Nacktkultur

Si vous entrez le nom de Gerhard Riebicke dans un moteur de recherche et que vous vous en tenez au français et à l’anglais parce que vous ne lisez pas l’allemand, vous ferez très certainement remonter à la surface un certain nombre de photographies en noir et blanc ou en sépia mais assez peu d’éléments biographiques (Riebicke n’a pas de page sur Wikipédia, quelle que soit la langue consultée).

De cet individu, j’ai appris peu de choses, hormis qu’il naquit en 1878, qu’il poussa son dernier soupir en 1957 et que, notamment dans les années 20 et 30, il photographia les nudistes allemands non sans une certaine compulsivité. Je suppose que, comme beaucoup d’Allemands de l’époque versés dans le naturisme, Riebicke fut fortement influencé par Nacktkultur (Culture du nu), un ouvrage publié en 1893 par Heinrich Pudor – un type de par ailleurs tellement taré que, plus tard, il alla jusqu’à soupçonner les nazis de tolérance envers les juifs.

Je n’en mettrais pas ma main au feu mais il m’a semblé comprendre de quelques documents allemands que j’ai rapidement consultés que Riebicke fut l’illustrateur d’un autre grand best-seller du naturisme allemand : Der Mensch und die Sonne (L’Homme et le soleil) d’Hans Suren. Publié pour la première fois en 1924, cet ouvrage fut révisé en 1936 afin d’inclure quelques délires raciaux et de nombreuses citations tirées de Mein Kampf. La nouvelle version, intitulée Mensch und Sonne – Arisch olympischer Geist (Homme et soleil – L’esprit olympique aryen), fut très appréciée du Führer.

Der Mensch und die Sonne

Le naturisme, tellement en vogue dans l’Allemagne pré-hitlérienne qu’il avait ses écoles, ses centres (plutôt socialistes) et ses magazines, fut d’abord interdit par un arrêté de 1933 (« Le naturisme supprime la pudeur naturelle de la femme et ôte à l’homme tout respect de la femme, portant de ce fait atteinte aux fondements de toute culture digne de ce nom », disait Herman Goring) pour finalement être toléré en 1935, notamment sous l’influence d’Hans Suren, qui avait adhéré au parti nazi dès 1933. Devenu « Commissaire spécial pour l’éducation physique » pendant les Jeux olympiques de 1936, ce dernier n’eut de cesse de prôner un naturisme national propre à mettre en valeur la pureté de la race allemande (accusé en 1941 de s’être masturbé en public, Suren finira par ne plus être en odeur de sainteté auprès des nazis). Enfin, en 1942, tant le nudisme servait si bien le culte de la beauté si cher au disgracieux Adolf et les fumeuses théories sur la supériorité absolue de la race aryenne, les nazis finirent par le légaliser.

Je ne saurais vous dire, par manque d’infos, si Gerhard Riebicke adhéra au nazisme et souscrivit, d’une manière ou d’une autre, à la folie qui gangrena puis dévasta son pays. Mais ce dont je puis cependant être raisonnablement certain, c’est qu’il ne s’éleva pas contre puisqu’il put tranquillement poursuivre sa carrière de photographe sous le Troisième Reich (j’en veux pour preuve des photographies de sportives datées des années 1940 que j’ai aperçues ici et là sur la Toile et le fait qu’il publia à Berlin, en 1942, un livre consacré au sport).

Les nus de Riebicke sont intéressants en ce sens qu’ils sont souvent singulièrement dépourvus de naturel. La plupart de ses clichés sont presque toujours le résultat d’une lourde mise en scène, d’une chorégraphie évidente. Bien que certains soient indéniablement joyeux, ils manquent cruellement de spontanéité. Ce qui n’est guère surprenant si l’on songe que Riebicke, plus idéologue qu’artiste, n’avait pas pour objectif de saisir de l’éphémère mais d’illustrer l’hygiénisme alors en vogue.

Quoi qu’il en soit, les photographies ci-dessous, que je crois toutes prises dans les années 20 et 30, sont aujourd’hui pour nous l’occasion, sous d’astucieux prétextes historique et culturel, de mater de la croupe germanique, du téton teuton et de l’entrecuisse frisé en veux-tu en voilà sans que personne ne puisse nous accuser de nous adonner à de la vile pornographie. Danke, Gerhard.

Gerhard Riebicke 1Gerhard Riebicke 2Gerhard Riebicke 3Gerhard Riebicke 4Gerhard Riebicke 5Gerhard Riebicke 6Gerhard Riebicke 7Gerhard Riebicke 8Gerhard Riebicke 9

Mise à jour : une page Wikipédia consacrée à Gerhard Riebicke a finalement été créée en 2016.

Nous sommes dans la merde

« Le FN aime profondément la France, nous sommes les patriotes, les amoureux de la France. » – F. Philippot, N°2 du FN

De tous les partis politiques français, le FN est celui qui a le plus à perdre d’un retour à une bonne santé économique et sociale du pays. Son ambition repose entièrement sur le désespoir et la peur réelle ou fantasmée de millions d’individus. Le pari qu’il fait nécessite, pour avoir quelque chance d’être gagnant, que le marasme perdure. Pour réussir à décrocher la timbale qu’il convoite, le FN a même tout intérêt à ce que la situation s’aggrave. Un retour des « beaux jours » le condamnerait à retourner aux poubelles dont il est issu aussi sûrement que le soleil sèche la rosée. Et ça, je suis prêt à parier qu’aucun de ses cadres n’en veut : ils ont chopé le virus et tout en eux réclame le pouvoir avec autant de force qu’un junkie pleure pour sa seringue.

Bref, à mon sens, le FN aime autant la France qu’une hyène aime une gazelle sur trois pattes.

Je ne veux ni ne voudrai jamais d’un parti politique qui a la vitalité du pays et l’espoir de ses habitants pour pires ennemis.

Et puis j’ai toujours tenu le patriotisme pour de la merde en barre, pour une couche de vernis sur de la xénophobie, de l’esclavage et de l’étroitesse d’esprit. Pour la première toux avant la méchante grippe que l’on nomme nationalisme.

Paris : un réseau de prostitution dans des salons de massage démantelé (Le Parisien)

Il y a et il y aura toujours des types que l’on ne pourra pas masser sans qu’ils éprouvent le besoin, l’urgence, de se vider les couilles.

C’est la même chose avec le patriotisme : il y a et il y aura toujours de ces exaltés qui ne peuvent résister à l’envie de fourrer leur drapeau et leurs soi-disant valeurs nationales dans le cul d’autres types dont l’allégeance va à un autre drapeau et à d’autres valeurs. L’histoire dégorge de ces crétins.

Aïd el-Kébir 2013 : Brigitte Bardot et le FN en guerre contre l’installation d’un abattoir (Metro News)

Je n’ai jamais compris pourquoi les musulmans ne faisaient pas comme nous qui tuons nos animaux avec tant d’humanité que ceux-ci viennent littéralement de leur plein gré à l’abattoir pour y réclamer le trépas comme l’on réclame un honneur.

Quand le Qatar et le Koweït inventent un test médical pour « détecter » les gays (Metro News)

« Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) – qui regroupe Bahreïn, l’Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Koweït, Oman et le Qatar – entend en effet mettre en place un test médical qui prétend pouvoir détecter l’homosexualité des expatriés [afin de leur interdire l’entrée, ndlr]. »

En inventant un test qui pourrait éventuellement permettre de détecter les homosexuels, ces crétins viennent tout simplement de mettre au point le test qui permet de reconnaitre à coup sûr les connards et, ô surprise, ils en sont.

Alain Delon déclare sa flamme au FN (Metro News)

Compte tenu de la consanguinité des opinions respectives de Delon et du FN, ce n’est pas à une simple déclaration de flamme que nous assistons mais à un véritable inceste.

Affaire Bettencourt : le non-lieu de Sarkozy réjouit ses amis (Le Parisien)

Si l’ordonnance des juges ne mentionnait pas « le comportement abusif » de Sarkozy et le fait que, ayant « connaissance de l’état de vulnérabilité particulièrement apparent de Liliane Bettencourt », il a délibérément cherché auprès de la vieille à « obtenir un soutien financier illégal, de nature à entraîner des conséquences gravement préjudiciables », ses amis eurent pu se réjouir de son innocence plutôt que de son non-lieu. Zut !

Un sondage donne le FN en tête aux élections européennes (Libération)

Marine Le Pen (classée 746e sur 754 députés européens pour ce qui est de l’assiduité) va donc pouvoir, grâce aux impôts de ceux qui l’éliront, continuer à palper 6 ou 7 000 euros sans même avoir à foutre les pieds sur son lieu de travail. Mais il faut dire à sa décharge que se déplacer dans la lourde armure étincelante dont elle se vêt tous les jours pour couvrir le bruit des casseroles n’est pas chose aisée.

François Hollande veut « relever la tête face aux extrémismes » (Le Figaro)

Va d’abord falloir qu’il se la sorte du cul. Ce qui ne va pas être facile puisqu’il n’est pas en position de prendre le moindre laxatif, oral ou en suppositoire.

tete_dans_le_cul

Libye : le Premier ministre Ali Zeidan enlevé par un groupe armé (Le Parisien)

En France, si nous avons aussi un premier ministre, il nous nous manque malheureusement le groupe armé.

Un sosie de Johnny Hallyday a arnaqué l’Etat ! (Planet.fr)

Faut dire qu’il a de qui tenir : l’original a arnaqué la musique.

Face à la crise, certains automobilistes envisagent de conduire sans assurance (20 Minutes)

J’y ai pensé aussi mais, après calcul, il m’est vite apparu que j’économiserais deux fois et demie plus d’argent à conduire sans essence. Et encore, ce n’est rien : je connais un type qui pourrait diviser ses dépenses de transport par cinq s’il conduisait sans boire.

Et vive le sport ! (20 Minutes)

Curieusement l’article est illustré d’une photo qui donne envie d’apprendre les échecs.

Ribéry

Sarkozy contre Le Pen : la bataille de 2017 a-t-elle déjà commencé ? (Atlantico)

Quelle déprime ! Notre avenir se résume peut-être à un choix entre un détrousseur de vieilles dames qui se prend pour Napoléon et une héritière usagée qui se veut la réincarnation de Jeanne d’Arc.

Comment faire la différence entre un enfant précoce et un enfant… mal élevé ? (Atlantico)

C’est assez simple dans le cas des enfants mâles puisqu’il suffit de les mettre au lit avec une femme : S’ils n’arrivent pas à la faire jouir, ils sont précoces. S’ils ne parviennent même pas à la pénétrer, ils sont mal élevés.

Dans la clandestinité, avec les Sœurs musulmanes d’Égypte (Le Figaro Madame)

« Elles appartiennent à la branche femmes des Frères musulmans. Depuis la destitution de Mohamed Morsi, en juillet et la « chasse aux Frères » menée par l’armée égyptienne, elles opèrent à nouveau cachées. »

Soeurs musulmanes

Circoncision et parthénogénèse

Il existe un outil – dont la rigueur scientifique ne saurait être remise en cause que par des gus dont l’outil en question ignore totalement l’existence (que les détracteurs entrent donc leur nom s’ils l’osent) – pour savoir ce que l’Internet pense de telle chose ou de telle personne : Whatdoestheinternetthink.net

Voici trois exemples, sélectionnés au hasard sous le contrôle d’un huissier et d’un chat blanc et gris, qui sont autant de conclusions indubitables, de jugements sans appel : l’Internet déteste l’UMP mais adore Hitler et les frites.

UMPHitlerfrites

Par contre, certainement déstabilisé par une vision qui le dépasse, l’Internet préfère ne pas se forger sur votre serviteur d’opinion définitive qu’il pourrait être amené à regretter. De mon point de vue, cette prudence l’honore.

SPT_Internet

Viol et cannabis, la comparaison douteuse d’un candidat FN (Le Monde)

Moi, j’ai toujours pensé que les filtres des cigarettes ressemblaient à des tampons hygiéniques et j’en viens de plus en plus à croire que je dispose finalement d’un bagage de comparaisons, de parallèles et d’amalgames tout à fait suffisant pour entrer en politique et y mener une carrière féconde.

Roms : Valls regrette ses propos (RTL)

Regretter publiquement d’avoir tenu publiquement certains propos est une manière simple mais efficace de réitérer ouvertement ces mêmes propos, à une semaine d’intervalle, sans donner l’impression de trop se répéter. Sombrero, l’artiste !

Valls qui rit

Le Front national et l’extrême droite : une relation inavouée (RTL)

« Le Front national ET l’extrême droite » ?!? Encore plus fort que la dédiabolisation, voici maintenant la dissociation.

A moins que ce ne soit là de la parthénogénèse.

Circoncision : Israël dénonce le « racisme » du Conseil de l’Europe (Boursorama)

Les mots utilisés par le ministère israélien des affaires étrangères pour condamner la résolution européenne sur la circoncision (« ignorance scandaleuse », « incitation à la haine », « esprit de la haine et du racisme », « tache morale ») peuvent, de prime abord, sembler durs, cassants, impitoyables mais, placés sur l’échelle des réactions israéliennes, dont je vous rappelle que la graduation va de l’anodin « gentil » au terrible « antisémite », il ressort très vite qu’ils sont tout aussi inoffensifs qu’un affectueux « enfoiré ».

Ceci dit, en ce qui concerne la demande de retrait immédiat de cette résolution que les Israéliens ont formulée, je propose que nous n’y accédions que si ces crétins se retirent tout aussi immédiatement des territoires occupés.

Jésus était-il circoncis ? (desinfos.com)

Je ne sais pas. Par contre, il suffit de regarder un crucifix pour s’assurer que, sur la croix, il est bien monté.

Greenpeace demande à François Hollande d’intervenir pour ses militants inculpés en Russie (Le Monde)

S’il se montre aussi efficace que pour la Syrie, les militants de Greenpeace auront largement le temps de se couvrir de mousse. Ce qui, ma foi, irait plutôt bien avec leur teint.

Egypte : Ban Ki-moon s’inquiète d’une nouvelle flambée de violence (BFMTV)

Sa réaction eut pu être bien pire. N’oublions pas que le Ban des nations dispose, dans son arsenal, d’un très redoutable « préoccupé ».

Dialogues de civilisations (6ème partie)

La Syrie ne saurait se résumer aux crétins, qu’ils soient autochtones ou étrangers, qui font actuellement son malheur.

Elle est aussi le pays d’Ibrahim Keivo et de Kinan Azmeh.

 

Dialogues de civilisations (5ème partie)