De l’influence du cacao, d’un chat et du vent

J’avais commencé à écrire des trucs assez politiquement corrects sur Monsanto, Berlusconi, le roi du Maroc et une poignée d’autres crétins quand, tout à coup, sous l’influence d’un pain au chocolat, des ronrons de mon chaton et d’une brise céleste, je me suis dit que vous préféreriez peut-être une balade musicale autour du monde en compagnie de gens parfaitement fréquentables à des appels au dynamitage et à la guillotine.

Z'avez un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.