Quelle vie je mène !

Aujourd’hui, en fin d’après-midi, alors que je grignotais un biscuit fourré au chocolat, et je ne saurais vous dire ce qui a motivé cet élan soudain, j’ai couru à l’étage attraper mon appareil photo avant que le soleil ne disparaisse complètement derrière la butte.

Et, pendant que mon fils me disait quelque chose que j’avoue ne pas avoir saisi mais que je lui demanderai de répéter au dîner, j’ai pris une poignée de photos.

De retour dans ma petite étude sise sous la pente est du toit, et je ne saurais pas non plus vous dire ce qui a motivé ce deuxième élan, j’ai ouvert des logiciels, mis une copie d’une des photos en noir et blanc, réduit la taille d’une autre copie de la même photo, amélioré un brin la netteté de l’une et de l’autre copies et, enfin, collé la copie en couleur sur la copie en noir et blanc.

A l’issue de ces manipulations, je tenais donc ce que l’on appelle un collage. Sauf que, vous l’aurez certainement noté, je n’ai pas utilisé de colle.

Je vous livre la chose, que j’ ai intitulée « Bien au chaud » :

Bien au chaud, 28 novembre 2013

Bien au chaud, 28 novembre 2013

Là où intervient l’incroyable coïncidence, je vous jure que je n’avais rien planifié et que je n’ai découvert le concours de circonstances qu’au moment de classer la photo dans le dossier où je classe de telles photos, c’est que ce collage, qui est, pour autant que je m’en souvienne, mon deuxième collage à prétention artistique, a été réalisé 2 ans jour pour jour, et presque heure pour heure, après mon premier collage à prétention artistique. Et les deux fois, tenez-vous bien, j’étais en pantoufles.

Ça met sur le cul, non ?

En Pantoufles, 28 novembre 2011

En Pantoufles, 28 novembre 2011

Revue de presse garantie sans Copé

En Grande-Bretagne, les rapports sexuels en baisse de 20 % en une décennie (Big Browser – Le Monde)

C’est une conséquence directe du capitalisme à l’anglo-saxonne : soit les individus sont au chômage et déprimés, soit ils bossent comme des malades et sont épuisés. Dans tous les cas de figure, ils sont trop emportés par le tourbillon de leur petite vie pour songer au bénévolat.

Les prostituées sont-elles libres ou aliénées ? (Le Monde)

Aliénées, bien évidemment. C’est d’ailleurs pour cette raison que le législateur, soudain soucieux du bien-être de quelqu’un d’autre que lui-même, cherche à abolir la prostitution.

Et vous allez voir que, emporté par le flot impétueux de la compassion, il va interdire le travail à la chaîne dans les usines et aux caisses des supermarchés avant la fin de l’année.

Le FN reste « dangereux pour la démocratie » pour une majorité de Français (Le Monde)

Ils sont 59 % à penser cela. Mais, c’est un autre sondage qui le dit, ils sont 42 % à être prêts à voter pour le Front National aux prochaines élections.

Le total de 101 %, je vous l’accorde, témoigne de la confusion totale qui règne dans certains esprits. Mais il indique aussi très clairement le pourcentage d’individus qu’il faut immédiatement fusiller pour retrouver un semblant de cohérence et un total qui n’excède pas le nombre d’habitants.

Nouvelle hausse des péages le 1er février 2014 (DéplacementsPros.com)

L’an dernier – autrement dit, dans une autre vie – la Cour des Comptes a, une fois de plus, tiré la sonnette d’alarme : les grands groupes à qui l’état a vendu les autoroutes à vil prix (14 milliards d’euros au lieu de 24) font ce qu’ils veulent, échappent à tout contrôle, imposent des augmentations de tarifs supérieures à l’inflation (c’est encore le cas cette année) et, surtout, n’utilisent jamais leurs bénéfices pour compenser les investissements ou faire baisser les tarifs puisque l’absence de tout contrôle les autorise à compenser le moindre investissement par une hausse immédiate des tarifs. Bref, on est dans « un modèle [qui] ne peut donc qu’aboutir à une hausse constante et continue des tarifs » et qui, cela coule de source, « ne permet pas de garantir que les intérêts des usagers et de l’Etat soient suffisamment pris en compte ». En d’autres termes, les trois grands groupes qui exploitent la plupart des autoroutes françaises, et qui ne cessent de dégager des bénéfices malgré la baisse de fréquentation, nous enculent individuellement et collectivement.

Il existe cependant une solution évidente, que je m’empresse de vous livrer : que tous ceux qui sont pour le désengagement de l’état et l’avènement du secteur privé dans tous les domaines soient contraints de n’utiliser que les autoroutes et, bien sûr, d’en assumer seuls et dans la joie les coûts brutaux. Les autres pourront utiliser gracieusement le réseau de leur choix. Il leur sera seulement demandé de s’abstenir de faire des doigts d’honneur à leurs généreux mécènes quand ils les doubleront aux péages.

PSA : Philippe Varin touchera une retraite chapeau de 21 millions d’euros (Le Figaro)

A mon avis, toucher 21 millions d’euros pour avoir pris en main un groupe automobile dans la merde et l’y avoir enfoncé encore plus profondément signale que les losers, après des décennies d’ostracisme, sont enfin à la mode. Je crois que je vais profiter de l’air du temps pour me remettre à écrire de la poésie minable. D’ailleurs, je tiens déjà mon premier vers, mon tout premier pas vers la fortune et la gloire : « les sanglots longs des violents capitalistes bercent mon cœur d’une langueur affairiste ».

Centrafrique : Paris prêt à intervenir militairement (Le Figaro)

Envoyer l’armée pour rétablir l’ordre dans un département français va créer un mauvais précédent, lourd de conséquences pour le reste du territoire, à commencer par les banlieues parisiennes, Marseille et la Bretagne.

Céline Dion à Bercy : pourquoi les places sont si chères (Le Figaro)

C’est pour s’assurer que le moins de monde possible soit exposé à sa « musique ».

Violences dans les stades: « Les supporters qui débarquent alcoolisés sont un réel problème » (20 Minutes)

Croire que la sobriété les rendrait moins crétins est, de très loin, le truc le plus optimiste que j’ai lu de toute la semaine.

Le mystère des talents de chasseur de l’hippocampe enfin percé (20 Minutes)

Je connaissais bien sûr l’hippocampe normal mais, jusqu’à ce matin, je n’avais jamais entendu parler de « l’hippocampe enfin percé ». Et je ne serais pas surpris d’apprendre que lui ignore tout de mon existence.

Jean-Vincent Placé : « On n’a pas été élu pour faire une politique sociale-libérale ni centriste » (Atlantico)

Ce monsieur Placé eut pu faire une phrase plus courte et, par conséquent, bien plus en adéquation avec les 2 % de voix recueillies par son parti (Europe Ecologie-Les Verts) : « On n’a pas été élu. »

L’Afghanistan envisage de rétablir la lapidation en public pour punir l’adultère (Huffington Post)

Négocions pour qu’ils retransmettent les lapidations à la télé, entre deux longues plages de pub pour des assurances-vie, des contrats obsèques et des plats préparés que même un veuf musulman peut foutre tout seul dans un four à micro-ondes, et personne ne pourra dire que nous avons occupé l’Afghanistan pour rien.

PSA : Philippe Varin renonce à ses 21 millions d’euros de retraite (Planet.fr)

Moins multiplié par moins égalant plus, il se pourrait fort qu’un loser qui capitule se rapproche dangereusement de la victoire.

« Quand je vois des gamines qui regardent des images pornographiques… » – Geneviève de Fontenay

La justice ferait bien de se pencher sur le cas de cette vieille peau : pour voir « des gamines » en train de mater des « images pornographiques », faut traîner dans des coins pas nets. Ou, pire encore, tenir la télécommande.

Les risques que fait courir la loi de programmation militaire en prévoyant de confier au privé la surveillance des citoyens français (Atlantico)

C’est toujours marrant de voir un journal archi-libéral se méfier du libéralisme.

Mais c’est encore plus amusant de le voir s’inquiéter d’une surveillance généralisée qui est pourtant la conséquence naturelle de la très extrême fermeté que lui et ses lecteurs ne cessent de réclamer à longueur de colonnes et de commentaires. Comme quoi les crétins qui exigent l’Ordre et la Sécurité découvrent toujours trop tard que les miradors gâchent aussi leur paysage.

Mauvaise habitude. Un tiers des enfants de moins de 3 ans mangent devant un écran (Atlantico)

Atlantico, journal de toutes les contradictions, en est maintenant à s’inquiéter que des parents forment très tôt leurs enfants à cette consommation forcenée que le libéralisme nous décrit pourtant comme La solution à la crise économique.

L’illettrisme touche davantage les seniors que les jeunes (Le Figaro)

En outre, c’est « en Ile de France que l’on trouve la plus forte proportion de personnes […] qui éprouvent des difficultés à l’écrit ».

Inutile de vous dire que cette info passe très mal auprès des lecteurs du Figaro, en majorité vieux et franciliens. D’aucuns, touchés en plein cœur, y vont même de leur plus belle plume pour rejeter la faute sur les immigrés. Hélas, sans succès :

Capture Figaro

Le chat reconnait la voix de son maître, il choisit juste de l’ignorer (20 Minutes)

Je fais partie de ces maîtres qui reconnaissent le miaulement de leur chat et obéissent au moindre de ses ordres. C’est plus fort que moi.

Consommation de drogues chez les jeunes : quels sont les risques ? (Metro News)

Qu’il en reste moins pour les types qui, comme moi, sont entre deux âges.

Retour de Burger King en France : et vous, qu’en pensez-vous ? (Metro News)

Dynamite

Don du sang : des mesures de sécurité « très élevées » (Metro News)

Il est, par exemple, totalement interdit à Laurent Fabius de s’approcher d’un centre de transfusion sanguine.

Faut-il croire aux orgasmes cérébraux provoqués par Internet ? (Atlantico)

Je suppose que oui puisque mes lecteurs et lectrices en éprouvent parfois.

Tiens, je n’ai pas parlé de Copé.