac, 1909)

Ici, avec un peu de pain sous les branches,
Une cruche de vin, un livre de Vers, et toi,
Chantant près de moi dans la solitude sauvage,
Oh ! cette solitude serait pour moi un paradis !
(Illustration : Edmond Dulac, 1909)

 

Qui veut lire ou télécharger les Rubaiyat d’Omar Khayyam cliquera ICI

Dialogues de civilisations (7ème partie)

Ce matin encore, je ne connaissais pas Beshar Al Azzawi, chanteur et guitariste iraquien. Mais ça, c’était avant qu’un très heureux hasard (et la flemme de finir une de mes stupides revues de presse) ne me guide vers lui.

Les autres « Dialogues de civilisations » sont aussi bien ICI que LA.

J’écoute. Parle

Je vous livre la toute première pensée qui m’est venue à l’esprit en regardant cette vidéo de Sibiri Samake : voilà un homme qui exsude la puissance, une puissance qui vient de très loin…

Utérus ou t’es Ukrainienne

Les Français ne soutiennent pas Désir au gouvernement (JDD)

Par respect pour sa personne, je ne l’attaquerai ni sur sa formidable incompétence ni sur son casier judiciaire puisqu’il ne saurait évidemment être tenu responsable de l’une ou de l’autre. En revanche, il ne doit qu’à lui-même sa sale gueule et l’inéluctable rejet qu’elle provoque.

Un troisième Bush dans la course à la Maison Blanche en 2016 ? (Atlas Info)

Vivez de toutes vos forces tant il en est encore temps car, pris en étau entre un énième Bush et un inamovible Poutine, on va finir par l’avoir notre troisième guerre mondiale. Et on ne va pas plus l’aimer que les versions précédentes, malgré les améliorations technologiques qui lui seront très certainement apportées. On va même tellement peu l’aimer qu’à la fin, comme d’habitude, les survivants se réconcilieront tous en disant « plus jamais ça » dans toutes les langues que l’humanité sait braire. Et, plus tard, avant qu’ils n’envisagent eux-mêmes de lancer la quatrième « der des ders », nos descendants se demanderont, comme nous nous le sommes nous-mêmes demandé pour nos ancêtres, comment leurs aïeuls ont pu être aussi crétins.

Des vagins créés en laboratoires ont été implantés avec succès sur quatre jeunes femmes (Atlantico)

Ces vagins-ci ont été créés pour des femmes nées sans et on ne va surtout pas reprocher à ces malheureuses de vouloir être pourvues de l’équipement de base. On peut cependant tout à fait imaginer que, dans le futur, des vagins supplémentaires soient implantés sur des femmes désireuses de doubler leur productivité sexuelle. A mon avis, la Manif pour tous, inébranlable gardienne de l’orthodoxie, devrait garder un œil sur ce deuxième sexe qu’il ferait beau voir.

Des Ukrainiennes appellent à la grève du sexe contre les Russes (focus.fr)

Utérus ou t’es ukrainienne !

67 personnes aussi riches que la moitié la plus pauvre de la population mondiale… le chiffre choc qui ne dit pas grand-chose de l’état réel des inégalités (Atlantico)

Je ne sais pas du tout si ce chiffre reflète « l’état réel des inégalités » dans le monde mais, en revanche, je suis presque certain qu’il dit à peu près tout ce que l’on a besoin de savoir sur la réalité de l’absurdité et l’absurdité de la réalité. Ceci dit, je suis pour que la pauvreté perdure pour la simple et bonne raison que, la générosité étant chose si mal partagée entre les individus, il existe bien plus de chances d’être invité chez un nécessiteux que chez un milliardaire.

Mais comment les créances douteuses en zone euro ont-elles pu doubler depuis 2009 ? (Atlantico)

Parce que le sauvetage des banques en 2008 ne fut pas accompagné de la seule mise en garde qui avait quelque chance d’instiller un brin de prudence chez les banquiers et leurs congénères : si vous merdez à nouveau, on vous fusille – à vos frais – et on nationalise.

Une minute de silence pour Dominique Baudis (sports365.fr)

Baudis n’était certainement pas le pire mais j’ai tout de même profité de sa mort pour me livrer à un savant calcul : pour connaitre 24 heures de paix, à condition évidemment que les minutes de silence soient judicieusement consécutives et non inopportunément simultanées, il nous faudrait tuer 1440 politiciens. Ce qui, ma foi, parait tout à fait jouable. Ambitieux, peut-être, mais parfaitement jouable.

Bertrand : « Hollande est le premier problème de la France » (JDD)

On ne peut certes pas nier qu’Hollande a plus la gueule d’un problème que d’une solution. Cela étant, Xavier Bertrand, qui a présidé à la création de 1,5 million de postes de chômeurs en tant que ministre du travail de 2007 à 2012, devrait fermer sa gueule. Complètement et, comme dirait Dieudonné, à tout jamais. En fait, tout comme les ex-maris violents font parfois l’objet d’une ordonnance de restriction, on devrait interdire à tout ministre ayant aussi lamentablement échoué d’approcher d’un putain de micro.

P.S. : hier soir, sur BFMTV, Xavier Bertrand, le plus lamentable ministre du travail de la Ve République, a annoncé sa candidature personnelle à la présidence juste après avoir affirmé que Valls ne saurait faire un bon premier ministre puisqu’il fut un mauvais ministre de l’intérieur. Et, comme il fallait s’y attendre, aucun journaliste ne s’est levé pour claquer une beigne à ce gros plein d’incohérence.

François, podologue, gagne 1 950 € par mois et il est en colère (Rue 89)

De quoi il se plaint ce fétichiste que l’on paye presque 2 000 euros pour pratiquer ouvertement sa paraphilie ?

Le Crif s’élève contre la vente d’objets personnels de Hitler (Libération)

Quand le Crif n’exige pas de nous que nous connaissions l’histoire sur le bout des doigts, il nous enjoint de l’occulter. Ce serait bien, puisqu’il semble avoir acquis les droits de propriété exclusifs de la deuxième guerre mondiale, qu’il publie un petit manuel dans lequel il expliquerait quand il faut se souvenir et quand il faut négliger.

Etats-Unis : trois morts dans une fusillade visant la communauté juive (L’Express)

Combien vous pariez que l’on va encore hurler à l’antisémitisme ?

[Le cahier des charges de ce blog m’impose une dose d’humour « arf arf » dont je sais bien qu’il ne fait pas toujours l’unanimité.]

L’homosexualité, une « abomination » : Boutin reconnaît des « propos maladroits » (TerraFemina)

Elle a surtout regretté que son « propos ait pu être mal compris ». En d’autres termes, elle a fortement suggéré que les gens puissent être des crétins. Et c’est passé comme une lettre à la boîte. Ce qui me laisse à penser qu’elle n’a peut-être pas tout à fait tort, cette conne.

MH370 : mystérieux coup de fil du copilote juste avant la disparition des radars (Le Parisien)

La dernière fois que je me suis intéressé à cette histoire, on n’avait perdu qu’un avion. Or j’apprends maintenant que des radars ont également disparu. Fichtre.

Hijra

« Je me sens comme une sirène. Mon corps me dit que je suis un homme mais mon âme me dit que je suis une femme. Je suis comme une fleur, une fleur faite de papier. Je serai toujours aimée de loin, jamais touchée et sans odeur dont tomber amoureuse. » – Heena

Shumi et Priya (Photo : Shahria Sharmin)

Shumi et Priya (Photo : Shahria Sharmin)

Panna (Photo : Shahria Sharmin)

Panna (Photo : Shahria Sharmin)

Nishi (Photo : Shahria Sharmin)

Nishi (Photo : Shahria Sharmin)

Chaiti (Photo : Shahria Sharmin)

Chaiti (Photo : Shahria Sharmin)

Tina (Photo : Shahria Sharmin)

Tina (Photo : Shahria Sharmin)

Site Web de Shahria Sharmin

Un thé au Sahara

Un grand merci à Catherine, qui m’a mis au parfum.

Une soirée à Tombouctou