Machines à en découdre et autres feux de paye

Soupçons de surfacturation : l’affaire qui peut empoisonner Copé (Le Parisien)

J’étais très mal réveillé quand j’ai vu ce titre et j’ai lu « sursaturation » en lieu et place de « surfacturation ». Je vous avoue que je me suis alors immédiatement demandé en quoi ce qui est une certitude pour la France entière (moins l’intéressé lui-même, bien sûr) pouvait n’être que « soupçons » pour Le Parisien.

Puis, j’ai absorbé un deuxième café et compris mon erreur. Non sans une certaine déception.

Dassault et les achats de voix : les preuves accablantes (Libération)

« Les policiers ont trouvé, chez l’ancien maire de Corbeil, des listings détaillant les faveurs dont ont profité certains habitants de la ville. »

Je n’aime pas du tout, mais alors pas du tout, les attaques personnelles et je souhaite que la presse en revienne très vite aux principes éthiques de base. Dans le cas présent, par exemple, pourquoi se vautrer dans la médisance (des listings) quand on a à disposition des faits incontestables (la gueule du coupable) ?

Ukraine : le passé très trouble de Ioulia Timochenko (Le Point)

A la lecture de cet article, l’internaute perspicace qui saura faire fi d’un touffu bric-à-brac qui n’a bien évidemment d’autre but que de noyer le merlan (comptes en Suisse, mouvements de fonds suspects, soupçons de blanchiment d’argent et d’enrichissement frauduleux, conspirations, etc.) trouvera une information primordiale : le coiffeur de Ioulia pourrait bien être américain (« Elle a été relookée depuis par des conseillers occidentaux, sans doute des Américains, pour jouer les paysannes ukrainiennes »).

Quoi qu’il en soit, du moins si l’on doit en croire une photo publiée par le PCN (un micro-parti « national-bolchévique » d’origine belge parti vivre son nanisme dans l’immensité russe), la mode semble maintenant prendre très vite chez les incendiaires :

BHL_Ioulia

Copé pris dans la tourmente pour une affaire de gros sous (L’Express)

Avec Copé, alopécie oblige, il faut frapper au porte-monnaie. Tenter de le faire tomber par le biais de son coiffeur n’aurait aucun sens.

« Sans les OGM, l’agriculture française va perdre sa compétitivité » (France 3)

Si nous doutions encore que la merde soit L’aliment de l’avenir, nous voilà enfin fixés.

Le Hezbollah menace Israël de représailles (7 Sur 7)

Je te représaille, tu me représailles…

Russie : Poutine met en alerte ses troupes aux frontières de l’Ukraine (Le Parisien)

Rassurez-vous : si Poutine franchit la frontière, ce sera très certainement une intervention au nom de la non-ingérence dont il ne cesse de nous rebattre les oreilles.

Querelle Paris-Rabat. Le Maroc suspend la coopération judiciaire (Ouest France)

Ripostons en suspendant l’importation de haschisch et l’exportation de pédophiles.

L’Otan veut une Ukraine « souveraine, indépendante et stable » (Nice Matin)

La souveraineté et l’indépendance étant à l’Otan ce qu’un short en jean et des tongs en plastique sont au restaurant de l’hôtel Ritz, il n’y a bien évidemment que l’adjectif « stable » qui, dans ce titre, ne soit pas un mensonge. Et encore. Si l’Ukraine basculait à nouveau du côté russe, nul doute que l’Otan, mais cette fois-ci sans le dire ni l’écrire, la préférerait alors vigoureusement branlante.

Ukraine : des pro-russes se sont emparé de bâtiments officiels de Crimée (Le Parisien)

Si les pro-russes s’ingèrent, c’est donc que Poutine Pfaff d’impatience. Arf, arf.

Les Français s’inquiètent moins pour leur pouvoir d’achat (France Info)

« Pouvoir d’achat ». Cette expression est intéressante qui tente de faire passer un asservissement pour une forme de puissance.

Soupçons de surfacturation: « Un ignoble coup monté » selon Copé (Le Parisien)

« C’est immonde, c’est extrêmement grave, un tissu de mensonges », a-t-il dit, avant de bien vite ajouter : « [on] nous attaque, Nicolas Sarkozy et moi-même, pour nous détruire. »

Je ne suis pas du tout surpris qu’il balance illico Sarkozy mais je n’aurais jamais cru qu’il avouerait si vite sa propre culpabilité.

« Les entreprises ont appris à fonctionner en sous-effectifs » (Le Figaro)

En SOUS-effectifs SOUS-payés mais, parce que tout n’est pas non plus une affaire de gros sous, surqualifiés et surchargés.

Ouganda : John Kerry compare la loi anti-homosexualité aux lois nazies (20 Minutes)

Tandis que comparer le Patriot Act à ces mêmes lois et Guantanamo à un camp de concentration tiendrait, of course, du plus ignoble des amalgames.

« Il faudra du temps pour que la réputation de la France s’améliore à l’étranger » (Les Echos)

Il faudra même d’autant plus de temps que BHL ne cesse de courir d’un bout à l’autre de la planète. En fait, c’est bien simple : si ce mec vit encore trente ou quarante ans, sans être frappé d’hémiplégie foudroyante, peu d’entre nous verront une amélioration de leur vivant.

Sotchi 2014 : La Russie ne voit « rien de mal » à ce que leurs (sic) athlètes aient recours au xénon (20 Minutes)

Je n’aurais jamais pensé que le xénon entrait dans la fabrication de la plastique mais, au final, je dois admettre que, moi non plus, je ne vois « rien de mal ».

Tatiana Borodulina (patinage de vitesse)

Tatiana Borodulina (patinage de vitesse)

Une réflexion sur “Machines à en découdre et autres feux de paye

  1. Des deux photos j’avoue un certain plaisir à préférer la deuxième, et ce même, s’il est plus grave de préférer le plastique à Photoshop

Z'avez un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.