Le passage et l’interruption

Ah, je vois que notre voiture est maintenant avancée. Entrons-y sans plus attendre. Ce blog est assez confidentiel pour que nous puissions tous nous y engouffrer et que notre escapade passe complètement inaperçue.

Sven Fennema_01

Où allons-nous ?

Sven Fennema_03

Je ne sais pas vraiment. Notre destination, voyez-vous, est multiple et singulière, fabuleuse et véridique. Elle est dans l’espace et dans des recoins, dans le vide et dans la profusion, dans la démesure et dans l’infime. Elle est au-delà d’un interstice et dans la craquelure même. Elle vit dans le passage et dans l’interruption. Elle existe dans des intervalles et dans la continuation. Elle tient dans la superposition et dans le décalage. Nous en sommes séparés par un hiatus et par rien. Nous y rendre demande un transport ; y arriver est abandon.

Sven Fennema_02Sven Fennema_04

Notre destination est un château, un asile, un hôpital, un dépotoir d’enfants, un couloir, un escalier, une marche, une déambulation, des bruits de pas, une jungle emmurée, une bibliothèque de la mort, un fauteuil grippé, des mouvements pétrifiés, un ventre chaud, un cœur glacé, l’intérieur d’une veuve énamourée, le fauteuil du pasteur qui l’aima et en abusa, le silence de l’enfant coupable que l’on noya, l’ascension de sa respiration transparente, l’éclosion de son agonie muette à la surface de l’eau claire, un clapotis, un bruissement, un éclat, une lumière, un fragment d’obscurité, une valse d’ombres, un kaléidoscope de noirceurs et de clarté, des échos flottants que tamise un nuage de poussière en suspension…

Et des bocaux oubliés près d’une fenêtre qui donne sur soi-même.

Sven Fennema_05Sven Fennema_06Sven Fennema_07Sven Fennema_08Sven Fennema_09Sven Fennema_10Sven Fennema_11Sven Fennema_12Sven Fennema_13

Ces superbes photos, et bien d’autres encore, sont de Sven Fennema et sont reproduites ici avec sa très aimable permission.

Je vous invite bien sûr à visiter sans délai LIVING PICTURES, son extraordinaire site web, et je puis vous assurer que vous ne regretterez pas le détour.

Cagibis, galetas et autres ergastules

Comment, sur un territoire de 1 104 km2 dont le nom veut dire « Port aux Parfums », peut-on faire entrer 7 071 576 habitants ?

Ben, on empile, on entasse, on amoncèle  les plus pauvres…

Hong_Kong_1Hong_Kong_2Hong_Kong_3Hong_Kong_4

… et puis on les presse, les compresse, les comprime.

Hong_Kong_Soco_1Hong_Kong_Soco_2Hong_Kong_Soco_3Hong_Kong_Soco_4Hong_Kong_Soco_5Hong_Kong_Soco_6Hong_Kong_Soco_7

Photos des bâtiments : Michael Wolf

Photos des claquemurés : Society for Community Organization (Hong Kong)

Dialogues de civilisations (4ème partie)

Dialogues entre l’Ensemble Shanbehzadeh (Bouchehr, Iran) et le Matthieu Donarier Trio (France/Suède).

[Il manque les derniers instants de la première vidéo (« Somraya ») mais le morceau est vraiment trop remarquable pour que je vous en fasse grâce.]

Veuillez noter que ces deux formations ont enregistré, en 2011, un album baptisé Zâr.

Zar Shanbehzadeh Donarier

Il existe une forte probabilité pour que, dans un futur plus ou moins proche, nous revenions à Saeid Shanbehzadeh, tant cet artiste à de cordes à son arc.

 

La copine de l’amie d’un ami, Joni Mitchell, Mingus et moi

L’amie d’un ami et deux de ses copines reprennent The Dry Cleaner From Des Moines (Charles Mingus/Joni Mitchell, 1979)

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais, en ce qui me concerne, je suis plutôt fier de connaitre un type qui connait une chanteuse qui a parmi ses choristes une petite brune dans une robe printanière qu’un type avec mon imagination ne peut que qualifier de délicieusement suggestive, en ce sens qu’elle ne montre strictement rien mais lui en chuchote long.

Mais je m’égare. Nous sommes là pour la musique interprétée par Florencia Otero et ses choristes et non pour les tenues qu’elles portent.

Bon, vous êtes maintenant les lecteurs d’un blogueur qui connait un type qui connait une femme qui a une copine qui fait plein de petits bruits et qui porte une de ces robes qui me rendent marteau.

Gnus R Us