C’est votre âme, et rien de moins, que l’on sollicite

Je n’ai pas pour habitude de proposer des vidéos qui n’en sont pas mais, aujourd’hui, il se trouve que je n’ai pas d’autre possibilité, pour porter Samuel Yirga à votre connaissance, pour porter à votre connaissance très exactement le morceau de Samuel Yirga que je veux porter à votre connaissance, que de publier un de ces « trucs » Youtube où il n’y a rien d’autre à voir qu’une image fixe.

Mais qu’importe vos yeux puisque vous avez tous une âme, un cœur, un esprit – appelez ça comme vous voudrez – et que c’est uniquement cela que je sollicite.

suffisance

Tant que je pourrai écrire, je me moque d’être lu.