Dialogues de civilisations (2ème partie)

Carrefour franco-libanais

Je pourrais dire des tas de choses sur cette musique, autre dialogue des civilisations, mais je peux aussi, parfois, me taire. Et ainsi mieux finir ma bouteille de rosé.

Dédié à Catherine, qui aime les « pépites », au Capitaine Haddock, dont la vie et les élans à mon grand regret désormais m’échappent, à Russell, qui continue à s’agiter joyeusement entre virulence et poésie, à Biscotte, que je crois égarée dans un océan de malédictions, à Soulhi, qui devra un jour ou l’autre honorer son invitation marocaine, et à tous ceux qui aiment la musique faite d’instants plutôt que de plans de carrière.