Du nuoc-mâm, des coprolithes et des talibans utérins

Le Printemps Français s’attaque aux bibliothèques (Nouvel Obs)

Printemps français bibliothèques

Le témoignage choc d’une ex-Femen (Le Figaro)

Une des critiques parmi les plus fortes que formule cette ex-Femen « déçue » – qui, du reste, rejette la méthode mais non l’idéologie du groupe mammoféministe – peut s’appliquer à n’importe quelle organisation politique ou religieuse : pour être pleinement accepté, il faut abandonner son libre-arbitre, son « esprit critique » et apprendre « les principes fondamentaux » et la batterie complète des éléments de langage afin de pouvoir les recracher « mécaniquement comme une leçon apprise sur le bout des doigts ». En cela le témoignage de cette femme, qui n’a à mes yeux rien du choc promis dans le titre, n’est pas tant une condamnation des Femen en particulier qu’un réquisitoire contre le panurgisme. Que le troupeau se nomme Femen, UMP, PS, FN, Manif pour Tous, islam, christianisme ou bien patrie n’a aucune espèce d’importance.

Il se pourrait même fort que les plus moutonniers des moutons soient finalement ceux qui se voudraient les plus libres et qui hurlent le plus fort contre ce qu’ils appellent la « pensée unique » : peu importe les tribus auxquelles appartiennent ces derniers, à l’intérieur de celles-ci ils usent unanimement des mêmes mots et des mêmes codes pour dénoncer la conformité qu’ils exècrent et nous vendre leur supposée différence. Ceci est particulièrement flagrant chez les groupuscules actuellement à la mode, des antisionistes aux ultranationalistes en passant par les pro-machins et les anti-trucs. Il arrive même – et c’est peut-être pour cela que des entités prétendument ennemies finissent par marcher côte à côte lors d’un jour de colère – que les différentes chapelles, dans un bel ensemble, recrachent des slogans si semblables qu’on les croirait utérins.

L’imagination n’est peut-être pas au pouvoir mais, ces temps-ci, la consanguinité est indéniablement dans la rue.

Dassault : pourquoi les juges veulent l’entendre (BFMTV)

Parce qu’il est un coprolithe à la tête d’un système putride. Mais ça, aucun journal ne l’écrira jamais aussi clairement. Ne serait-ce que parce que Dassault pourrait bien en être le propriétaire, sinon le rédacteur-en-chef.

[Vous aurez noté que, pour me différencier, j’ai opté pour « coprolithe » et « putride » en lieu et place des rebattus « vieille merde » et « pourri ».]

François Hollande douche les espoirs de Renault et PSA de revenir rapidement en Iran (La Tribune)

Soit il croit que les bagnoles françaises fonctionnent à l’uranium enrichi et pourraient par conséquent être détournées de leur fonction première par les Iraniens, soit il s’est fait sérieusement tirer les oreilles par Obama. Qui, en plus d’être président des Etats-Unis, est également le VRP de General Motors et de Ford.

Une clé USB pour écolier renvoie vers des sites pornographiques (France Info)

D’une, la clé USB en question ne renvoie pas vers « des sites pornographiques » mais vers un seul site. D’autre part, et c’est peut-être pour cela que le Printemps français et la Manif pour tous n’ont pas réagi à cette information, ce site, en ne proposant que des images de vrais hommes emboutissant avec une concentration non feinte de vraies femmes aux mines indubitablement satisfaites, est parfaitement conforme à la sexualité genrée telle que définie une bonne fois pour toutes par les dieux, leurs prophètes et leurs disciples.

Femen : un député UMP parle de « secte » (BFMTV)

Il n’a peut-être pas entièrement tort. D’un autre côté, on a vraiment l’impression d’entendre une armée se foutre d’un commando.

Copé dénonce Tous à poil, un livre pour enfants (Europe 1)

Je peux tout à fait comprendre qu’un livre poilant ébouriffe un type dégarni.

Marine Le Pen sur la croissance : l’économie fait du « sur-place » (Direct Matin)

Le programme de SuperMarine est toujours un peu confus : soit elle vante le sur-place et blâme l’étranger, soit elle critique le sur-place et célèbre ce qui se fait ailleurs. En l’occurrence, et j’y vois comme une synthèse aboutie de ses contradictions, elle nous propose de rejoindre « la croissance mondiale » (dont la France est « coupée ») en nous repliant sur nous-mêmes et en fermant les frontières. Elle appelle cela le « patriotisme économique assumé » – ce qui, accordons-lui ce point, sonne mieux que « je taxerai méchamment les produits étrangers ». Si cette bonne femme arrive un jour au pouvoir, c’est le père d’une très modeste famille franco-asiatique qui vous le dit, j’entre en résistance économique et j’utilise des pigeons voyageurs pour, sous le couvert de la nuit, me faire livrer ni vu ni connu du nuoc-mâm bon marché directement depuis Phu Quoc. Et les exportateurs français feront bien de m’imiter s’ils veulent que leurs produits échappent aux mesures de rétorsion que ne manqueront pas de prendre tous les sauvages échaudés de ce monde.

Barrières douanières

Hollande salue la « confiance retrouvée » (Les Echos)

Je n’ai pas lu l’article mais je suppose qu’il ne fait pas référence à la confiance perdue sur le trajet entre le domicile conjugal et l’appartement de sa maîtresse.

L’appel d’Henri Guaino aux politiques et aux médias (Le Figaro)

« Dans ce texte solennel, le député UMP des Yvelines s’inquiète de l’atmosphère délétère dans laquelle vit la société française. Notamment la propagation d’une culture du rejet et du mépris de l’autre. »

Et c’est du reste pour mieux montrer son extrême aversion pour le « rejet et le mépris de l’autre » que l’auteur du célèbre discours raciste prononcé par Sarkozy à Dakar était de la dernière manif homophobe en date.

Versailles : un « dangereux » prédateur sexuel mis en examen (JDD)

Se pourrait-il donc qu’il y ait aussi d’inoffensifs prédateurs sexuels ?

Rapprochement des deux Corées : quelles conséquences ? (JOL Press)

Un tel rapprochement provoquerait une baisse des ventes d’armes capitalistes et communistes aux deux frères ennemis et aurait donc, aussi curieux que cela puisse paraitre, des conséquences sur les causes.

59% des Français favorables à une restriction des conditions de circulation et d’installation des Européens dans le cadre des accords de Schengen (Atlantico)

Les Français qui ont répondu à ce sondage ont-ils compris que, si la circulation et l’installation des citoyens européens en France devaient être restreintes, leur propre liberté de circuler et de s’installer en Europe serait par conséquent elle aussi restreinte ? En d’autres termes, a-t-on affaire à des crétins incapables de voir au-delà des points d’interrogation ou à des crétins d’une lucidité telle qu’ils sont prêts à se mettre eux-mêmes en quarantaine pour ne pas être tentés d’aller contaminer leurs voisins ?

Manifestations de droite contre manifestations de gauche, quelle différence ? (Atlantico)

Ben, à la différence notable des antifascistes, dont il faut bien dire qu’ils défilent souvent pour s’opposer à la liberté d’expression de l’extrême-droite, je n’ai pas souvent vu de manifestations de gauche dont l’objectif était de contester les droits de telle ou telle communauté, surtout en se revendiquant d’un être suprême dont l’existence reste à ce jour bien moins plausible que celle du Yéti.

Vatican. Une « Saint-Valentin » festive avec le pape (Le Télégramme)

A chacun son approche, certes, mais en ce qui me concerne, bien que je ne fête jamais ce jour-là pour des raisons qui tiennent autant du je-m’en-foutisme que du refus d’une consommation aussi inutile que ridicule, je ne vois pas du tout ce qu’une Saint-Valentin sans drogue, sans alcool et sans sexe, en compagnie d’un latiniste superstitieux à qui le port d’une robe donne mauvais genre, peut avoir de « festive ».

Le cerveau perçoit le smiley comme un vrai visage (Le Figaro)

Faut dire que, si l’on fait abstraction du sourire, on dirait la gueule de Copé tout crachée.

L’UMP s’indigne contre un «Copé-bashing» (Le Figaro)

Je propose que nous dénoncions tous le dénigrement dont Copé est victime en lui demandant de faire une minute de silence.

Z'avez un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s