Machines à en découdre et autres feux de paye

Soupçons de surfacturation : l’affaire qui peut empoisonner Copé (Le Parisien)

J’étais très mal réveillé quand j’ai vu ce titre et j’ai lu « sursaturation » en lieu et place de « surfacturation ». Je vous avoue que je me suis alors immédiatement demandé en quoi ce qui est une certitude pour la France entière (moins l’intéressé lui-même, bien sûr) pouvait n’être que « soupçons » pour Le Parisien.

Puis, j’ai absorbé un deuxième café et compris mon erreur. Non sans une certaine déception.

Dassault et les achats de voix : les preuves accablantes (Libération)

« Les policiers ont trouvé, chez l’ancien maire de Corbeil, des listings détaillant les faveurs dont ont profité certains habitants de la ville. »

Je n’aime pas du tout, mais alors pas du tout, les attaques personnelles et je souhaite que la presse en revienne très vite aux principes éthiques de base. Dans le cas présent, par exemple, pourquoi se vautrer dans la médisance (des listings) quand on a à disposition des faits incontestables (la gueule du coupable) ?

Ukraine : le passé très trouble de Ioulia Timochenko (Le Point)

A la lecture de cet article, l’internaute perspicace qui saura faire fi d’un touffu bric-à-brac qui n’a bien évidemment d’autre but que de noyer le merlan (comptes en Suisse, mouvements de fonds suspects, soupçons de blanchiment d’argent et d’enrichissement frauduleux, conspirations, etc.) trouvera une information primordiale : le coiffeur de Ioulia pourrait bien être américain (« Elle a été relookée depuis par des conseillers occidentaux, sans doute des Américains, pour jouer les paysannes ukrainiennes »).

Quoi qu’il en soit, du moins si l’on doit en croire une photo publiée par le PCN (un micro-parti « national-bolchévique » d’origine belge parti vivre son nanisme dans l’immensité russe), la mode semble maintenant prendre très vite chez les incendiaires :

BHL_Ioulia

Copé pris dans la tourmente pour une affaire de gros sous (L’Express)

Avec Copé, alopécie oblige, il faut frapper au porte-monnaie. Tenter de le faire tomber par le biais de son coiffeur n’aurait aucun sens.

« Sans les OGM, l’agriculture française va perdre sa compétitivité » (France 3)

Si nous doutions encore que la merde soit L’aliment de l’avenir, nous voilà enfin fixés.

Le Hezbollah menace Israël de représailles (7 Sur 7)

Je te représaille, tu me représailles…

Russie : Poutine met en alerte ses troupes aux frontières de l’Ukraine (Le Parisien)

Rassurez-vous : si Poutine franchit la frontière, ce sera très certainement une intervention au nom de la non-ingérence dont il ne cesse de nous rebattre les oreilles.

Querelle Paris-Rabat. Le Maroc suspend la coopération judiciaire (Ouest France)

Ripostons en suspendant l’importation de haschisch et l’exportation de pédophiles.

L’Otan veut une Ukraine « souveraine, indépendante et stable » (Nice Matin)

La souveraineté et l’indépendance étant à l’Otan ce qu’un short en jean et des tongs en plastique sont au restaurant de l’hôtel Ritz, il n’y a bien évidemment que l’adjectif « stable » qui, dans ce titre, ne soit pas un mensonge. Et encore. Si l’Ukraine basculait à nouveau du côté russe, nul doute que l’Otan, mais cette fois-ci sans le dire ni l’écrire, la préférerait alors vigoureusement branlante.

Ukraine : des pro-russes se sont emparé de bâtiments officiels de Crimée (Le Parisien)

Si les pro-russes s’ingèrent, c’est donc que Poutine Pfaff d’impatience. Arf, arf.

Les Français s’inquiètent moins pour leur pouvoir d’achat (France Info)

« Pouvoir d’achat ». Cette expression est intéressante qui tente de faire passer un asservissement pour une forme de puissance.

Soupçons de surfacturation: « Un ignoble coup monté » selon Copé (Le Parisien)

« C’est immonde, c’est extrêmement grave, un tissu de mensonges », a-t-il dit, avant de bien vite ajouter : « [on] nous attaque, Nicolas Sarkozy et moi-même, pour nous détruire. »

Je ne suis pas du tout surpris qu’il balance illico Sarkozy mais je n’aurais jamais cru qu’il avouerait si vite sa propre culpabilité.

« Les entreprises ont appris à fonctionner en sous-effectifs » (Le Figaro)

En SOUS-effectifs SOUS-payés mais, parce que tout n’est pas non plus une affaire de gros sous, surqualifiés et surchargés.

Ouganda : John Kerry compare la loi anti-homosexualité aux lois nazies (20 Minutes)

Tandis que comparer le Patriot Act à ces mêmes lois et Guantanamo à un camp de concentration tiendrait, of course, du plus ignoble des amalgames.

« Il faudra du temps pour que la réputation de la France s’améliore à l’étranger » (Les Echos)

Il faudra même d’autant plus de temps que BHL ne cesse de courir d’un bout à l’autre de la planète. En fait, c’est bien simple : si ce mec vit encore trente ou quarante ans, sans être frappé d’hémiplégie foudroyante, peu d’entre nous verront une amélioration de leur vivant.

Sotchi 2014 : La Russie ne voit « rien de mal » à ce que leurs (sic) athlètes aient recours au xénon (20 Minutes)

Je n’aurais jamais pensé que le xénon entrait dans la fabrication de la plastique mais, au final, je dois admettre que, moi non plus, je ne vois « rien de mal ».

Tatiana Borodulina (patinage de vitesse)

Tatiana Borodulina (patinage de vitesse)

Paco de Lucia (21/12/1947 – 26/02/2014)

Paco de Lucia ha muerto esta mañana.

 

J’aime l’odeur du désert au petit matin

Nous allons, à l’occasion de la sortie d’un nouvel album (Emmaar, 2014), revenir vers Tinariwen, une formation qui compte indéniablement au nombre des groupes touaregs les plus fermement fichés dans mon cœur.

Ce sera, pour autant que ma mémoire ne me joue aucun tour pendable, la troisième fois qu’ils apparaitront sur Sergeant Pepper Times (j’ai dû, hélas, retirer une de leurs vidéos qui, parce qu’hébergée sur Arte Live Web, ne pouvait être visionnée que pendant une durée très limitée de l’ordre de 3 ou 4 mois).

Je ne sais plus du tout si j’ai découvert Tinariwen par moi-même, au hasard de mes pérégrinations sur Youtube, ou si quelqu’un de particulièrement bien intentionné m’a mis dans la bonne direction mais toujours est-il que, dans le cas de la vidéo ci-dessous, c’est à un ami que je dois de connaitre son existence. Qu’il en soit ici remercié.

Comme vous allez maintenant le découvrir, ou en avoir confirmation si vous le saviez déjà, il y a bien pire façon de commencer une journée qu’un peu de blues du désert.

Tinariwen sur Sergeant Pepper Times :

Tinariwen – Blues touareg, souffle du désert (septembre 2011)

Réveil intempestif. Presque en plein forme

Réveil intempestif vers quatre heures du matin. Presque la pleine forme. Café et vitamine C pour moi, boulettes de thon pour le chat – qui les refuse dédaigneusement mais, je lui en suis extrêmement reconnaissant à cette heure indue, en silence.

Transfert de mon enveloppe charnelle vers le premier étage, dans la minuscule étude sise sous la pente est du toit. Mise en route de l’ordinateur.

Deuxième café éthiopien. Cigarette. Google Actualités.

Le nouveau smartphone Samsung est à la une. Plus de 320 titres. La qualité paye.

Nouvelle descente à la cuisine. Troisième café. Premiers toasts au blé complet, recette suédoise. Sans beurre.

Le temps de remonter à l’étage, Samsung a laissé place, au frontispice de l’information essentielle, à une faille de sécurité chez Apple : 108 titres. Saisi d’une inspiration soudaine, j’entre « famine » dans le champ de recherche de Google Actualités. 0,10 seconde plus tard (saluons la célérité), je reçois la promesse de «  225 sources d’actualité » consacrées à a famine en Corée du Nord et un nombre indéterminé de liens plus ou moins prometteurs sur diverses famines dans différents coins poussiéreux de la planète. L’Afrique, forte d’une longue et fructueuse expérience dans le domaine, s’en tire honorablement. Un titre attire mon attention : « La famine tue ». Gloups.

Je poursuis l’expérience en plaçant un handicap sur le parcours : afficher les résultats de « famine » âgés de « moins de 24 heures ». Les épiceries ont très certainement ouvert leurs portes à Pyongyang car la Corée disparait totalement de mon écran. L’Irlande, l’Islande et un article généraliste qui ne mange pas de pain emportent le podium. L’Afrique, toujours présente dans les grands rendez-vous, arrache une quatrième place méritée. Mais l’Australie la talonne de près.

Quatrième café. Deuxième cigarette.

N’ayant ni Samsung, ni Apple, ni faim, je décide d’en revenir à l’affichage traditionnel de l’actualité de ce mardi 24 février 2014, quitte à lancer plus tard une expédition biscottes.

Un camion de BFM TV vandalisé ce week-end (Blog de JM Morandini)

Rien de tel que d’inaugurer un retour vers les bonnes nouvelles avec Jean-Marc Morandini. Ce type me file des boutons là où la malnutrition d’individus qui n’ont aucune présence sur Internet me laisse parfaitement indifférent.

Pour en revenir à l’information que Morandini nous délivre, je confesse que je ne savais pas du tout que BFM TV avait des camions. Mais je ne peux pas dire que cela me surprend. Bien plus de gens qu’on ne le croit ont des camions. Je connais moi-même, et je ne suis certainement pas le seul à le connaitre, un type qui a un camion. Enfin, pour être précis, je connais sa femme. Qui n’est pas officiellement sa femme. Elle est certes une femme et ils couchent ensemble mais il n’a sur elle, pour autant que je le sache, qu’un pacs pour titre de propriété. En revanche, le camion est à son nom. En tous cas, c’est ce que je me suis laissé dire.

Bon, je crois qu’on a fait le tour de la question.

Le pacte de responsabilité permettrait de créer au maximum 300.000 emplois (Le Figaro)

Si tout va bien, comme on peut ne pas s’y attendre, le « pacte de responsabilité » – qui est un cadeau de 10 milliards d’euros aux entreprises (auquel il convient d’ajouter un « crédit » de 20 milliards) – pourrait permettre de créer entre 220 000 et 300 000 emplois sur 5 ans, à condition que l’on cible les emplois dits à « bas salaires » (c’est-à-dire les emplois qui demandent que l’on se baisse pour, en fin de mois, ramasser les pièces jaunes que l’on vous a négligemment jetées). On parle là de chiffres qui me sont tout à fait étrangers, certes, mais je n’arrive pas à me défaire de l’idée que tout cela, à priori, fait assez cher du boulot de merde. Le Patron des patrons, un type épatant qui a de l’ambition à revendre là où aucun ménage modeste ne peut se permettre une telle folie, précise qu’il pourrait même aller jusqu’à créer 3 fois plus d’emplois si seulement le gouvernement voulait bien lui donner 6 fois plus d’argent gratuit. Ce qui fait deux fois plus cher qu’initialement prévu du boulot de merde. Mais ce n’est pas parce que vous ne la comprenez pas que cette arithmétique est pornographique. C’est plutôt très précisément parce que vous ne la comprenez pas que vous n’êtes pas le Patron des patrons et que, si ce n’est pas déjà le cas, vous allez bientôt devoir vous contenter de ramasser votre salaire par terre. Si j’ajoute, afin que les choses soient bien claires pour tout le monde, que votre patron aura demain encore plus qu’aujourd’hui la possibilité de vous payer avec l’argent de vos impôts et de vos taxes, vous en savez maintenant autant que moi sur la question.

L’Assemblée renforce le statut des stagiaires (TF1 News)

Les stagiaires auront désormais droit aux tickets restaurants. L’UMP, qui voudrait que les stagiaires restent libres de partager, en deux ou en trois selon leur degré de solidarité, un sandwich près du local aux balais, dénonce le caractère « extrêmement coercitif » de la mesure. Et elle a raison : c’est la liberté que la gauche sacrifie sur l’autel de la nutrition.

A bas ce régime !

[Là, le blogueur est descendu lancer la confection d’un cinquième café et s’assurer que son scolaire de fils, qu’il venait de réveiller, déjeunait comme se doit de déjeuner un enfant qui a fait le choix de ne pas naitre en Corée du Nord. Lucy in the Sky, l’épouse, a profité du fait qu’il n’y avait plus rien à faire pour s’aventurer hors de la chambre. Ses premiers mots ont été pour le chat qui, de toute façon, à l’instar de la plupart des citoyens français, ne comprend absolument rien au thaï. Logiquement, il n’a rien répondu.]

Méningite foudroyante à Nice : trois morts ce week-end (RTL)

Pas que je tente par-là de minimiser cette information mais je me suis laissé dire que Nice était une place forte de l’UMP.

Ouganda. « La bouche sert à manger, pas pour le sexe » (Nouvel Obs)

C’est par ces mots que le président ougandais a justifié sa nouvelle loi anti-homosexualité. Mise dans la confidence, Lucy in the Sky a d’abord demandé où se trouvait l’Ouganda (« Ouganda you ti naï ? »). Informée de sa géolocalisation et assurée du fait que, moi, je continuerai contre vents et marées à user de ma bouche, elle a finalement jeté un bref « pen tingtong ! » (il est dingue !) avant de se consacrer à nouveau au chat. Putain, c’est seulement mardi et nous frôlons déjà notre quota hebdomadaire de conversations. A ce rythme, m’est avis que, dès demain après-midi, nous n’aurons plus d’autre choix que de communiquer par le biais de cunnilingus.

Miley Cyrus en concert : entre pseudo fellation et tenues sexy (Nouvel Obs)

Je ne sais pas du tout où j’ai été chercher celle-là mais je vous la livre tout de même (de toute façon, ce blog étant gratuit, je n’ai aucune obligation de qualité envers mes lecteurs) : la « pseudo fellation » est à la fellation ce que le langage des signes est à la parole. Par contre, pour ce qui est de la masturbation, vous préférerez le langage des signes à l’élocution (le « c », le « e » et le « o », je ne vous apprendrai certainement rien, ont la préférence des hommes. Les femmes, quant à elles, parce que plus cultivées et plus ouvertes, préfèrent l’utilisation de toutes les autres lettres).

alphabet_signes

De Miley Cyrus, je ne sais strictement rien.

Municipales: le FN en tête à Forbach (Le Figaro)

Curieusement, Google Actualités a classé cette information germano-allemande dans la catégorie « France ».

Bordeaux : un septuagénaire battu à mort pour un ticket jeté à terre (Le Parisien)

Je n’aurais pas dû lire l’article : j’aurais pu ainsi continuer à croire cet homme avait été tué pour un précieux ticket restaurant et non pour un vulgaire ticket de parking qui ne donne droit à rien.

Ceci dit, on peut s’interroger sur la présence d’une information concernant Bordeaux dans Le Parisien. Quoiqu’il en soit, je vais en profiter pour saluer mes amis girondins : salut, amis girondins.

Au Sénat, Dassault se plaint des conditions de sa garde à vue (Médiapart)

Je me demande si lui faire vivre, depuis le sol, un bombardement aérien ne lui redonnerait pas un sens plus juste des proportions. Ainsi qu’une tout autre image de l’entreprise qui porte le nom de sa famille.

L’Europe a près de trois fois plus de logements vacants que de sans-abri (Le Figaro)

La plupart des SDF que je croise n’ont même pas besoin d’un logement entier. Ils disent tous : « une p’tite pièce, s’il vous plaît ».

Bon, je pourrais continuer comme ça pendant de heures mais il est maintenant 9H25 et le devoir m’appelle. Je dois, par mon travail, aller récupérer l’argent que je verse à l’état sous diverses formes.

Kiev, visages et mines patibulaires

Si l’on part du principe que, dans les domaines de la politique et de la guerre, la vraisemblance s’obtient souvent en faisant une prudente moyenne des propagandes éructées par les différentes forces en présence, on doit plus ou moins en arriver à la conclusion que les manifestants du Maïdan de Kiev ne sont ni intégralement d’authentiques démocrates comme voudraient nous le faire avaler les uns, ni tous, loin s’en faut, d’épouvantables néo-nazis comme tentent de nous le faire gober les autres.

(Photo : Bulent Kilic)

(Photo : Bulent Kilic)

(Photo : Gleb Garanich)

(Photo : Gleb Garanich)

Cosaques isothermes (Photo : Sergei Supinsky)

Cosaques isothermes (Photo : Sergei Supinsky)

(Photo : Ivan Bandura)

(Photo : Ivan Bandura)

(Photo : AFP)

(Photo : AFP)

(Photo : inconnu)

(Photo : inconnu)

(Photo Sergey Gapon)

(Photo : Sergey Gapon)

(Photo : Darko Bandic)

(Photo : Darko Bandic)

Le leurre et l’argent du leurre

Ukraine : Qui est Ioulia Timochenko ? (20 Minutes)

Une dure de chez dur qui, malgré la prison et les mauvais traitements, a toujours refusé de livrer aux autorités le nom de son coiffeur. Le merlan est donc toujours dans la nature, libre de récidiver.

Ioulia Timochenko Avant_Après

Ukraine. Ioulia Timochenko est libre. Réjouissons-nous, mais soyons prudents (Nouvel Obs)

Soyons prudents plutôt que réjouis : maintenant que la dame a toutes les chances de reprendre les rênes du pouvoir, son coiffeur pourrait bien se voir accorder l’immunité. Bref, l’Ukraine n’est pas encore sortie de la merde.

Timochenko. Elle croit possible de rejoindre l’UE (Ouest-France)

Tremblez, Mesdames, tremblez ! Un terrible bourreau capillaire venu des profondeurs glacées de l’Ukraine (un merlan surgelé ?) pourrait prochainement être autorisé à circuler librement en Europe. A moins, bien sûr, que Jacques Dessange et Frank Provost, dans un sursaut patriotique, n’organisent une solide défense sur ce qu’il reste de la ligne Maginot.

Ukraine : Ianoukovitch, destitué par le parlement, dénonce un coup d’Etat (L’Humanité)

Il n’est que justice qu’un type autrefois impliqué dans une tentative de viol collectif (« erreurs de jeunesse ») se fasse maintenant enculer à son tour.

Ukraine : assiste-t-on à un remake de la guerre froide ? (Francetvinfo.fr)

Le meilleur baromètre, c’est la tenue vestimentaire de Poutine : s’il tombe la chemise, c’est que ça va chauffer et s’il la garde sur lui, vous pouvez parier sur un gel des relations.

La Russie conseille de ne pas interférer dans les affaires intérieures ukrainiennes (Quotidien du Peuple)

Une Russie qui conseille de ne pas interférer dans les affaires intérieures ukrainiennes n’est-elle pas déjà une Russie qui interfère dans les affaires intérieures ukrainiennes ?

Nos athlètes doivent-ils quitter Sotchi comme le demande BHL ? (Europe 1)

BHL quitterait-il les plateaux télé si on le lui demandait ?

ND-des-Landes : un projet « conduit dans le respect du droit » (Le Parisien)

Tout le problème vient peut-être de là : le « droit », que l’on hésite presque à écrire sans majuscule tant la notion qu’il recouvre est bouffie de suffisance, a préséance sur les individus, l’environnement et le simple bon sens (j’entends par « bon sens » que, si les aéroports de Genève, de San Diego et de Londres Gatwick, qui accueillent respectivement 14, 18 et 36 millions de passagers, fonctionnent très bien avec une seule piste de trafic, Nantes devrait pouvoir en faire autant et se contenter de son installation existante, quitte à la moderniser).

Salon de l’Agriculture : Bella, la star de l’édition 2014 (RTL)

Vache et star, Bella offre en un seul corps les qualités principales de Ségolène Royal et de Julie Gayet. Si elle entend un bruit de scooter à la nuit tombée, il ne faudra pas qu’elle s’étonne.

Bella_Hollande

« François Hollande est une boîte noire » (Le Point)

Tandis que Valls, son répressif ministre de l’intérieur, est une boîte à pandores.

Algérie : Bouteflika, 76 ans, candidat à un 4e mandat présidentiel (Le Parisien)

Il fait un concours de longévité avec Poutine. Le gagnant, comme il se doit en démocratie, sera déterminé par le crétinisme des électeurs. Un match nul n’est cependant pas à exclure.

Note : les alternances qui n’en sont pas – troquer un Sarkozy goldman-sachsisé contre un Hollande goldman-sachsisé, par exemple – ne valent guère mieux. Mais elles ont au moins l’avantage de favoriser une juste répartition des illusions et des richesses : le peuple a le leurre et Goldman-Sachs a l’argent du leurre.

Notre-Dame-des-Landes : le maire de Nantes porte plainte contre X (Nouvel Obs)

Pourquoi s’en prendre à l’antépénultième lettre de l’alphabet alors qu’il serait bien plus simple de commencer par A comme Ayrault ?

Sondage. L’Eglise et la famille : les catholiques français veulent du changement (Le Parisien)

Qu’ils essaient donc l’athéisme et le célibat s’ils veulent une véritable transformation et d’authentiques ébranlements.

L’incident diplomatique qui refroidit les relations franco-marocaines (Le Parisien)

Cet incident diplomatique est une accusation de torture lancée par une ONG française contre la Direction générale marocaine de la surveillance du territoire. Là où ça devient intéressant, si je puis dire, c’est que Rabat et Paris, qui n’ont souvent qu’un chœur pour deux, réclament d’une même voix que « toute la lumière [soit] faite » sur les accusateurs plutôt que sur les accusations. Il fut une époque où la France exportait la philosophie des Lumières mais ça, c’était avant l’invention des ampoules et des enflures.

Le VRP Le Drian part au Qatar en croisant les doigts (Le Point)

Croiser les doigts ne sert à rien. Les Qataris ont toujours préféré les ministres français versés dans la supersucion plutôt que dans la superstition. Ne voyez cependant aucune vulgarité là où il n’y en a pas : ceci n’est pas une pipe, c’est de la diplomatie économique.

JO : du porno gratuit si les USA gagnent (Europe 1)

Ce si pourrait finalement bien être une pipe.

Mais pourquoi Bernard-Henri Lévy suscite-t-il tant de haine ? (Atlantico)

De la haine, BHL n’en suscite pas « tant » : il n’en éveille que le volume très exact qu’il mérite. En cela d’ailleurs, et en cela seulement, nul ne peut le taxer d’être un imposteur.

Quand un candidat FN de Lens utilise le programme du candidat de Brest… (Atlantico)

Le plus remarquable dans cette information n’est pas tellement d’apprendre que des consanguins se plagient allègrement. C’est plutôt de découvrir que le candidat FN de Lens est toujours dans le « provisoire » et qu’il « travaille encore avec ses colistiers sur le programme ». Autrement dit, à quatre petites semaines des élections municipales, le mec ne sait toujours pas quelle politique il mettra en place en cas de victoire. Je ne voudrais pas faire d’amalgame aussi exagéré qu’inutile mais la Wehrmacht était bien mieux organisée que ça.

Aude : un garçonnet disparu sain et sauf (Le Figaro)

Le garçonnet n’a bien évidemment pas « disparu sain et sauf » mais a été retrouvé dans cet état-là. Ce qui a disparu, et dont on est toujours sans nouvelles bien que les nouvelles soient la spécialité du Figaro, c’est le Petit Robert.

Le pape François passe un « savon » à ses cardinaux (Le Figaro)

J’ai tenu jusqu’à la huitième ligne, dans laquelle il est question d’un Jésus qui serait descendu du ciel. A partir de là, l’histoire m’a immédiatement paru bien trop invraisemblable pour que j’envisage de poursuivre ma lecture. La littérature fantastique, décidemment, ce n’est pas mon truc.

L’Ukraine a choisi un nouveau destin (Le Figaro)

J’aime ces titres grandiloquents, pleins de « destin » et autres mots définitifs, qui, pendant une seconde, vont font presque croire au droit des peuples à décider d’eux-mêmes au-delà du temps qu’il est nécessaire aux grands financiers de cette planète pour prendre une douche, enfiler un costard et sauter dans le premier avion.

« Les conférences encouragent les femmes à la frivolité » (Le Figaro)

Si mes souvenirs sont exacts, et je ne vois pas pourquoi ils ne le seraient pas, d’autant plus que je viens juste de vérifier qu’exacts ils l’étaient, le Kama Sutra use d’ailleurs du mot « congrès » en lieu et place de « coït ». Ce dont, soit dit en passant, je me fous comme de ma première chemise (ah, la fine allusion à BHL et Poutine), même si j’admets beaucoup aimer la presque homophonie entre « coït » et « do it ».

Hollande se réjouit d’avoir reçu un « bon accueil » au salon de l’agriculture (Le Figaro)

« Lorsqu’un homme jouit en même temps de plusieurs femmes, cela s’appelle le congrès du troupeau de vaches. » – Kama Sutra, Des différentes manières de se coucher, et des différentes sortes de congrès.

DakhaBrakha (Live 2013)

DakhaBrakha sur Sergeant Pepper Times :

The Khmeleva Project (DakhaBrakha & Port Mone)

DakhaBrakha

Du nuoc-mâm, des coprolithes et des talibans utérins

Le Printemps Français s’attaque aux bibliothèques (Nouvel Obs)

Printemps français bibliothèques

Le témoignage choc d’une ex-Femen (Le Figaro)

Une des critiques parmi les plus fortes que formule cette ex-Femen « déçue » – qui, du reste, rejette la méthode mais non l’idéologie du groupe mammoféministe – peut s’appliquer à n’importe quelle organisation politique ou religieuse : pour être pleinement accepté, il faut abandonner son libre-arbitre, son « esprit critique » et apprendre « les principes fondamentaux » et la batterie complète des éléments de langage afin de pouvoir les recracher « mécaniquement comme une leçon apprise sur le bout des doigts ». En cela le témoignage de cette femme, qui n’a à mes yeux rien du choc promis dans le titre, n’est pas tant une condamnation des Femen en particulier qu’un réquisitoire contre le panurgisme. Que le troupeau se nomme Femen, UMP, PS, FN, Manif pour Tous, islam, christianisme ou bien patrie n’a aucune espèce d’importance.

Il se pourrait même fort que les plus moutonniers des moutons soient finalement ceux qui se voudraient les plus libres et qui hurlent le plus fort contre ce qu’ils appellent la « pensée unique » : peu importe les tribus auxquelles appartiennent ces derniers, à l’intérieur de celles-ci ils usent unanimement des mêmes mots et des mêmes codes pour dénoncer la conformité qu’ils exècrent et nous vendre leur supposée différence. Ceci est particulièrement flagrant chez les groupuscules actuellement à la mode, des antisionistes aux ultranationalistes en passant par les pro-machins et les anti-trucs. Il arrive même – et c’est peut-être pour cela que des entités prétendument ennemies finissent par marcher côte à côte lors d’un jour de colère – que les différentes chapelles, dans un bel ensemble, recrachent des slogans si semblables qu’on les croirait utérins.

L’imagination n’est peut-être pas au pouvoir mais, ces temps-ci, la consanguinité est indéniablement dans la rue.

Dassault : pourquoi les juges veulent l’entendre (BFMTV)

Parce qu’il est un coprolithe à la tête d’un système putride. Mais ça, aucun journal ne l’écrira jamais aussi clairement. Ne serait-ce que parce que Dassault pourrait bien en être le propriétaire, sinon le rédacteur-en-chef.

[Vous aurez noté que, pour me différencier, j’ai opté pour « coprolithe » et « putride » en lieu et place des rebattus « vieille merde » et « pourri ».]

François Hollande douche les espoirs de Renault et PSA de revenir rapidement en Iran (La Tribune)

Soit il croit que les bagnoles françaises fonctionnent à l’uranium enrichi et pourraient par conséquent être détournées de leur fonction première par les Iraniens, soit il s’est fait sérieusement tirer les oreilles par Obama. Qui, en plus d’être président des Etats-Unis, est également le VRP de General Motors et de Ford.

Une clé USB pour écolier renvoie vers des sites pornographiques (France Info)

D’une, la clé USB en question ne renvoie pas vers « des sites pornographiques » mais vers un seul site. D’autre part, et c’est peut-être pour cela que le Printemps français et la Manif pour tous n’ont pas réagi à cette information, ce site, en ne proposant que des images de vrais hommes emboutissant avec une concentration non feinte de vraies femmes aux mines indubitablement satisfaites, est parfaitement conforme à la sexualité genrée telle que définie une bonne fois pour toutes par les dieux, leurs prophètes et leurs disciples.

Femen : un député UMP parle de « secte » (BFMTV)

Il n’a peut-être pas entièrement tort. D’un autre côté, on a vraiment l’impression d’entendre une armée se foutre d’un commando.

Copé dénonce Tous à poil, un livre pour enfants (Europe 1)

Je peux tout à fait comprendre qu’un livre poilant ébouriffe un type dégarni.

Marine Le Pen sur la croissance : l’économie fait du « sur-place » (Direct Matin)

Le programme de SuperMarine est toujours un peu confus : soit elle vante le sur-place et blâme l’étranger, soit elle critique le sur-place et célèbre ce qui se fait ailleurs. En l’occurrence, et j’y vois comme une synthèse aboutie de ses contradictions, elle nous propose de rejoindre « la croissance mondiale » (dont la France est « coupée ») en nous repliant sur nous-mêmes et en fermant les frontières. Elle appelle cela le « patriotisme économique assumé » – ce qui, accordons-lui ce point, sonne mieux que « je taxerai méchamment les produits étrangers ». Si cette bonne femme arrive un jour au pouvoir, c’est le père d’une très modeste famille franco-asiatique qui vous le dit, j’entre en résistance économique et j’utilise des pigeons voyageurs pour, sous le couvert de la nuit, me faire livrer ni vu ni connu du nuoc-mâm bon marché directement depuis Phu Quoc. Et les exportateurs français feront bien de m’imiter s’ils veulent que leurs produits échappent aux mesures de rétorsion que ne manqueront pas de prendre tous les sauvages échaudés de ce monde.

Barrières douanières

Hollande salue la « confiance retrouvée » (Les Echos)

Je n’ai pas lu l’article mais je suppose qu’il ne fait pas référence à la confiance perdue sur le trajet entre le domicile conjugal et l’appartement de sa maîtresse.

L’appel d’Henri Guaino aux politiques et aux médias (Le Figaro)

« Dans ce texte solennel, le député UMP des Yvelines s’inquiète de l’atmosphère délétère dans laquelle vit la société française. Notamment la propagation d’une culture du rejet et du mépris de l’autre. »

Et c’est du reste pour mieux montrer son extrême aversion pour le « rejet et le mépris de l’autre » que l’auteur du célèbre discours raciste prononcé par Sarkozy à Dakar était de la dernière manif homophobe en date.

Versailles : un « dangereux » prédateur sexuel mis en examen (JDD)

Se pourrait-il donc qu’il y ait aussi d’inoffensifs prédateurs sexuels ?

Rapprochement des deux Corées : quelles conséquences ? (JOL Press)

Un tel rapprochement provoquerait une baisse des ventes d’armes capitalistes et communistes aux deux frères ennemis et aurait donc, aussi curieux que cela puisse paraitre, des conséquences sur les causes.

59% des Français favorables à une restriction des conditions de circulation et d’installation des Européens dans le cadre des accords de Schengen (Atlantico)

Les Français qui ont répondu à ce sondage ont-ils compris que, si la circulation et l’installation des citoyens européens en France devaient être restreintes, leur propre liberté de circuler et de s’installer en Europe serait par conséquent elle aussi restreinte ? En d’autres termes, a-t-on affaire à des crétins incapables de voir au-delà des points d’interrogation ou à des crétins d’une lucidité telle qu’ils sont prêts à se mettre eux-mêmes en quarantaine pour ne pas être tentés d’aller contaminer leurs voisins ?

Manifestations de droite contre manifestations de gauche, quelle différence ? (Atlantico)

Ben, à la différence notable des antifascistes, dont il faut bien dire qu’ils défilent souvent pour s’opposer à la liberté d’expression de l’extrême-droite, je n’ai pas souvent vu de manifestations de gauche dont l’objectif était de contester les droits de telle ou telle communauté, surtout en se revendiquant d’un être suprême dont l’existence reste à ce jour bien moins plausible que celle du Yéti.

Vatican. Une « Saint-Valentin » festive avec le pape (Le Télégramme)

A chacun son approche, certes, mais en ce qui me concerne, bien que je ne fête jamais ce jour-là pour des raisons qui tiennent autant du je-m’en-foutisme que du refus d’une consommation aussi inutile que ridicule, je ne vois pas du tout ce qu’une Saint-Valentin sans drogue, sans alcool et sans sexe, en compagnie d’un latiniste superstitieux à qui le port d’une robe donne mauvais genre, peut avoir de « festive ».

Le cerveau perçoit le smiley comme un vrai visage (Le Figaro)

Faut dire que, si l’on fait abstraction du sourire, on dirait la gueule de Copé tout crachée.

L’UMP s’indigne contre un «Copé-bashing» (Le Figaro)

Je propose que nous dénoncions tous le dénigrement dont Copé est victime en lui demandant de faire une minute de silence.

Majorité opprimée (Woman is the nigger of the world ?)

Un court-métrage français de 2010 dont je n’aurais peut-être jamais entendu parler sans un journal anglais (The Guardian) et un ami franco-ibéro-argentino-thaïlandais (il se reconnaitra).

Ce film, pour mieux dénoncer la misogynie, repose sur une inversion des rôles : les femmes dominent totalement la société et ce sont les hommes qui sont victimes du sexisme, ordinaire et moins ordinaire. Il est bien sûr exagéré en ce sens qu’il condense tout un éventail d’abus plus ou moins ignobles sur une seule journée. Exagéré, il l’est probablement aussi parce qu’il part du principe qu’une société dominée par les femmes serait aussi crétine que celle où les hommes font réellement la pluie et, plus rarement, le beau temps. Mais il l’est uniquement pour être plus effrayant et pour mieux nous alerter. Un bon point de départ pour une réflexion sur ce que nous faisons subir aux femmes, parfois (souvent ?) sans même nous rendre compte que nous les blessons.

Insurrections, valses-hésitations et perturbation mentale

Pourquoi l’ABCD de l’égalité inquiète les parents (La Croix)

Je ne voudrais pas dire inutilement du mal de catholiques et de musulmans déjà rendus passablement anormaux par leurs croyances débiles et leurs valeurs archaïques mais il se pourrait fort que l’égalité hommes-femmes inquiète l’un des parents bien plus que l’autre :

ABCD_Egalité

Quand les femmes témoignent de leur peur de marcher seules dans les rues (France Info)

En fait, si les femmes marchaient vraiment « seules dans les rues » ou si elles n’y croisaient rien de plus dangereux que des homosexuels, elles n’auraient absolument rien à craindre pour leur sécurité. Ce qui les met en danger est d’avoir à partager la chaussée avec quelques-uns de ces mâles hétérosexuels que les bigots de toutes origines nous décrivent comme le summum de la normalité.

Béatrice Bourges a-t-elle réussi à faire trembler l’Élysée ? (Boulevard Voltaire)

Béatrice Bourges, la cheftaine du groupuscule ultra-homophobe Printemps Français, nous avait bruyamment promis au soir du 26 janvier « une grève de la faim jusqu’à la destitution du président François Hollande ». A peine huit jours plus tard, peut-être profondément déstabilisée par des visions d’hosties nappées de caviar, elle crie « pouce ! » et décide de s’alimenter à nouveau. Conclusion de Boulevard Voltaire, tombé en pâmoison devant la courageuse dame : « Béatrice Bourges a tenu bon. »

Bon, on lui dit maintenant que François Hollande est toujours plus ou moins président ou on attend qu’elle ait fini de saucer son assiette en porcelaine de Limoges ?

La Manif pour tous doit assumer son rôle de garde-fou ! (Boulevard Voltaire)

Autant engager des aliénés pour assurer la conciergerie de l’asile.

Les musulmans en tête de la manifestation pour tous (FdeSouche)

Si la Manif pour tous, que l’on sait essentiellement composée d’individus catholiques et/ou d’extrême-droite, a invité des musulmans à la rejoindre, c’est uniquement pour grossir les rangs et si elle a placé ceux-ci en tête du cortège, c’est seulement pour tenter de se donner une image d’ouverture et de pluralisme. Cependant, comme en témoignent les commentaires des lecteurs du site nationaliste FdeSouche (mais les remugles sont les mêmes sur la plupart des sites pro-Manif pour tous, dont le Boulevard Voltaire dont nous causions plus haut), il ne faudrait surtout pas que les Français musulmans et les musulmans de France s’imaginent que défiler au côté des catholiques et des souchiens fait subitement d’eux des êtres humains à part entière aux yeux de leurs nouveaux (et très provisoires) copains de jeu. Morceaux choisis :

FDS_MPT_1FDS_MPT_2FDS_MPT_3FDS_MPT_4FDS_MPT_5FDS_MPT_6FDS_MPT_7

Quand le retour en force du mot réactionnaire trahit les fantasmes de la gauche de rejouer symboliquement la Terreur (Atlantico)

Inversement, on peut aussi se demander si le retour du mot « Terreur » ne trahit pas les fantasmes des réactionnaires.

Il n’y a pas de théorie du genre à l’école… mais c’est bien pire (Atlantico)

L’auteur de cet article est un type physiquement très laid, tellement laid même que sa laideur ne peut être que le fruit d’un choix. Jamais le hasard n’aurait pu être aussi cruel envers un être humain. Il va cependant sans dire que je vous serais reconnaissant de ne pas voir une ignoble attaque personnelle dans mes propos alors qu’ils sont la critique la plus impartiale que vous ne rencontrerez jamais du texte commis par le disgracieux machin dont, du reste, je ne serais pas étonné d’apprendre que le seul fait d’exister valut autrefois à son innocente mère d’être noyée sous les quolibets.

Bernadette Chirac : « Un président de la République célibataire, cela doit être difficile » (Gala)

Je ne vois pas du tout pourquoi un président célibataire devrait être difficile. Par contre, j’imagine très bien comment cela doit être très dur.

Bosnie : émeutes contre la pauvreté et le chômage (Nouvel Obs)

Voilà enfin une insurrection – avec, excusez du peu, palais présidentiel incendié – menée  par des gens qui ont toutes les raisons de s’insurger et qui, accessoirement, ramène les actuels défilés parisiens à leur juste valeur : de la simple perturbation, mentale.

Le Pen a un patrimoine « parfaitement transparent » (Europe 1)

Qui peut donc croire que le bunker du vieux a des murs de verre ?

Hollande: « L’islam est compatible avec la démocratie » (7 Sur 7)

Ce n’est pas parce que le coran, en tant que livre, est compatible avec une étagère de bibliothèque municipale que l’islam est soluble dans la démocratie (demandez donc à Jabeur Mejri si vous ne croyez pas en moi). Rappelons qu’il a fallu que les Révolutionnaires de 1789 dessoudent un certain nombre de curés pour que le catholicisme se tienne enfin à carreau (« Vous n’arriverez à rien si vous ne déchristianisez la Révolution », disait fort justement Mirabeau). Je n’invite bien sûr pas les démocrates tunisiens à zigouiller dans la joie et l’allégresse de l’imam superflu. Une telle mesure, en plus d’être illégale malgré son caractère hautement prophylactique, mettrait en danger la vertu des vierges qui résident au paradis (on a déjà assez de viols ici-bas sans que l’on exporte la pratique dans l’au-delà). En outre, de par mon athéisme exacerbé, je suis pétri de cette non-violence qui échappe totalement aux religieux qui en ont pourtant fait leur fonds (fond ?) de commerce. Cependant, disait Lao Tsu dans un texte apocryphe, il est des coups de pelle derrière les oreilles qui vous changent parfois la vie.

Sotchi 2014 : les 22e Jeux olympiques d’hiver sont ouverts (Le Parisien)

Ouverts mais tellement peu tolérants qu’on en vient à croire qu’il est des synonymes que tout oppose.

Famille : la valse hésitation du gouvernement (Boursorama)

Napoléon a lui aussi connu une valse-hésitation que, plus tard, des historiens au vocabulaire très limité qualifieront à tort de retraite de Russie. Même chose pour la non moins célèbre valse-hésitation de Dien Bien Phu que l’on nous sert aujourd’hui comme une retentissante défaite.

Vincent Peillon : « Arrêtons d’opposer plaisir et effort à l’école » (Le Monde)

Tout à fait. On peut à la fois se masturber dans les toilettes du préau et fournir un travail soutenu en classe.

Karachi : l’étau se resserre autour d’Edouard Balladur (Le Figaro)

L’étau, ce n’est pas mal mais si vous n’êtes pas au premier rang, vous ne verrez pas grand-chose. Tandis que la corde ou la guillotine…

Les maisons de retraite coûtent plus aux retraités que ce qu’ils ont (Europe 1)

Vivre coûte aussi parfois à certains vivants beaucoup plus que ce qu’ils ont.

Free Jabeur

Free_Jabeur_Mejri_1

Opération 100 dessins pour Jabeur

Site de son comité de soutien (où vous trouverez nombre d’infos et de liens)

Free_Jabeur_Mejri_0

Un chat et trois clous peuvent sauver des vies

En tout premier lieu, je voudrais dire que je suis soulagé que « l’Affaire Dieudonné » se tasse enfin. Ces derniers temps, je n’osais plus bander tellement j’avais peur que mes érections, pourtant légitimement sanctionnées par un mariage en bonne et due forme, passent pour des saluts nazis du dernier vulgaire.

Manif pour tous : Valls ne tolérera « aucun débordement » (Le Parisien)

Des débordements, il y en aura probablement quelques-uns en fin de parcours : on ne peut pas lâcher dans la rue des milliers de types pleins jusqu’au méat et espérer qu’aucun d’entre eux ne renversera la moindre goutte.

Ceci dit, hormis la corrida, sa propre gueule et l’incompétence du gouvernement (dont il s’accommode très bien tant elle met en valeur ses amples effets de manche – que l’on nous sert trop souvent comme de l’efficacité), Valls ne semble pas supporter grand-chose ces temps-ci.

La compagnie Air France choquée par la quenelle de syndicalistes (20 Minutes)

Putain, v’là que ça recommence avec les quenelles ! Bon, ben il faut que je me fasse une raison et que j’avertisse ma femme que je ne vais pas pouvoir reprendre ma vie sexuelle à l’endroit exact où je l’ai léchée.

Valls promet la « sévérité » en cas de débordements (Le Monde)

J’ai autrefois connu une dominatrice qui tenait exactement le même discours.

Manifestation pour le droit à l’avortement : IVGistes de tous les pays, unissez-vous ! (Nouvel Obs)

« IVGistes », voilà un mot d’un tel ridicule qu’il pourrait me faire rejoindre la fraction armée des anti-avortement.

Trierweiler aurait déploré le « manque d’élégance » de l’Elysée (Nouvel Obs)

Soit elle pensait à son ex-mec et s’est donc très mal exprimée, soit elle parlait de l’architecture du bâtiment et son point de vue se défend.

Valls : « J’en appelle à un réveil de tous les républicains » (Nouvel Obs)

En ce qui me concerne, cet appel, publié à 7h22 selon le Nouvel Obs, est venu beaucoup trop tard : mon chat, fort justement inquiété par une épouvantable odeur de brûlé, m’avait déjà réveillé à 5h20.

Cela étant, je note tout de même que Valls, qui dénonçait l’apparition d’un Tea Party à la française, a eu la décence de ne pas pousser la démagogie jusqu’à en appeler aux buveurs de café.

Pour continuer à peser, la Manif pour tous élargit ses revendications (Francetvinfo)

La grosse Boutin ne constitue donc plus une tare suffisante ?

La « Manif pour tous » redescend dans la rue (BFMTV)

Et non, la manif ne passera pas par Montreuil. C’est juste Christine Boutin qui s’assurait auprès des déménageurs que tout était prévu pour l’amener sans encombre au niveau de la chaussée.

[Oui, je sais. Mais vous n’êtes pas non plus en train de lire Le Monde ou La Croix, n’est-ce pas ?]

« Théorie du genre » : aux origines de la folle rumeur (Nouvel Obs)

« Aux origines de la folle rumeur » est Farida Belghoul, une femme qui dénonce les tentatives du gouvernement de « rééduquer nos enfants » mais qui, dans le même temps, lance une initiative pour que les femmes cessent de porter ce que bon leur semble (jupes, robes, shorts ou pantalons) et s’en tiennent au seul vêtement qu’Elle-Même juge convenable : la robe, et rien que la robe. Bref, si je devais avancer une théorie, je dirais que la dame est du genre didactique.

Farida Belghoul : « La théorie du genre avance à visage masqué » (Zaman France)

C’est par pudeur, Farida, c’est uniquement pour protéger cette pudeur qui te plait tant que la théorie du genre se dissimule derrière un chaste niqab. Tu n’aurais pas voulu, n’est-ce pas, qu’elle vienne le visage lubriquement découvert et les fesses moulées dans un de ces Levi’s qui est comme une fenêtre ouverte sur une salle de bains ?

Les deux adolescents candidats au djihad mis en examen (La Croix)

A la question « pourquoi êtes-vous donc partis pour la Syrie ? », je leur conseille de répondre : « ben, nous, en téléspectateurs obéissants, on a cru à tout ce que nous disaient Fabius, TF1, BFMTV et consorts sur la liberté, la démocratie et la nécessité absolue de renverser Bachar Al-Assad par les armesSi les djihadistes ne sont plus en odeur de sainteté, ce n’est pas notre faute.»

Adultes surdoués : comment les reconnaître ? (Direct Matin)

Ils absorbent le café par intraveineuse, fument comme des pompiers, râlent à longueur de temps, ont un chat capable de prévenir les incendies et sont complètement inadaptés au monde qui les entoure. Certains d’entre eux vont même jusqu’à bloguer bien en deçà de leurs capacités réelles afin de passer aussi inaperçus que leur narcissisme le leur permet.

Le cortège parisien de la Manif pour tous s’est élancé (Le Figaro)

S’élancer suggère une vitesse qui, s’ils ne mettent pas bientôt la pédale douce, risque d’être fatale à la Boutin. D’un autre côté, une croix portée à l’horizontale par une demi-douzaine de néo-nazis bien musclés pourra toujours faire office de brancard rudimentaire. Et puis s’il se trouve que l’un d’eux a trois clous dans la poche, ils devraient pouvoir l’arrimer de manière satisfaisante.

[Je suis vraiment une merde, hein ?]

La une peu flatteuse du Guardian sur Hollande (Le Figaro)

Il fait sa Boutin ou quoi ?

Hollande_Guardian