L’innocence ordinaire du bloggeur tranquille

Vol MH370 : que sait-on des dernières recherches ? (Le Monde)

Plus grand-chose. Ce titre interrogatif signale d’ailleurs que tout le monde commence à s’en branler très fort. Mais il faut dire à notre décharge de consommateur d’actualités que nous sommes restés concentrés sur cette affaire pendant trois bonnes semaines. Ce qui était totalement inespéré si l’on songe qu’elle concerne surtout des Chinois et quelques autres individus du même acabit. Pour que nous y revenions, compte tenu de la nature des pékins impliqués, il va falloir nous offrir de sacrés rebondissements.

Ukraine : vers une sortie de crise de la Russie avec l’Occident ? (BFMTV)

Là aussi il serait plus que temps que l’on passe à autre chose s’il ne doit rien se passer de fâcheux pour les autochtones. Le Criméen en vie, reconnaissons-le, n’est pas ce qui se fait de plus photogénique sur cette planète. Je ne sais pas à quoi c’est dû mais il est des personnes qui, vues au travers du prisme de la presse, sont bien moins intéressantes vivantes que mortes.

Brésil : le viol des femmes provocantes est « mérité » pour 65 % des Brésiliens (Orange Actu)

Il faudrait se plonger dans les annales pour en avoir confirmation mais il se pourrait que l’expression « cons comme des bites » n’ait jamais été aussi appropriée.

Transnistrie : Serguei Lavrov dénonce une provocation de l’Occident (Egalité et Réconciliation)

Le Transnistrien, tout comme son voisin criméen, et ce n’est d’ailleurs certainement pas un hasard s’ils habitent dans le même quartier, offre un autre bon exemple d’individu particulièrement fadasse que même le plus beau des papiers glacés ne saurait mettre en valeur. En fait, même en 3D, le Transnistrien mâle qui respire encore n’a aucun intérêt journalistique. En revanche, il se pourrait fort que, pour 65 % des Brésiliens, la Transnistrienne qui virevolte en robe printanière mérite d’être méticuleusement violée.

Nina Shtanski, ministre des affaires étrangères de Transnistrie

Nina Shtanski, ministre des affaires étrangères de Transnistrie

L’Otan n’a plus les moyens de ses ambitions (Courrier International)

Ce serait plutôt une bonne nouvelle si elle n’avait pas toujours les ambitions de ses médiocres.

France : « l’innocence tranquille d’un racisme ordinaire » (Afrique Asie)

Je trouve pour le moins insultant qu’un journal afro-asiatique use de l’adjectif « ordinaire » à notre sujet.

Polygamie : le Kenya ôte la parole aux femmes (Afrique Asie)

L’innocence tranquille d’un sexisme ordinaire. Et toc !

Les femmes introduisent le surf en Iran (kisskissbankbank.com)

Erratum : en fait de surf, il s’agit plutôt de planche à voile.

Iran_Surf

Un djihadiste français parle à Match (Paris Match)

Du point de vue des ventes, un djihadiste français est nettement plus intéressant qu’un Transnistrien de Transnistrie. Pour arriver à fourguer l’interview de ce dernier, je crois qu’il n’y aurait pas d’autre solution que de coller un tiret entre « trans » et « nistrien » de manière à faire croire aux lecteurs qu’il s’agit là d’une épouvantable créature sans foi en passe de changer de sexe.

Johnny Hallyday et la drogue : « J’aurais pu baiser un tronc d’arbre » (Metro News)

Eh ben, il aura fallu attendre 71 ans pour que Johnny sorte enfin quelque chose qui soit vraiment rock and roll et qui n’ait pas été écrit par quelqu’un d’autre.

L’expresso de Paris : le soleil et les urnes vous attendent (Metro News)

Et vu que le candidat FN Wallerand de Saint-Just s’est fait sortir au premier tour, la pollution aux particules n’est plus à redouter.

Au lieu de méjuger le FN, PS et UMP devraient regarder l’adversaire en face (Nouvel Obs)

Ils devraient surtout se taire car, dès qu’ils l’ouvrent, ils haussent le thon.

Municipales : la gauche veut un sursaut, la droite une victoire, le FN… (Google Actualités)

… le FN, parti de nostalgiques, veut remonter le thon.

En Russie, une presse aux ordres (Le Monde)

En Occident, on ne donne pas d’ordre à la presse. On lui passe commande.

Michael Schumacher, l’espoir s’essouffle (Metro News)

Le fait d’hiver Schumacher sort de l’ordinaire d’un point de vue narratif en ce sens qu’il a commencé par le rebondissement et que, depuis, il végète.

2 réflexions sur “L’innocence ordinaire du bloggeur tranquille

  1. La charmante personne que vous prétendez très bonne pour les Brésiliens m’a permis de me rafraichir la mémoire sur ce bout du monde qui fait partie du « glacis géopolitique russe » (dixit wiki), un privilège qu’on ne saurait lui disputer. Quel foutoir ce monde!

    • Ouais. Et avec le changement climatique, la raréfaction des matières premières et de l’eau et deux ou trois autres trucs d’envergure qui lui pendent au nez et vont très certainement entrainer encore plus de conflits, je n’imagine pas un monde « mieux rangé » dans le futur, proche ou lointain.

Z'avez un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s