Les fantômes d’Hashima

Hier, tout à fait par hasard, en me promenant sur la toile, j’ai découvert l’existence d’une île japonaise fantôme dont je n’avais jamais entendu parler : Hashima, ou Gunkajima (« île navire de guerre »).

Hashima_01

Voici ce que Wikipédia dit de son histoire :

« En 1810, un important gisement de houille est découvert sur l’île alors inhabitée. Elle est rachetée en 1890 par Mitsubishi qui exploite cette ressource et installe sur l’île la main-d’œuvre nécessaire. La population augmente alors rapidement au point qu’en 1950, elle atteint 5 300 habitants pour 6,3 hectares de superficie, soit 84 100 hab/km2. Ces chiffres augmentent encore pour culminer à 83 500 hab/km2 pour l’ensemble de l’île et 139 100 hab/km2 pour le quartier des habitations en 1959. C’est alors la plus forte densité de population enregistrée au monde. L’île connait ensuite un déclin rapide avec le remplacement de la houille par le pétrole comme principale source d’énergie dans l’économie japonaise. L’activité des puits diminue au point que les derniers habitants sont évacués en 1973. Les conditions climatiques, notamment le passage des typhons, accélère le délabrement des bâtiments et des installations minières abandonnés. »

Hashima_02Hashima_03Hashima_04Hashima_05Hashima_06Hashima_07Hashima_08

2 réflexions sur “Les fantômes d’Hashima

  1. Pingback: Epecuén-Ville | Sgt Pepper Times

  2. Pingback: Déserts intérieurs (Kolmanskop) | Sgt Pepper Times

Z'avez un truc à dire ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.